De l'Ame


De l'Ame

De l'âme

Wikisource-logo.svg

Voir sur Wikisource : De l'âme.

De l'âme (latin : De Anima ; grec : Περὶ Ψυχῆς) est une œuvre majeure d’Aristote qui expose ses vues philosophiques sur la nature des êtres vivants. Sa discussion porte sur les divers types d'âme que possèdent des êtres vivants de différentes sortes se distinguant par leurs processus vitaux. Ainsi les végétaux ont la capacité de se nourrir et de se reproduire, ce qui est le minimum qui doit être possédé par n'importe quelle sorte d'être vivant. Les animaux moins complexes que l’homme possèdent, en outre, les facultés sensitive, perceptive ainsi que la faculté du mouvement local. Les humains ont toutes ces facultés avec, de plus, l'intellect. On trouve aussi dans cet ouvrage une théorie du processus de l'intellection des intelligibles qui est l’un des piliers de la noétique: l'intellect agent est le principe actif de notre intellect qui fait en sorte que notre intellect possible saisisse ou devienne les intelligibles.

Sommaire

La notion d'âme chez Aristote

La notion d'âme employée par Aristote est assez éloignée de la conception moderne habituelle. Il soutient que l'âme est la forme ou essence de n'importe quel être vivant, ce qui veut dire que:

  • ce n'est pas une substance distincte du corps dont elle est le principe de vie
  • c'est la possession de l'âme (d'une sorte spécifique) qui fait qu’un corps naturel organisé est un organisme à part entière
  • la notion d'un corps sans âme, ou d'une âme dans une sorte inappropriée de corps, est simplement inintelligible.

D'autre part, il spécule qu’une partie de l'âme -- l'intellect -- peut être séparée du corps ou des autres facultés. Il est difficile de réconcilier ces points de vue avec l'image populaire d'une âme qui serait une sorte de substance spirituelle "habitant" un corps. Par ailleurs quelques commentateurs ont proposé que le terme âme d'Aristote soit traduit par souffle de vie.

Analyse de l’œuvre

L’œuvre est divisée en trois sections.

Section I

La section I discute l’opinion des premiers philosophes sur la question et définit le domaine et la méthode de la recherche à effectuer. Une âme, selon une définition générale, sera la réalisation (entéléchie) première d’un corps naturel organisé.

Section II

La section II présente le système d’Aristote concernant les deux premiers des trois types différents (ou parties) d'âme : l'âme végétative, l'âme sensitive :

  • l’âme végétative permet à toutes les espèces d’êtres vivants, végétaux ou animaux, de se nourrir elles-mêmes (fonction nutritive) et de se reproduire (fonction générative).
  • l’âme sensitive est dotée de la capacité de sentir et de percevoir. Tous les animaux possèdent au moins un sens qui est le toucher. Tous les animaux qui ont la capacité de sentir le plaisir et la douleur ont également le désir. L'âme sensitive donne les sens (du plus bas au plus haut : le toucher, le goût, l'odorat, l'ouÏe, la vue), la perception du plaisir et de la douleur, le désir, puis - pour certains vivants supérieurs - l'imagination et le bon sens (khoïnon aïsthétikon : l'homme sent qu'il sent et discrimine les diverses sensations), enfin la faculté motrice, intermédiaire entre le désir et l'intellect, qui fait que les animaux les plus parfaits peuvent se mouvoir pour satisfaire leurs besoins. La faculté motrice n'est pas une âme à part entière, même si Aristote parle de quatre fonctions (nutrition, sensation, mouvement, pensée) (413a23 ; 423b11-13).

Section III

La section III concerne l'intellect.

  • l'âme intellective appartient seulement aux animaux rationnels, autrement dit aux humains. C’est là qu’on trouve la théorie du processus de l'intellection des intelligibles: l'intellect agent est le principe actif de notre intellect qui fait en sorte que notre intellect possible saisisse ou devienne les intelligibles.

Quelques unes des dernières parties de cette section reprennent des sujets traités plus tôt mais de manière apparemment désordonnée, ce qui a pu suggérer à certains qu'elles ne se trouvaient pas dans la version originale et qu’elles ont été ajoutées plus tard par erreur.

Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie

Ouvrage

  • Aristote, De l’âme, traduction inédite, présentation, notes et bibliographie par Richard Bodéüs, Paris, Flammarion, GF 711, 1993.

Etudes

  • Martin Achard, Épistémologie et pratique de la science chez Aristote. Les Seconds Analytiques et la définition de l’âme dans le De Anima, Paris, Klincksieck, 2004.
  • David Ross, Aristote (1923), trad., Montreux (Suisse), Gamma, 1971, p. 181-214.
  • Portail de la philosophie antique Portail de la philosophie antique
  • Portail de la philosophie Portail de la philosophie
Ce document provient de « De l%27%C3%A2me ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article De l'Ame de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ÂME — Dans le monde occidental, la notion d’âme s’est constituée lentement et ne remonte pas à la nuit des temps. On peut suivre les étapes qui jalonnent l’émergence d’un principe spirituel du vivant et qui aboutissent à sa justification philosophique… …   Encyclopédie Universelle

  • Âme chrétienne — Âme Pour les articles homonymes, voir Âme (homonymie). Psyché, personnification de l âme dans la mythologie grecque …   Wikipédia en Français

  • Âme corporelle — Âme Pour les articles homonymes, voir Âme (homonymie). Psyché, personnification de l âme dans la mythologie grecque …   Wikipédia en Français

  • Âme de l'homme — Âme Pour les articles homonymes, voir Âme (homonymie). Psyché, personnification de l âme dans la mythologie grecque …   Wikipédia en Français

  • Âme humaine — Âme Pour les articles homonymes, voir Âme (homonymie). Psyché, personnification de l âme dans la mythologie grecque …   Wikipédia en Français

  • Ame (psychologie analytique) — Âme (psychologie analytique) Article principal : psychologie analytique. L’âme est un concept propre à la psychanalyse jungienne, mieux nommée psychologie analytique, qui désigne la vie intérieure de l être. Les termes de système psychique,… …   Wikipédia en Français

  • Âme (psychologie analytique) — Article principal : psychologie analytique. L’âme est un concept propre à la psychanalyse jungienne, mieux nommée psychologie analytique, qui désigne la vie intérieure de l être. Les termes de système psychique, de psyché ou d âme sont… …   Wikipédia en Français

  • ame — AME. s. f. Ce qui est le principe de la vie dans les choses vivantes. On dit, l Ame des bestes, l ame des plantes, l ame du monde. Ame, Se dit particulierement en parlant de l homme, & signifie, Ce qui est en luy, qui le rend capable de penser,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • ame — AME. s. f. Ce qui est le principe de la vie dans tous les êtres vivans. On appelle me végétative, L âme qui fait croître les plantes; me sensitive, Celle qui fait croître, mouvoir et sentir les animaux; et me raisonnable, Celle qui est le… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Âme — (französisch Seele) ist ein deutsches Deep House Projekt. Das Duo besteht aus den beiden Produzenten Kristian Beyer und Frank Wiedemann. Inhaltsverzeichnis 1 Werdegang 2 Diskographie 2.1 Alben und DJ Mixe 2.2 …   Deutsch Wikipedia

  • ame — ame·bi·ci·dal; ame·bi·cide; ame; ame·lio·rant; ame·lio·rate; ame·lio·ra·tion; ame·lio·ra·tive; ame·lio·ra·tor; ame·na·bil·i·ty; ame·na·ble; ame·na·bly; ame·tab·o·la; ame·tab·o·lism; ame·slan; ame·ba·ci·dal; ame·ba·cide; ame·lio·ra·to·ry;… …   English syllables


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.