David Nalbandian


David Nalbandian
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nalbandian.
David Nalbandian
David Nalbandian
David Nalbandian au tournoi du Queen's en 2011.
Carrière professionnelle
2000 – aujourd'hui
Pays Drapeau d'Argentine Argentine
Naissance 1er janvier 1982 (1982-01-01) (29 ans)
Drapeau : Argentine Córdoba
Taille / poids 180 cm / 79 kg
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Gains en tournois 10 712 451 US $
Palmarès
En simple
Titres 11
Finales perdues 11
Meilleur classement 3e (20/03/2006)
En double
Titres 0
Finales perdues 1
Meilleur classement 105e (05/10/2009)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R.-G. Wim. US
Simple 1/2 1/2 F(1) 1/2
Double 1/32 1/32 1/16 -
Mise à jour de la boîte : 24/10/2011 • Actualiser
Consultez la documentation du modèle

David Pablo Nalbandian, né le 1er janvier 1982 à Córdoba (précisément à Unquillo dans le Grand Córdoba), est un joueur argentin de tennis. Il a remporté onze titres dont un Masters et joué une finale à Wimbledon. Joueur doté d'un immense talent, son physique déficient a malheureusement freiné sa carrière.

Sommaire

Biographie

Sa mère est italienne et son nom d'origine arménienne provient de son grand-père paternel émigré en Argentine qui a construit un court de tennis qui a permis à David de s'entrainer[1].

En 1998, il remporte l'US Open junior face à Roger Federer. En 1999 il est disqualifié en demi-finale du Wimbledon junior pour avoir raté son match contre le futur vainqueur Jurgen Melzer (l'horaire avait changé).

2002-2004 : les surprises

En 2002, il atteint la finale de Wimbledon mais il est largement battu par Lleyton Hewitt ; pour ce tournoi, il s’était entraîné au club de cricket de Buenos Aires, où on avait tracé pour lui les lignes d’un court de tennis. En demi-finale de la Coupe Davis 2002, lui et son co-équipier Lucas Arnold Ker battent Yevgeny Kafelnikov / Marat Safin en 6 h 20 et établissent le record du match de double le plus long.

En 2003 à Roland-Garros, alors 8e mondial, il subit la plus lourde défaite de sa carrière en Grand Chelem du point de vue de la différence de classement avec son adversaire : il perd en 5 sets 3-6, 3-6, 6-4, 6-2, 1-6 face au modeste 208e mondial et local de l'épreuve Nicolas Coutelot ; même s'il gagne au final autant de points que le vainqueur (141), il échoue à sauver 8 balles de breaks sur 9. À l'US Open, il bat en 1/8 de finale Roger Federer, qui vient de remporter son premier titre du Grand Chelem à Wimbledon et qui remportera l'Open d'Australie 2004, mais il rate une balle de match en demi-finale face au vainqueur de l'édition, Andy Roddick.

2005 : Surpasser (temporairement) le suisse

Le 20 novembre 2005, appelé pour remplacer Andy Roddick, il remporte le Masters de tennis masculin à Shanghaï en battant Roger Federer 6-7, 6-7, 6-2, 6-1, 7-6[2]. Il met ainsi fin à une série de 24 victoires consécutives du Suisse dans des finales de tournois de l'ATP Tour. Il atteint l'année suivante son meilleur classement à l'ATP, 3e. Il est, avec Rafael Nadal, Richard Gasquet et Marat Safin, l'un des quatre joueurs ayant battu Roger Federer en 2005.

2006 : ½ aux 4 Grands Chelems

En 2006, il devient, avec Roger Federer et Marat Safin qui a pris sa retraite, l'un des 3 joueurs en activité à avoir atteint les demi-finales des tournois du Grand Chelem. Depuis, Rafael Nadal, Novak Đoković et Andy Murray les ont rejoints, ils sont donc 4 actuellement. Lors du Masters il devient le seul joueur de l'histoire a sortir de sa poule avec une seule victoire pour deux défaites.

2007 : Des bons résultats

Le 21 octobre 2007, Nalbandian bat de nouveau Roger Federer en finale, cette-fois au Masters Series de Madrid et met fin à une série de 16 victoires du Suisse dans des tournois de l'ATP Tour. Il s'impose dans ce tournoi en éliminant successivement les joueurs numéros 3, 2 et 1 mondiaux. Le 4 novembre 2007, il bat Rafael Nadal 6-4, 6-0 en finale du tournoi de Bercy et met fin à une série de 25 victoires consécutives de l'Espagnol à Paris. Depuis 1990 il devient le troisième joueur après Boris Becker en 1994 à Stockholm et Novak Djokovic à Montréal, à avoir battu les 3 premiers au classement dans un même tournoi. Il finit l'année 9e et rate de peu le Masters. L'état de grâce de Nalbandian est tel que certains joueurs arrivent à la conclusion que 2008 pourrait être l'année de sa consécration.

2008 : La déception

2008 est cependant pour lui une saison en dents de scie, avec des défaites surprenantes : il réalise l'un de ses pires résultats en Grand Chelem à Wimbledon 2008, où il est éliminé par Frank Dancevic dès le premier tour. Mais comme souvent, l'Argentin déploie ses ailes en fin de saison dans les tournois en salles : il atteint la finale de l'Open de Bâle, s'inclinant devant Roger Federer 6-3, 6-4. Le Masters de Paris-Bercy 2008 confirme cette tradition, où il bat successivement Nicolas Kiefer, Juan Martin Del Potro, Andy Murray et Nikolay Davydenko. Il ne parvient pas à conserver son titre et s'incline en finale 6-3, 4-6, 6-4 devant Jo-Wilfried Tsonga, ce qui a pour conséquence sa non qualification pour le Masters de Shangai. Il a fait partie de l'équipe d'Argentine de Coupe Davis donné favorite pour la finale 2008 à domicile. Après sa victoire face à David Ferrer en baisse de régime, l'Espagne aligne trois victoires et remporte le trophée à la surprise générale sans Rafael Nadal. Nalbandian reçoit une amende de 10 000 dollars pour son refus de comparaître lors d'une conférence de presse après la défaite en double face aux Espagnols Fernando Verdasco et Feliciano López.

2009-2010 : Blessure et retour

À Indian Wells, il perd contre Nadal pour la première fois après ses deux victoires de fin 2007, il rate 5 balles de match et laisse filer la rencontre au bout de 2 heures 54 de jeu : 3-6, 7-65, 6-0. Suite à une lésion de la hanche, il se fait opérer dans une clinique de Barcelone le 13 mai 2009. Blessé aux abdominaux à l'entraînement, son retour est reporté et il ne participe pas à l'Open d'Australie 2010.

Il revient sur le circuit en janvier 2010, après 8 mois de repos. Le 11 juillet 2010, il qualifie l'Argentine en demi-finale de la coupe Davis en battant Mikhail Youzhny en 3 sets. Cela annonce son retour à la compétition. L'Argentine sera opposée à la France en demi-finale du 17 au 19 septembre. Début août, alors classé au-delà de la 100e place mondiale, il reçoit une wild-card pour le Classic de Washington, où, surclassant tous ses adversaires et ne perdant qu'un set (face à Gilles Simon en quarts de finale), il remporte son premier titre depuis un an et demi face au Chypriote Marcos Baghdatis. Au lendemain de cette victoire, David Nalbandian réintègre le top 100 du classement ATP, passant de la 117e à la 45e place. Son succès en Amérique se poursuit aux Masters du Canada, où il élimine David Ferrer, puis Tommy Robredo et le numéro 5 mondial Robin Soderling. Il perd ensuite contre le quatrième, Andy Murray, en ¾ de finale. À Cincinnati, David bat Ljubicic et Isner, qui abandonne. Il s'amène donc devant le 3e mondial Novak Djokovic avec une fiche de 11-1 depuis son retour en été, en Amérique. Il perd cependant, encore en quarts. À l'US Open, il récolte encore deux victoires avant de perdre, battant Rik De Voest et Florent Serra, avant de s'incliner contre Fernando Verdasco. David joue ensuite une rencontre de la Coupe Davis contre la France, il perd contre Gael Monfils en 4 sets. Puis, en fin octobre, il s'amène à Montpellier, où il bat Marcel Granollers, avant de perdre encore contre un français, Gilles Simon. À Bâle, il bat Jan Hajek et Marin Cilic avant d'être battu par Andy Roddick. Finalement, aux Masters de Paris, il bat encore Granollers, mais Murray met ensuite un terme à son tournoi, et à sa saison, en trois sets. Il finit l'année classé 27e, 37 positions plus haut que l'année précédente, et son meilleur classement en un an.

2011 : blessures et saison axée sur le Coupe Davis

David Nalbandian commence l'année en tant que 27e mondial, avec l'objectif d'atteindre le top 10. Il dit que s'il a la forme pour le faire, rien ne l'en empêchera. Sa tâche débute à l'Open d'Auckland en Nouvelle-Zélande. En tant que 6e tête de série, David Nalbandian bat Fabio Fognini, Philipp Kohlschreiber, John Isner puis Nicolas Almagro, et cela sans perdre un set. Cependant, il s'incline en finale contre l'autre David, le favori David Ferrer. Sa performance le propulse au 21e rang mondial, et il redevient ensuite le no  1 argentin, aux dépens de Juan Martín del Potro, qui a été également blessé. Par la suite, le sort voudra que Nalbandian affronte son rival Lleyton Hewitt au premier tour de l'Open d'Australie. Ce match, surnommé le « Choc des Titans », est allé au cinquième set tout comme en 2005, mais cette fois-ci en faveur de Nalbandian, après 57 jeux. Nalbandian a sauvé 2 balles de match et les effets de ce duel se font ressentir au 2e tour, où il est contraint à l'abandon à cause de crampes et de fatigue, alors qu'il perd 1-6, 0-6, 0-2 contre Ričardas Berankis. Après l'Open d'Australie, David Nalbandian, toujours 21e mondial, participe au tournoi de Santiago au Chili, pour la première fois en 10 ans. Il commence la tournée sur terre battue en battant son compatriote Carlos Berlocq, avant de perdre contre un autre Argentin, Horacio Zeballos. Ensuite, à Buenos Aires, Nalbandian perd en quart de finale face à Tommy Robredo. David dispute ensuite un match de Coupe Davis, qu'il remporte en 4 manches contre le Roumain Adrian Ungur. À cause d'une déchirure aux ischio-jambiers et d'une hernie, Nalbandian manque les Masters d'Indian Wells, de Miami, de Monte-Carlo, de Madrid, et de Rome. Un virus finira par empêcher David de participer à Roland Garros.

Il participera a l'édition 2011 de Wimbledon. Il commence sa tournée londonienne en battant au 1er tour assez facilement l'allemand Julian Reister (7/5 6/2 6/3). Au 2e tour il se défait de l'autrichien Andreas Haider-Maurer en 4 sets. Au 3e tour il affrontera le suisse Roger Federer contre qui il s'incline en 3 sets. Il se blesse ensuite et se prépare pour la finale de la Coupe Davis contre l'Espagne.

Infos supplémentaires

Il a arrêté de se muscler les abdominaux suite à ses nombreuses blessures à cet endroit, ce qui explique qu'il ait pris du ventre.

Il a créé avec un ami une firme de WRC qui se nomme Tango Rally.

Il n'a jamais joué en double mixte.

Détails sur ses meilleures performances en tournois du Grand Chelem :
finaliste à Wimbledon (sur gazon) en 2002, perd contre Lleyton Hewitt en 3 sets et en ne remportant que 6 jeux,
demi-finaliste à l'US Open (dur) en 2003 et à un point de la finale puisqu'il rate une balle de match en demi-finale contre Andy Roddick,
demi-finaliste à Roland-Garros (terre battue) en 2004, défaite en 3 sets face au futur vainqueur Gaston Gaudio, et 2006, abandon au 3e set face à Roger Federer,
demi-finaliste à l'Open d'Australie (dur) en 2006, où il passe à un set de la finale puisqu'il a mené 2 sets à 0 avant que Márcos Baghdatís ne remporte le match.

Analyse technique

Il est indiscutablement l'un des joueurs les plus brillants des années 2000. Joueur extrêmement talentueux, l'argentin se distingue des autres joueurs du circuit ATP par la qualité de frappe de ses balles, sachant parfaitement doser puissance, angle, profondeur et toucher. Quels que soient la hauteur, la puissance ou l'effet des balles de l'adversaire, il parvient à les renvoyer "proprement" grâce à une très grande précision de jeu, tout en étant capable de toucher n'importe quel angle croisé ou décroisé. Il arrive régulièrement à renvoyer les balles hautes de l'adversaire (souvent le lift) en coup droit comme en revers dans des angles aigus ou des trajectoires très longues ou très courtes et utilise cette compétence avec une grande intelligence tactique.

Si son coup droit est très bon, son coup le plus fort est son revers à deux mains , incontestablement le meilleur du circuit dans un bon jour, puissant et fuyant, redoutable également en retour. Il utilise des coups droits et des revers puissamment frappées et extrêmement précis avec un taux d'erreurs très bas pour dicter le jeu et imposer un rythme difficile à suivre. En effet, Nalbandian arrive à frapper très fort des deux côtés tout en conservant une technique et une précision irréprochable. Retourneur quasiment sans égal, il arrive régulièrement à prendre l'ascendant sur les deuxièmes balles de ses adversaires, et effectuer un coup très gênant, s'il n'est pas gagnant, tout en pouvant parfois contrer efficacement les premières balles adverses. Nalbandian est également réputé pour la qualité de ses amorties, qu'il effectue avec une facilité et une précision remarquable.

La grande puissance de l'argentin et sa prise de balle très précoce font de sa vitesse de balle l'une des plus impressionnantes du circuit, dans ce domaine la, seul Juan Martin Del potro et Robin Soderling peuvent rivaliser avec lui. Il est néanmoins également réputé pour la qualité de son jeu au filet, ou son sens de l'anticipation allié à son excellent toucher de balle lui permet d'effectuer des volées claquées et posées de grande qualité, mais également de réaliser des volées amorties particulièrement efficace.

Capable de tous les coups du tennis, l'argentin arrive à tirer son épingle du jeu sur n'importe quelle surface. Il est cependant considéré comme un spécialiste de l'indoor, étant donné qu'il a remporté cinq de ses onze titres sur cette surface. S'il est indéniable que Nalbandian est un des joueurs les plus complets et talentueux du circuit actuel, sa faible endurance et son émotivité lors des phases à tension sont les causes principales de son palmarès relativement modeste. Il est pourtant unanimement reconnu par les observateurs comme un des joueurs les plus brillants de sa génération, se distinguant notamment de par sa faculté d'anticipation, sa vision du jeu quasiment sans égal, qui lui permet d'être systématiquement bien placé et d'avoir du temps pour préparer ses coups.[réf. nécessaire]

Palmarès

Titres en simple (11)

Titres en simple (11)
Grand Chelem (0)
Jeux olympiques (0)
Masters 1000 (2)
500 Series (1)
250 Series (7)
Masters (1)
Date Nom et lieu du tournoi Surface Finaliste Score Tableau
1 08/04/02 Estoril Open, Estoril Terre battue Drapeau : Finlande Jarkko Nieminen 6-4, 7-6
2 21/10/02 Davidoff Swiss Indoors Basel, Bâle Moquette(i) Drapeau : Chili Fernando González 6-4, 6-3, 6-2
3 25/04/05 BMW Open, Munich Terre battue Drapeau : Roumanie Andrei Pavel 6-4, 6-1
4 14/11/05 Masters, Shanghai Moquette(i) Drapeau : Suisse Roger Federer 6-7, 6-7, 6-2, 6-1, 7-6 Tableau
5 01/05/06 Estoril Open, Estoril Terre battue Drapeau : Russie Nikolay Davydenko 6-3, 6-4 Tableau
6 15/10/07 Mutua Madrileña Masters Madrid, Madrid Dur(i) Drapeau : Suisse Roger Federer 1-6, 6-3, 6-3 Tableau
7 29/10/07 BNP Paribas Masters, Paris Dur(i) Drapeau : Espagne Rafael Nadal 6-4, 6-0 Tableau
8 18/02/08 Copa Telmex ATP Buenos Aires, Buenos Aires Terre battue Drapeau : Argentine José Acasuso 3-6, 7-65, 6-4 Tableau
9 06/10/08 If Stockholm Open, Stockholm Dur(i) Drapeau : Suède Robin Söderling 6-2, 5-7, 6-3 Tableau
10 12/01/09 Medibank International, Sydney Dur Drapeau : Finlande Jarkko Nieminen 6-3, 69-7, 6-2 Tableau
11 02/08/10 Legg Mason Tennis Classic, Washington Dur Drapeau : Chypre Márcos Baghdatís 6-2, 7-64 Tableau

Finales en simple (11)

Finales en simple (11)
Grand Chelem (1)
Jeux olympiques (0)
Masters 1000 (4)
500 Series (1)
250 Series (5)
Masters (0)
Date Nom et lieu du tournoi Surface Vainqueur Score
1 01/10/01 Campionati Internazionali Di Sicilia, Palerme Terre battue Drapeau : Espagne Felix Mantilla 7-6, 6-4
2 08/07/02 Wimbledon, Wimbledon Gazon Drapeau : Australie Lleyton Hewitt 6-1, 6-3, 6-2
3 11/08/03 Rogers Masters, Toronto Dur Drapeau : États-Unis Andy Roddick 6-1, 6-3
4 27/10/03 Davidoff Swiss Indoors Basel, Bâle Moquette(i) Drapeau : Argentine Guillermo Coria forfait
5 10/05/04 Internazionali BNL d'Italia, Rome Terre battue Drapeau : Espagne Carlos Moyá 6-3, 6-3, 6-1
6 25/10/04 Mutua Madrileña Masters Madrid, Madrid Dur(i) Drapeau : Russie Marat Safin 6-2, 6-4, 6-3
7 01/11/04 Davidoff Swiss Indoors Basel, Bâle Moquette(i) Drapeau : République tchèque Jiří Novák 5-7, 6-3, 6-4, 1-6, 6-2
8 01/03/08 Abierto Mexicano Telcel, Acapulco Terre battue Drapeau : Espagne Nicolas Almagro 6-1, 7-6
9 20/10/08 Davidoff Swiss Indoors Basel, Bâle Dur(i) Drapeau : Suisse Roger Federer 6-3, 6-4
10 27/10/08 BNP Paribas Masters, Paris Dur(i) Drapeau : France Jo-Wilfried Tsonga 6-3, 4-6, 6-4
11 10/01/11 Heineken Open, Auckland Dur Drapeau : Espagne David Ferrer 6-3, 6-2

Finale en double (1)

Date Nom et lieu du tournoi Surface Vainqueurs Co-équipier Score
1 17/02/03 Copa Telmex ATP Buenos Aires, Buenos Aires Terre battue Drapeau : Argentine Mariano Hood
Drapeau : Argentine Sebastian Prieto
Drapeau : Argentine Lucas Arnold Ker 6-2, 6-2

Confrontations avec ses principaux adversaires

Confrontations lors de tournois ATP, Grand Chelem, Jeux Olympiques et Coupe Davis.
Entre parenthèses le meilleur classement du joueur.
Situation au 31 octobre 2011 :

Parcours en Grand Chelem

En simple

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2001 - - - 3e tour Drapeau : Russie Yevgeny Kafelnikov
2002 2e tour Drapeau : Afrique du Sud Wayne Ferreira 3e tour Drapeau : Russie Marat Safin Finale Drapeau : Australie Lleyton Hewitt 1er tour Drapeau : Arménie Sargis Sargsian
2003 Quart de finale Drapeau : Allemagne Rainer Schüttler 2e tour Drapeau : France Nicolas Coutelot 4e tour Drapeau : Royaume-Uni Tim Henman Demi-finale Drapeau : États-Unis Andy Roddick
2004 Quart de finale Drapeau : Suisse Roger Federer Demi-finale Drapeau : Argentine Gaston Gaudio - 2e tour Drapeau : Russie Mikhail Youzhny
2005 Quart de finale Drapeau : Australie Lleyton Hewitt 4e tour Drapeau : Roumanie Victor Hănescu Quart de finale Drapeau : Suède Thomas Johansson Quart de finale Drapeau : Suisse Roger Federer
2006 Demi-finale Drapeau : Chypre Márcos Baghdatís Demi-finale Drapeau : Suisse Roger Federer 3e tour Drapeau : Espagne Fernando Verdasco 2e tour Drapeau : Russie Marat Safin
2007 4e tour Drapeau : Allemagne Tommy Haas 4e tour Drapeau : Russie Nikolay Davydenko 3e tour Drapeau : Chypre Márcos Baghdatís 3e tour Drapeau : Espagne David Ferrer
2008 3e tour Drapeau : Espagne Juan Carlos Ferrero 2e tour Drapeau : France Jérémy Chardy 1er tour Drapeau : Canada Frank Dancevic 3e tour Drapeau : France Gaël Monfils
2009 2e tour Drapeau : Chinese Taipei Lu Yen-Hsun - - -
2010 - - - 3e tour Drapeau : Espagne Fernando Verdasco
2011 2e tour Drapeau : Lituanie Ričardas Berankis 3e tour Drapeau : Suisse Roger Federer 3e tour Drapeau : Espagne Rafael Nadal

En double

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2003 1er tour
Drapeau : Argentine Lucas Arnold Ker
Drapeau : Pays-Bas Sjeng Schalken
Drapeau : Pays-Bas John Van Lottum
1er tour
Drapeau : Argentine Martin Garcia
Drapeau : France Michaël Llodra
Drapeau : France Fabrice Santoro
2e tour
Drapeau : Argentine Martin Garcia
Drapeau : États-Unis Bob Bryan
Drapeau : États-Unis Mike Bryan
-
2004 - - - -
2005 - - - -
2006 - - 1er tour
Drapeau : Argentine Lucas Arnold Ker
Drapeau : Bahamas Mark Knowles
Drapeau : Canada Daniel Nestor
-

Parcours dans les Masters 1000

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg puis Madrid Canada Cincinnati Madrid puis Shanghai Paris
2000 - Premier tour
Drapeau : États-Unis Jim Courier
- - - - - - -
2001 - Premier tour
Drapeau : Australie Wayne Arthurs
- - - - - - -
2002 Deuxième tour
Drapeau : Allemagne Rainer Schuettler
Premier tour
Drapeau : Argentine Franco Squillari
Huitième de finale
Drapeau : Russie Marat Safin
Deuxième tour
Drapeau : France S. Grosjean
Premier tour
Drapeau : Espagne Alberto Martín
Quart de finale
Drapeau : États-Unis Andy Roddick
Premier tour
Drapeau : Finlande Jarkko Nieminen
Huitième de finale
Drapeau : France Fabrice Santoro
Deuxième tour
Drapeau : Russie Marat Safin
2003 Premier tour
Drapeau : Argentine JI Chela
Troisième tour
Drapeau : Maroc Y. El Aynaoui
Deuxième tour
Drapeau : Italie Filippo Volandri
Premier tour
Drapeau : Espagne Félix Mantilla
Demi-finale
Drapeau : Argentine Agustín Calleri
Finale
Drapeau : États-Unis Andy Roddick
Quart de finale
Drapeau : États-Unis Mardy Fish
- -
2004 - - Quart de finale
Drapeau : Argentine Guillermo Coria
Finale
Drapeau : Espagne Carlos Moyá
Premier tour
Drapeau : Espagne David Ferrer
Premier tour
Drapeau : Russie Mikhail Youzhny
- Finale
Drapeau : Russie Marat Safin
-
2005 Huitième de finale
Drapeau : Allemagne Nicolas Kiefer
Troisième tour
Drapeau : Espagne David Ferrer
- Premier tour
Drapeau : France Fabrice Santoro
Premier tour
Drapeau : Suède Robin Söderling
Deuxième tour
Drapeau : Slovaquie Karol Beck
Deuxième tour
Drapeau : Chili F. González
Demi-finale
Drapeau : Croatie Ivan Ljubičić
Deuxième tour
Drapeau : Allemagne Tommy Haas
2006 Troisième tour
Drapeau : Thaïlande P. Srichaphan
Demi-finale
Drapeau : Croatie Ivan Ljubičić
Huitième de finale
Drapeau : Espagne Tommy Robredo
Demi-finale
Drapeau : Suisse Roger Federer
- Premier tour
Drapeau : Italie D. Sanguinetti
Deuxième tour
Drapeau : Suisse S. Wawrinka
Demi-finale
Drapeau : Suisse Roger Federer
-
2007 Huitième de finale
Drapeau : Croatie Ivan Ljubičić
Troisième tour
Drapeau : Finlande Jarkko Nieminen
Deuxième tour
Drapeau : Allemagne P. Kohlschreiber
- - Huitième de finale
Drapeau : Serbie Novak Đoković
Premier tour
Drapeau : Espagne Carlos Moyá
Vainqueur
Drapeau : Suisse Roger Federer
Vainqueur
Drapeau : Espagne Rafael Nadal
2008 Quart de finale
Drapeau : États-Unis Mardy Fish
Deuxième tour
Drapeau : Belgique Xavier Malisse
Quart de finale
Drapeau : Suisse Roger Federer
Deuxième tour
Drapeau : Espagne Nicolás Almagro
- - - Huitième de finale
Drapeau : Argentine JM del Potro
Finale
Drapeau : France JW Tsonga
2009 Huitième de finale
Drapeau : Espagne Rafael Nadal
Deuxième tour
Drapeau : Serbie Viktor Troicki
Huitième de finale
Drapeau : Russie N. Davydenko
- - - - - -
2010 Deuxième tour
Drapeau : Autriche Jürgen Melzer
Troisième tour
Drapeau : Espagne Rafael Nadal
Quart de finale
Drapeau : Serbie Novak Đoković
- - Quart de finale
Drapeau : Royaume-Uni Andy Murray
Huitième de finale
Drapeau : Serbie Novak Đoković
- Deuxième tour
Drapeau : Royaume-Uni Andy Murray
2011 - - - - - Premier tour
Drapeau : Suisse S. Wawrinka
Deuxième tour
Drapeau : Royaume-Uni Andy Murray
Deuxième tour
Drapeau : Allemagne Florian Mayer
-
  • En dessous du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Bilan des performances en simple

Pour éviter toute confusion, le tableau ci-dessous n'est actualisé qu'après la fin du tournoi en question.

Tournoi 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 Carrière Vic.-Def.
Open d'Australie A A 2R QF QF QF DF 4R 3R 2R A 23-7
Roland Garros A A 3R 2R DF 4R DF 4R 2R A A 20-7
Wimbledon A A F 4R A QF 3R 3R 1R A A 17-5
US Open A 3R 1R DF 2R QF 2R 3R 3R A 3R 15-7
Grand Chelem Vic.-Def.1 0-0 2-1 9-4 13-4 10-3 15-4 13-4 10-4 5-4 1-1 2-1 80-30
Masters d'Indian Wells A A 2R 1R A 4R 4R 4R QF 4R 2R 13-8
Masters de Miami 1R 1R 1R 3R A 3R DF 3R 2R 2R 3R 9-10
Masters de Monte-Carlo A A 3R 2R QF A 3R 2R QF 3R QF 13-7
Masters de Rome A A 2R 1R F 1R DF A 1R A A 10-6
Masters de Madrid A A 3R A F DF DF W 3R A A 18-4
Open du Canada A A QF F 1R 2R 1R 3R A A QF 14-7
Masters de Cincinnati A A 1R QF A 2R 2R 1R A A 3R 7-6
Masters de Shanghai le tournoi n'est pas un masters 1000 A A 0–0
Masters de Paris A A 2R A A 2R A W F A 2R 12-4
Masters d'Hambourg A A 1R DF 1R 1R A A A Fini 4-4
Masters A A A RR A W DF A A A A 6-6
Total des titres 0 0 2 0 0 2 1 2 2 1 1 11
Classement fin d'année 245 47 12 8 9 6 8 9 11 64 27 N/A

A (Absent) = n'a pas participé au tournoi.
1. Le total de victoires n'inclut pas les forfaits d'adversaire, mais uniquement les abandons.(règle de l'ATP)

Victoires sur le top 3

# Drapeau : Argentine Lieu Année Surface Adversaire Rang Tour Score
1 no 47 Drapeau : Portugal Estoril 2002 Terre battue Drapeau : Espagne Juan-Carlos Ferrero no 3 1/8 4-6, 6-4, 7-64
2 no 14 Drapeau : États-Unis Masters de Cincinnati 2003 Dur Drapeau : Suisse Roger Federer no 2 1/16 7-64, 7-65
3 no 13 Drapeau : États-Unis US Open 2003 Dur Drapeau : Suisse Roger Federer no 2 1/8 3-6, 7-61, 6-4, 6-3
4 no 9 Drapeau : Suisse Bâle 2003 Moquette (i) Drapeau : États-Unis Andy Roddick no 2 DF 7-5, 7-5
5 no 8 Drapeau : États-Unis Masters à Houston 2003 Dur Drapeau : Espagne Juan Carlos Ferrero no 2 RR 6-3, 6-1
6 no 10 Drapeau : Australie Coupe Davis à Sydney 2005 Gazon Drapeau : Australie Lleyton Hewitt no 2 QF 6-2, 4-6, 6-4
7 no 8 Drapeau : République populaire de Chine Masters à Shanghai 2005 Moquette (i) Drapeau : Suisse Roger Federer no 1 F 6-74, 6-711, 6-2, 6-1, 7-63
8 no 8 Drapeau : Russie Coupe Davis à Moscou 2006 Moquette (i) Drapeau : Russie Nikolay Davydenko no 3 F 6-2, 6-2, 4-6, 6-4
9 no 25 Drapeau : Espagne Masters de Madrid 2007 Dur (i) Drapeau : Espagne Rafael Nadal no 2 1/4 6-1, 6-2
10 no 25 Drapeau : Espagne Masters de Madrid 2007 Dur (i) Drapeau : Serbie Novak Đoković no 3 DF 6-4, 7-64
11 no 25 Drapeau : Espagne Masters de Madrid 2007 Dur (i) Drapeau : Suisse Roger Federer no 1 F 1-6, 6-3, 6-3
12 no 21 Drapeau : France Masters de Paris 2007 Dur (i) Drapeau : Suisse Roger Federer no 1 1/8 6-4, 7-63
13 no 21 Drapeau : France Masters de Paris 2007 Dur (i) Drapeau : Espagne Rafael Nadal no 2 F 6-4, 6-0

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références

  1. [1]
  2. Nalbandian la surprise sur http://www.sport.fr/, 2005. Consulté le 25/03/2010



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article David Nalbandian de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • David Nalbandian — Apodo El Rey David, El Tifón de Unquillo País …   Wikipedia Español

  • David Nalbandian — Nalbandian at Boodles 2011. Full name David Pablo Nalbandian Country & …   Wikipedia

  • David Nalbandian — Nationalität: Argentinien …   Deutsch Wikipedia

  • David Nalbandian — nació en el 1982 en Unquillo, provincia de Córdoba, República Argentina. Comenzó a jugar a los 5 años de edad. En el año 2000 se volvió profesional y al año siguiente ya se encontraba entre los 50 mejores jugadores del ATP, luego ganar los… …   Enciclopedia Universal

  • Nalbandian — ist ein armenischer Familienname (die korrekte deutsche Transkription ist Nalbandjan). Bekannte Namensträger sind: David Nalbandian (* 1982), argentinischer Tennisspieler Maria Nalbandian (* 1983), libanesische Sängerin und Model Emin Nalbandian… …   Deutsch Wikipedia

  • David Ferrer — Nationalität: Spanien …   Deutsch Wikipedia

  • Nalbandian — Family name Region of origin Armenia Language(s) of origin Armenian, Persian Related names Nalband, Nalci Nalbandian (Armenian …   Wikipedia

  • David (name) — David, Davit Michelangelo s statue of the biblical David. Pronunciation /ˈdeɪvɪd/ Gender …   Wikipedia

  • David (Vorname) — David ist ein männlicher Vorname. Herkunft und Bedeutung Die hebräische Urform ist „Dawidh“, der Geliebte, Liebling (Gottes) דָּוִד, standard hebräisch Dávid, tiberianisches Hebräisch Dāwiḏ; arabisch داود Dāʾūd. Der Name stammt von dem… …   Deutsch Wikipedia

  • David Wheaton — Country  United States Residence Lake Minnetonka …   Wikipedia


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.