David II d'Écosse


David II d'Écosse
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir David II et David.
David II
David II of Scotland.jpg
David II

Titre
Roi d'Écosse
7 juin 132922 février 1371
&&&&&&&&&&01523541 ans, 8 mois et 15 jours
Couronnement 24 novembre 1331
Prédécesseur Robert Ier
Successeur Robert II
Biographie
Titre complet Roi d'Écosse
Dynastie Bruce
Date de naissance 5 mars 1324
Lieu de naissance Dunfermline
Date de décès 22 février 1371 (à 46 ans)
Père Robert Ier d’Écosse
Mère Elizabeth de Burgh
Conjoint Jeanne d’Angleterre (1328-1362)
Margaret Drummond
Héritier Robert Stuart

Royal Coat of Arms of the Kingdom of Scotland.svg
Roi d'Écosse

David II d'Écosse (Dunfermline, 5 mars 1324Édimbourg, 22 février 1371), est roi des Écossais de 1329 à sa mort. Il est le fils du roi Robert Ier d’Écosse et de sa deuxième épouse, Elizabeth de Burgh.

Sommaire

Enfance et exil

En vertu du traité d’Édimbourg-Northampton, il est marié le 17 juillet 1328 à Jeanne d’Angleterre, la fille d’Édouard II d’Angleterre et d’Isabelle de France puis devient roi des Écossais à la mort de son père, le 7 juin 1329 mais ne sera couronné que le 24 novembre 1331 à Scone.

Régence et exil

Pendant sa minorité la régence d'Écosse est exercée par les Gardiens de l'Écosse suivants :

Édouard Balliol, fils de Jean de Balliol et le partie des « Disinherited » [1], soutenu par d'Édouard III d’Angleterre, profite de cette minorité et débarque à Kinghorn le 16 août 1332. Ils remportent la Bataille de Dupplin Moor sur le parti de Bruce. Édouard Balliol est couronné roi à Scone le 24 septembre 1332. Repousé par les écossais il doit sollicié l'aide d'Édouard III qui intervient alors personnellement et défait les Écossais du parti de Bruce à la bataille de Halidon Hill en juillet 1333. L'un des régents, Archibald Douglas y trouve la mort. David II et son épouse sont envoyés en France pour leur sécurité. Ils arrivent à Boulogne-sur-Mer en mai 1334, où ils sont reçus très amicalement par le roi de France, Philippe VI. On connaît mal la vie de David pendant cet exil volontaire. On sait que Château-Gaillard lui est donné en résidence, et qu’il est présent à la rencontre des armées françaises et anglaises à Buironfosse en octobre 1339.

De son côté, Édouard Balliol, qui s'est empressé de reconnaître la suzeraineté du roi d'Angleterre, est menacé par des actions de guérilla menée par Andrew Murray de Bothwell et ne peut se maintenir qu'avec l'aide des anglais. Les Gardiens de l’Écosse; Andrew Murray de Bothwell, John Randolph, 3e comte de Moray, et Robert Stuart, 7e stewart, réussissent à reprendre progressivement le contrôle du pays, et Il se résoudra à quitter l'Écosse définitivement en 1340[2].

Retour en Écosse et domination anglaise

Après la prise d'Edinburgh par William Douglas le 16 avril, David II peut retourner dans son royaume le 2 juin 1341 et reprendre les rênes du gouvernement. En 1346, selon les termes de l’Auld Alliance, il envahit l’Angleterre dans l’intérêt de la France, et est fait prisonnier à la bataille de Neville's Cross le 17 octobre de la même année. Il reste en Angleterre pendant onze ans, principalement à Londres et à Odiham dans le Hampshire. Son emprisonnement n’est pas des plus durs et pendant cette période, la régence est une nouvelle fois assurée par son neveu et futur successeur,Robert Stuart, 7e stewart. Des négociations en vue de sa libération commencent rapidement. Finalement, en octobre 1357, un traité est signé à Berwick-upon-Tweed selon lequel l’État écossais s’impose de payer une rançon de 100 000 merks pour la libération du roi.

David II, qui a la possibilité de reconnaître Édouard III comme son suzerain, retourne alors en Écosse. Le pays est appauvri par les guerres avec l’Angleterre, et il paraît rapidement évident qu’il est impossible de réunir l’argent de la rançon. Quelques annuités sont payées, et le roi fuit ses responsabilités en offrant à Édouard III ou à un de ses fils sa succession en tant que roi d’Écosse car il n'a pas d'héritier direct. En 1364, le parlement écossais rejette la proposition de faire de Lionel d’Anvers le prochain roi, mais David II négocie secrètement avec Édouard III sur ce point, après avoir réprimé une révolte de quelques-uns de ses nobles. Il meurt au château d’Édimbourg.Il ne laisse aucun enfant. Son neveu, Robert II d’Écosse, lui succède.

Il n'a pas été un des plus grands rois d'Écosse. Il souffre de la comparaison avec son père. De plus, il a régné pendant une période objectivement difficile.

Unions

David II d'Écosse épouse le 17 juillet 1328 Jeanne d’Angleterre, la fille d’Édouard II d’Angleterre. La reine l'accompagne en France pendant son exil et en Angleterre pendant sa captivité. Toutefois elle ne rentre pas en Écosse avec lui en 1357 et meurt de la peste près de Londres le 14 août 1362.

Le roi revient en effet dans son royaume, accompagné d'une maîtresse anglaise Catherine Mortimer. Cette dernière est assassinée à Soutra en 1360 par des nobles écossais menés par Thomas Stuart comte d'Angus [3]

Devenu veuf David II peut alors épouser en 1364 sa nouvelle maîtresse Margaret Dummond veuve de John Logie cette dernière s'oppose à la famille de l'héritier du trône Robert Stuart qui est même un moment emprisonné. En 1370 le roi divorce de sa seconde femme et envisage d'épouser Agnes Dunbar lorsqu'il meurt.

Sources

Article connexe

Notes et références

  1. Héritiers des seigneurs écossais déposés par Robert Bruce pour leur soumission au roi d'Abgleterre
  2. Michel Duchein, Histoire de l'Écosse Fayard (Paris 1998)
  3. Il sera enprisonné jusqu'à sa mort en 1362
Précédé par David II d'Écosse Suivi par
Robert Ier
Chardon écossais.svg
Souverains écossais
Robert II

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article David II d'Écosse de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • David II d'Ecosse — David II d Écosse Pour les articles homonymes, voir David II et David. David II d Écosse (Dunfermline, 5 mars 1324 – Édimbourg, 22 février 1371), est roi des Écossais de 1329 à sa mort. Il est le fils du roi Robert Ier d’Écosse et de sa deuxième… …   Wikipédia en Français

  • David II d’Ecosse — David II d Écosse Pour les articles homonymes, voir David II et David. David II d Écosse (Dunfermline, 5 mars 1324 – Édimbourg, 22 février 1371), est roi des Écossais de 1329 à sa mort. Il est le fils du roi Robert Ier d’Écosse et de sa deuxième… …   Wikipédia en Français

  • David Ier d'Ecosse — David Ier d Écosse Pour les articles homonymes, voir David Ier et David. David Ier, également connu sous le nom Dabíd mac Maíl Choluim (1084 – 24 mai 1153), règne sur l Écosse de 1124 à 1153. Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • David Ier d’Écosse — David Ier d Écosse Pour les articles homonymes, voir David Ier et David. David Ier, également connu sous le nom Dabíd mac Maíl Choluim (1084 – 24 mai 1153), règne sur l Écosse de 1124 à 1153. Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • David Ier d'Écosse — Pour les articles homonymes, voir David Ier et David. David Ier David Ier d Écosse Roi d Écosse R …   Wikipédia en Français

  • David Ier d'Écosse et l'Église — Revers du Grand sceau de David, le représentant à la façon européenne comme un défenseur de la paix et de la justice. Quand on évoque David Ier et l Église d Écosse, on pense tout d abord au rôle pionnier qu il a eu dans la réorganisation des… …   Wikipédia en Français

  • Relations entre le roi David Ier d'Écosse et l'Angleterre — Revers du Grand Sceau de David, le présentant comme un chef de guerre. Il ressemble beaucoup au sceau de son frère Alexandre Ier d Écosse. Les relations entre le Royaume d Angleterre et David Ier d Écosse, roi de ce pays entre 1124 et 1153, sont… …   Wikipédia en Français

  • David II Bruce — David II d Écosse Pour les articles homonymes, voir David II et David. David II d Écosse (Dunfermline, 5 mars 1324 – Édimbourg, 22 février 1371), est roi des Écossais de 1329 à sa mort. Il est le fils du roi Robert Ier d’Écosse et de sa deuxième… …   Wikipédia en Français

  • David Greenhill — Pas d image ? Cliquez ici. Situation actuelle Club actuel Berw …   Wikipédia en Français

  • David Byrne (Musicien) — Pour les articles homonymes, voir David Byrne et Byrne. David Byrne …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.