David Frost (animateur)


David Frost (animateur)

David Frost (animateur)

David Frost

Sir David Paradine Frost, OBE (né le 7 avril 1939 dans le Kent) est un satiriste, écrivain, journaliste et présentateur de télévision britannique. Il est connu comme un pionnier de la satire politique à la télévision et pour ses interviews de personnalités politiques, les plus notables étant avec Richard Nixon, en 1977, et le dernier Shah d'Iran, trois ans plus tard. Depuis 2007, il présente le programme hebdomadaire Frost Over The World, sur Al Jazeera English.

Sommaire

Jeunesse

David Frost est né à Tenterden, dans le Kent, fils d'un prêtre Methodiste, le révérend W.J. Paradine Frost. Dans sa jeunesse, il a commencé une éducation de prêtre méthodiste mais ne l'a pas terminée.

Il a suivi ses études à l'école Barnsole Road Primary à Gillingham dans le Kent, then Gillingham Grammar School puis l'école Wellingborough Grammar [1]. Il a par la suite, gagné une place à Gonville & Caius College, Cambridge, ou il a été diplômé. Il a rejeté un contrat avec Nottingham Forest Football Club pour aller à l'université[2].

A Cambridge, il a participé à un journal étudiant Varsity, et au magazine littéraire, Granta. Il était aussi secrétaire du célèbre club de théâtre Footlights, ou jouaient des acteurs tels que Peter Cook et John Bird.

Après l'université, il devint stagiaire à Associated-Rediffusion et travailla pour Anglia Television.

Il est marié à Carina Frost, née Fitzalan Howard, fille du 17ème Duc de Norfolk. Il était précédemment marié (1981-82) à Lynne Frederick, veuve de Peter Sellers. Il était aussi fiancé à l'actrice américaine Diahann Carroll au début dans années 70.[3]. En 1993, Frost fut honoré du titre de chevalier [4].

Frost a interviewé des politiciens et leurs épouses, comme George Smith , sénateur de l'Ohio et sa fiancée Katrina Biss en 1966. C'était une interview populaire, car Smith à tenté de détourner quatre millions à l'état de l'Ohio. Biss fut condamné à 3 ans, après que Smith se doit dénoncé. Elle fut plus tard à voler de l'argent aux compagnies de ses futurs maris.

That Was The Week That Was (TW3)

Frost fut choisi par l'auteur et producteur Ned Sherrin pour présenter un programme satirique appelé That Was The Week That Was (alias TW3). The programme surfe sur la vague satirique des années 60 en Grande Bretagne et devint un programme très populaire. La plupart des blagues et sketches étaient repris du travail de gens comme Peter Cook, John Fortune, John Bird, and Eleanor Bron, ce qui valu à Frost le surnom de "The Bubonic Plagiarist".

La deuxième année, le programme fut suivit par des rediffusions de The Third Man, avec Michael Rennie. Frost pris note de cela, et à la fin de chaque édition de TW3 révéla l'intrigue et les rebondissements de chaque épisode, pour qu'il y ait peu d'intérêt à le regarder. Après trois semaines, la BBC s'en redu compte; The Third Man fut retiré de l'antenne et TW3 fut diffusé sur une heure entière.

Après un épisode pilote le 10 novembre 1963, une version américaine de TW3, durant 30 minutes, avec Frost fut diffusée sur NBC du 10 janvier 1964 à may 1985. David Frost produit et anima un épisode spécial dans le même format, That Was the Year That Was sur NBC.

Après TW3

Frost présenta plusieurs programmes à la suite du succès de TW3, dont son successeur immédiat, 'Not So Much a Programme, More a Way of Life, qu'il présenta avec Willie Rushton et P. J. Kavanagh. La plus connue fut The Frost Report (1966-67), qui lança la carrière télévisuelle de John Cleese (futur Monthy Python), Ronnie Barker et Ronnie Corbett et fut choisie pour les premières télévisuelles des films promotionnels des Beatles tels Hey Jude et Revolution. Il signa avec Rediffusion, pour produire un programme basé sur des interviews appelé The Frost Programme. Il eut pour invités des personnalités telles que Sir Oswald Mosley et le premier ministre de Rhodésie du Sud, Ian Smith. Sa mémorable réprimande du fraudeur à l'assurance Emil Savundra devint le premier exemple de "procès par la télévision" au Royaume-Uni.

En 1963, un hommage à Kennedy, récemment assassiné, dans That Was The Week That Was a fait la gloire de Frost aux Etats-Unis. Son programme Frost On America avec des invités tels que Jack Benny, Tennessee Williams et, en 1977, Richard Nixon dans (en)une serie d'interviews pour la télévision américaine. Le point culminant de ces interviews fut lors de la discussion à propos du Watergate, quand Nixon à déclaré que, quoi que fasse le président, cela était légal et que l'administration Nixon avait laissé tomber le peuple américain. Beaucoup ont vu cette interview comme le procès que Nixon n'a jamais eu (il a été gracié par le président Gerald Ford).

La même année il fut le producteur délégué de The Slipper and the Rose, nominé aux Oscars. Frost fut l'un des organisateurs du concert Music_for_UNICEF_Concert à l'assemblée générale des Nations unies en 1979. Dix ans plus tard, Frost fut engagé comme présentateur pour le nouveau programme américain d'informations Inside_Edition, mais il fut remplacé trois semaines plus tard par Bill O'Reilly.

En janvier 1980, il se rend sur l'île de Contadora, au Panama, pour y rencontrer Mohammad Reza Pahlavi, en exil depuis an. Ce sera la dernière interview accordée par le Shah d'Iran qui décédera six mois plus tard en Égypte.

Dans les années 90, il présenta avec Loyd Grossman le jeu Through the Keyhole. Après son transfert de ITV, son programme d'interview, diffusé chaque dimanche, Breakfast with Frost, dura de janvier 1993 jusqu'au 29 mai 2005.

Cinéma

Références

Ce document provient de « David Frost (animateur) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article David Frost (animateur) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • David Frost — Pour les articles homonymes, voir Frost. Sir David Frost …   Wikipédia en Français

  • Scandale du Watergate — Le complexe immobilier du Watergate, abritant appartements de luxe, bureaux et hôtels. Le scandale du Watergate est une affaire d espionnage politique qui aboutit, en 1974, à la démission du président des États Unis Richard Nixon. L affaire… …   Wikipédia en Français

  • Hey Jude — Pour les articles homonymes, voir Hey Jude (homonymie). Hey Jude Single par The Beatles Face A Hey Jude Face B …   Wikipédia en Français

  • Stephan Bureau — Stéphan Bureau Pour les articles homonymes, voir Bureau. Stéphan Bureau Stéphan Bureau (Montréal, 2 juillet 1964 ) est un journaliste …   Wikipédia en Français

  • Stephan bureau — Stéphan Bureau Pour les articles homonymes, voir Bureau. Stéphan Bureau Stéphan Bureau (Montréal, 2 juillet 1964 ) est un journaliste …   Wikipédia en Français

  • Stephane bureau — Stéphan Bureau Pour les articles homonymes, voir Bureau. Stéphan Bureau Stéphan Bureau (Montréal, 2 juillet 1964 ) est un journaliste …   Wikipédia en Français

  • Revolution (chanson) — Pour les articles homonymes, voir Revolution. Revolution 1 Chanson par The Beatles extrait de l’album The Beatles …   Wikipédia en Français

  • Revolution 1 — Revolution (chanson) Pour les articles homonymes, voir Revolution. Revolution Single par The Beatles Face A Hey Jude Face B …   Wikipédia en Français

  • Fantasia (Disney) — Fantasia (film, 1940) Pour les articles homonymes, voir Fantasia. Fantasia Réalisation voir détail Scénario voir détail Musique voir détail …   Wikipédia en Français

  • Fantasia (film) — Fantasia (film, 1940) Pour les articles homonymes, voir Fantasia. Fantasia Réalisation voir détail Scénario voir détail Musique voir détail …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.