Datura


Datura

Datura

Comment lire une taxobox
Daturas
Aspect général
Aspect général
Classification classique
Règne Plantae
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Ordre Solanales
Famille Solanaceae
Genre
Datura
L., 1753
Espèces de rang inférieur
  • D. ceratocaulis
  • D. discolor
  • D. inermis
  • D. innoxia ou D. inoxia
  • D. kymatokarpa
  • D. leichhardtii
  • D. pruinosa
  • D. quercifolia
  • D. reburra
  • D. stramonium
  • D. wrightii
Commons-logo.svg D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

Datura est un genre de plantes de la famille des Solanacées originaire d'Amérique du Sud ou de l'Inde selon les espèces.

Le genre est divisé en quatre sous-groupes. On connaît une vingtaine d'espèces du genre Datura, dont une dizaine d'herbacées. Ce sont des plantes riches en alcaloïdes dans tous leurs organes, vénéneuses et très dangereuses.

Brugmansia, un genre anciennement considéré comme une espèce de Datura.

Sommaire

Étymologie

Le nom datura est lui-même d'origine indienne (hindi dhatura) et nous a été transmis par l'intermédiaire du portugais ou de l'arabe. Une autre interprétation[1] attribue l'origine au mot persan tat ou tatula pour piquant transformé en datura par les arabes.

Sous-groupes

Selon la classification de Safford (1921), le genre est divisé en quatre sous-groupes dont un, le Brugmansia, est devenu un genre distinct :

  • Stramonium (D. stramonium, D. tatula, D. laevis (ex- inermis), D. ferox, D. quercifolia)
  • Dutra (D. pruinosa, D. leïchardtii, D. meteloïdes, D.discolor, D. metel fastuosa, D. metel alba, D. inoxia)
  • Cerataucola (D.cerataucola)
  • Brugmansia (B. arborea, B. sanguinea, B. suaveolens, B. aurea, B. versicolor, B. insignis)

Description

Exemple de fruits de Datura.

Le datura est une plante annuelle aux fleurs érigées alors que le brugmansia est un arbuste aux fleurs retombantes. Leur période de floraison s'étale de juin jusqu'aux gelées. La fleur est en forme de tube de 12 à 19 cm de long, terminé en entonnoir à cinq lobes peu découpés.

Les fruits ont une taille de 5 à 7 cm de diamètre, recouverts ou non d'un duvet hérissé d'aiguillons effilés. Ils renferment jusqu'à 500 graines brunes.

Répartition

Deux espèces sont communes en Europe : le Datura métel et le Datura stramoine.

Propriétés

Ce sont des plantes riches en alcaloïdes (hyoscyamine, scopolamine, atropine) dans tous leurs organes, elles sont vénéneuses et toxiques.

Les propriétés psychotropes de ce genre botanique sont connues depuis le 1er siècle. Ses alcaloïdes présentent des analogies avec les hallucinogènes, mais s’en différencient par une action spécifique. Ils agissent par blocage de l’effet d’un médiateur chimique (l’acétylcholine) du système nerveux parasympathique. Ce sont des anticholinergiques appartenant au groupe des esters glycoliques. Ces produits ont été distingués des hallucinogènes. Tels que Smythies les a définis en 1959[2], ils constituent un sous-groupe des psychodysleptiques. Ils sont aussi classés dans la famille des hallucinogènes délirants. Dérivés de l’atropine, scopolamine et hyosciamine induisent un état de conscience comparable au delirium tremens (syndrome anticholinergique ou atropinique), qui leur doit d’avoir été différenciés des autres produits hallucinogènes. Ils provoquent un état confusionnel assimilé à une phase de début de psychose aigüe où surviennent des hallucinations véritables (absence de stimulus objectif). Le sujet ne peut alors distinguer son environnement extérieur de son monde intérieur. Les hallucinations ainsi induites sont d’une réalité surprenante. Le sujet ne les rattache pas à la prise de drogue et n’a aucune distance par rapport à celles-ci. Il n’a pas les moyens de les différencier de son environnement habituel.

De plus, elles possèdent la faculté de détruire les doryphores. En effet, les larves de ces insectes sont attirées par les feuilles de datura, les grignotent et meurent empoisonnées. Il va sans dire que les enfants ne doivent en aucun cas toucher ces plantes vénéneuses.

Utilisation

Daturas ornementaux

Le datura est vendu comme plante ornementale. Pour obtenir des fleurs, il faut l'arroser et le fertiliser en abondance de mai à septembre.

Le datura se multiplie par bouturage ou par semis. Les espèces arbustives se bouturent en été : coupez des extrémités de tête, pour obtenir des plantes fortes à l'automne, à hiverner dans une pièce éclairée et fraîche.

Les daturas annuels se sèment en fin d'hiver, vers le mois de mars. Ils aiment une exposition chaude.

Principales espèces cultivées :

  • Datura ceratocaula Ortega ;
  • Datura chlorantha (espèce rattachée à D. metel) ;
  • Datura metel L., notamment la variété 'fastuosa' ;
  • Datura fastuosa violacea à corolle double violacée à l'extérieur
  • Datura wrightii Regel (syn. D. meteloides).

Usage traditionnel

La plante (notamment les espèces Datura stramonium, Datura metel, Datura inoxia, Datura seratocaula, Datura aurea, Datura candida, Datura dolichocarpa, Datura sanguinea) a été utilisée par de nombreuses sociétés traditionnelles (notamment les Aztèques) sur tous les continents pour ses propriétés psychotropes et hallucinogènes.

En Chine, du Xe au XVIIe siècle, elle était utilisée dans un mélange de vin et de cannabis préconisé comme anesthésique ou bronchodilatateur. Ses propriétés bronchodilatatrices ont longtemps été utilisées dans la pharmacopée, notamment sous la forme de cigarettes anti-asthmatiques.[1]

Elle est fumée ou bue en infusion. Elle est d'ailleurs toujours utilisée par certaines ethnies d'Amérique lors de rites initiatiques, même si son usage et sa préparation restent variables d'une ethnie à l'autre.

Sa grande toxicité la rend potentiellement dangereuse même pour un usage chamanique. L'ingestion de toute partie de la plante entraîne un délire hallucinatoire qui peut mener au décès en cas de surdose. [1]

Principales espèces

Datura stramoine

Article détaillé : Datura stramoine.

La plus connue en Europe est Datura stramonium, aussi appelé « trompette des anges » ou « pomme épineuse », qui mesure entre 30 cm et 2 mètres de haut et pousse dans les terrains incultes ainsi que dans les vergers et les vignes, où c'est une mauvaise herbe envahissante.

Datura metel

Brugmansias

Le métel ou stramoine bubescente (Datura metel L.) est une espèce probablement originaire d'Amérique centrale naturalisée dans la zone méditerranéenne, au Moyen-Orient ainsi qu'en Amérique du Nord. Elle est aussi toxique que la précédente car elle contient les mêmes alcaloïdes.

C'est une espèce annuelle à fleurs blanches ou rosées plus grandes que celle du D. stramonium, 15 à 20 cm environ. Les feuilles grandes, entières ou faiblement sinuées, ne portent pas de dents aiguës. Les nervures secondaires sont incurvées vers le sommet de la feuille. Le fruit mûr, globuleux, est penché et couvert d'aiguillons longs et grêles.

Elle est cultivée comme plante ornementale.

Évoquée dans la littérature de l'Antiquité sanskrite, elle est considérée comme sacrée dans le bouddhisme, et le taoïsme la présente comme une plante envoyée sur Terre par l'une des étoiles circumpolaires.[1]

Culture populaire

La datura (et un dérivé psychotrope imaginaire) est un élément important de l'intrigue dans Les Bébés de la consigne automatique, roman de Ryû Murakami.

Référence

  1. a , b , c  et d Denis Richard, Jean-Louis Senon, Marc Valleur, Dictionnaire des drogues et des dépendances, Larousse, 2004 (ISBN 2-03-505431-1) 
  2. http://www.psyvig.com/lexique.php?menu=18&car_dico=H&id_dico=18

Voir aussi

Liens externes

  • Portail de la botanique Portail de la botanique
  • Portail des plantes utiles Portail des plantes utiles
  • Portail de la pharmacie Portail de la pharmacie
Ce document provient de « Datura ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Datura de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Datura — Saltar a navegación, búsqueda ? Datura Datura stramonium …   Wikipedia Español

  • DATURA — L’une des solanacées les plus vénéneuses, plus dangereuse encore que la belladone, le datura ou stramoine (Datura stramonium L.) renferme trois alcaloïdes: l’hyoscyamine, l’atropine et la scopolamine, qui sont aussi les poisons de la belladone et …   Encyclopédie Universelle

  • Datura — ist ein Musiker, Datura (Musiker) der wissenschaftliche Name der Stechäpfel der Name eines Asteroiden, siehe (1270) Datura der umgangssprachliche Name für Engelstrompeten, heute der Gattung Brugmansia zugeordnet …   Deutsch Wikipedia

  • Datura — Da*tu ra, n. [NL.; cf. Skr. dhatt[=u]ra, Per. & Ar. tat[=u]ra, Tat[=u]la.] (Bot.) A genus of solanaceous plants, with large funnel shaped flowers and a four celled, capsular fruit. [1913 Webster] Note: The commonest species are the thorn apple… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • datura — DATÚRA s. f. gen de plante din familia solanacee, foarte toxice, care cresc pe trunchiul copacilor; ciumăfaie. (< fr. datura) Trimis de raduborza, 15.09.2007. Sursa: MDN …   Dicționar Român

  • datura — (Del lat. mod. datura). f. Bot. Género de plantas al que pertenece el estramonio …   Diccionario de la lengua española

  • datura — [də toor′ə, dətyoor′ə] n. [ModL < Hindi dhatūrā < Sans dhattūra] 1. any of a genus (Datura) of herbs, shrubs, or trees of the nightshade family, which are poisonous and have an unpleasant odor 2. the flower of any of these …   English World dictionary

  • Datūra — (D. L.), Pflanzengattung aus der Familie der Solanaceae Datureae, 1. Ordn. 5. Kl. L., Blumenkrone trichterförmig, mit faltigem, fünfzähnigem Saume, Kelch abfallend, bis auf die kreisrunde Basis, welche bleibt; Kapsel vierklappig, vierfächerig,… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Datūra — L. (aus dem Sanskrit; Stechapfel), Gattung der Solanazeen, kahle oder schwach behaarte Kräuter, Sträucher oder Bäume mit zerstreut stehenden, gestielten, großen, ganzrandigen oder buchtigen Blättern, meist großen, einzeln achsel und endständigen …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Datura — Datūra L., Stechapfel, Pflanzengattg. der Solanazeen, Kräuter und Sträucher mit langröhriger, großer Blumenkrone, glatten oder stachligen Kapselfrüchten, in allen Teilen das stark giftige Atropin (Daturin) enthaltend. D. stramonĭum L. (gemeiner… …   Kleines Konversations-Lexikon