Dara (Oğuz)


Dara (Oğuz)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dara.

37° 10′ 48″ N 40° 57′ 18″ E / 37.180, 40.955 Oğuz est le nom actuel du village qui occupe le site de Dara ou Daras (grec : Δάρας) forteresse byzantine marquant la frontière avec l'empire sassanide. Le site a été le théâtre d'importantes batailles entre les deux empires en 530 et en 573. Le village d'Oğuz se trouve dans la province de Mardin en Turquie à 30 km au sud-est de la ville de Mardin sur la route de Nusaybin (Nisibe).

Sommaire

Histoire

Dara tiendrait son nom de son fondateur l'empereur achéménide Darius Ier. Après la mort d'Alexandre le Grand la région fait partie de l'empire séleucide. La ville et la région passent ensuite sous la domination romaine, parthe, byzantines, sassanide.

En 506/507, Dara est fortifiée par l'empereur byzantin Anastase Ier après avoir signé une trêve avec l'empereur sassanide Kavadh Ier[1]. Elle prend alors le nom d'Anastasiopolis[2]. Kavadh Ier reproche à Anastase Ier cette construction qu'il considère comme une marque d'hostilité et une rupture de la trêve[3].

En 530, Bélisaire remporte une bataille contre Kavadh Ier devant les murs de Dara[4]. Khosro Ier Anushîrvan succède à son père Kavadh Ier en 531. Il conclut une paix éternelle avec l'empereur byzantin Justinien, qui a les mains libres pour la conquête de l'Afrique et de la Sicile. Ses succès contre les Vandales et les Goths causent la reprise de la guerre par Khosro en 540. Après un long siège, la ville de Dana obtient le retrait de Khosro Ier contre paiement.

En 573, Khosro Ier prend la ville après un siège de quatre mois. La ville change de mains encore deux fois. Khosro II Parviz et Vahram VI Tchûbîn se disputent le trône de Perse. Pour obtenir le soutien de l'empereur Maurice Ier Tiberius, Khosro II prend Dara pour la lui remettre. Maurice Ier fournit à Khosro II une armée qui met en déroute Vahram VI. En 604/605, Khosro II reprend Dara à son compte après un siège de neuf mois; Après le déclin de l'empire byzantin, la ville reste un poste frontière entre différents royaumes musulmans jusqu'à la conquête mongole en 1261[2].

Le site

Les ruines de Dara couvrent une grande superficie. Elles comprennent une prison souterraine, des entrepôts, des habitations troglodytiques, de grandes citernes, un arsenal, un pont, des fortifications.

Notes

Voir aussi

Articles connexes : Empire byzantin, Sassanides et Bataille de Dara.

Liens et documents externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Dara (Oğuz) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Oguz — 1 Original name in latin Ouz Name in other language Bartashen, OGUZ, Oguz, Ouz, Vartasen, Vartashen, Vartashin, Vartaen, ОГУЗ State code AZ Continent/City Asia/Baku longitude 41.07083 latitude 47.45833 altitude 670 Population 6600 Date 2012 01 17 …   Cities with a population over 1000 database

  • Dara-Anastasiupolis — Dara (spätantike Zisternen) Felsgräber bei Dara …   Deutsch Wikipedia

  • Dara-Anastasiopolis — Dara Anastasiupolis (Δαραί; ’Aναστασιούπολις) war eine wichtige oströmische Festungsstadt in Mesopotamien zwischen Nisibis und Mardin, heute das Dorf Oğuz (Türkei). Der wohl ältere Ort Dara(s) wurde 505 von Kaiser Anastasios I. neu gegründet bzw …   Deutsch Wikipedia

  • Dara (Mesopotamia) — For other uses, see Dara. Ruins at Dara …   Wikipedia

  • Дара (крепость в Месопотамии) — У этого термина существуют и другие значения, см. Дара. Руины Дары …   Википедия

  • Islāmic world — Introduction  prehistory and history of the Islamic community.       Adherence to Islām is a global phenomenon: Muslims predominate in some 30 to 40 countries, from the Atlantic to the Pacific and along a belt that stretches across northern… …   Universalium

  • Nusaybin —   District   …   Wikipedia

  • List of Assyrian settlements — Assyrian people Culture Music Language …   Wikipedia

  • List of Syriac settlements — List on Assyrian settlements.yriaAl Hasakah Province*Al Hasakah *Khabour *Tel Baz *Tel Brej *Tel Damshesh *Tel Faitha *Tell Halaf *Tel Shama *Tel Shamiram *Tel Tal *Tel Talaa *Tel Tamer *Tel Tawil *Qamishli *Tel Goran *Abu TinaTurkeyBatman… …   Wikipedia

  • Lenguas túrquicas — Distribución geográfica: Eurasia occidental y septentrional Países:  Turquía …   Wikipedia Español


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.