Dar Es Salam


Dar Es Salam

Dar es Salam

Dar es Salaam
Dar es Salam
Administration
Pays Tanzanie
Région Dar es Salaam
Maire Adam Kimbisa
Géographie
Latitude 6° 49′ Sud
       39° 16′ Est
/ -6.82, 39.27
Longitude
Altitude 0 m
Superficie 16 200 ha = 162 km²
Démographie
Population 2 456 100 hab. (2005)
Densité 15 161,1 hab./ km²
Localisation
Tanzania location map.svg
City locator 14.svg
Dar es Salaam

Dar es Salam aussi écrit Dar Es Salam ou Dar es Salaam (en kiswahili Dar es Salaam, en arabe : دار السلام, Dār as-Salām, « Maison de la Paix ou Havre de Paix»), autrefois Mzizima, est la plus grande ville (2,5 millions d'habitants en 2003), le centre économique, et l'ancienne capitale de la Tanzanie.

La population de la ville croit de 4,4 % annuellement[1]. Dar es Salam est le principal port de la Tanzanie, donnant sur l'océan Indien. Y transitent les exportations de café, de coton, et de sisal. Les industries locales incluent les produits alimentaires, des textiles, du ciment, et des produits pharmaceutiques. La majorité des habitants sont musulmans.

Histoire

En 1859, Albert Roscher de Hambourg est le premier Européen à débarquer dans Mzizima (« ville saine »). En 1866, le sultan Seyyid Madjid de Zanzibar a donné le nom actuel de la ville, qui signifie « demeure de la paix » en arabe. Après la mort de Madjid en 1870, la ville décline jusqu'à l'établissemnent en 1887 d'un comptoir de la compagnie allemande de l'Afrique de l'Est. La croissance de la ville a été facilitée par son rôle de centre administratif et commercial de l'Afrique de l'Est allemande et de l'expansion industrielle résultant de la construction de la ligne ferroviaire qui dessert toute la région au début des années 1900.

L'Afrique de l'Est allemande a été conquise par les Anglais pendant la Première Guerre mondiale et est désignée sous le nom du Tanganyika. Dar es Salam a été maintenu comme centre administratif et commercial du territoire. Selon le réglement britannique, les secteurs européens et africains séparés se sont développés à une distance du centre de la ville. La population de la ville comprend aussi une grande quantité immigrés d'Asie du Sud.

Après la Seconde Guerre mondiale, Dar es Salam a bénéficié d'une période de croissance rapide. Les développements politiques, y compris la formation et la montée en puissance de l'union nationale africaine du Tanganyika (Tanganyika African National Union ou TANU), ont mené le Tanganyika a l'indépendance de la couronne britannique en décembre 1961.

Dar es Salam a continué à servir de capitale après la fusion entre le Tanganyika et Zanzibar en 1964 qui crée l'État moderne de Tanzanie. Cependant, en 1973 des dispositions ont été faites pour relocaliser la capitale à Dodoma, une ville plus centrée à l'intérieur de la Tanzanie. Le processus de relocalisation n'est pas encore achevé, Dar es Salam reste la ville la plus importante de la Tanzanie.

L'ambassade des États-Unis à Dar es Salam a été la cible d'un attentat perpétré par Al-Qaida le 7 août 1998.

Images panoramiques

Panorama du centre-ville de Dar es Salaam.
Vue panoramique de Dar es Salaam.

Référence

  1. Selon certaines estimations, la population de la ville sera de 5,5 millions en 2020 citymayors.com

Commons-logo.svg

  • Portail de la Tanzanie Portail de la Tanzanie
Ce document provient de « Dar es Salam ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Dar Es Salam de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Dar-es-Salam — Dar es Salaam Administration Pays …   Wikipédia en Français

  • Dar Es-Salam — Dar es Salaam Administration Pays …   Wikipédia en Français

  • Dar es salam — Dar es Salaam Administration Pays …   Wikipédia en Français

  • Dâr as-Salâm — Dar es Salam Dar es Salaam Administration Pays …   Wikipédia en Français

  • Dar es Salam — Dar es Salaam Dar es Salaam, la ville avant la tombée de la nuit Administration …   Wikipédia en Français

  • Dar us-Salam — Dar as Salam (arabisch: „Hafen/Ort des Friedens“) bezeichnet, als Synonym zu Dar al Islam, das Gebiet der Muslime, sowie ein dem Paradies entsprechendes Konzept im Islam, siehe Dār as Salām. Darüber hinaus werden mit Dar as Salam, Dar us Salam… …   Deutsch Wikipedia

  • Dar as-Salam — (arabisch: „Hafen/Ort des Friedens“) bezeichnet, als Synonym zu Dar al Islam, das Gebiet der Muslime, sowie ein dem Paradies entsprechendes Konzept im Islam, siehe Dār as Salām. Darüber hinaus werden mit Dar as Salam, Dar us Salam oder Daressalam …   Deutsch Wikipedia

  • DAR ES SALAM — DAR ES SALAM, DAR ES SALAAM ou D R AL SALAM Fondée en 1862 par le sultan de Zanzibar, Dar es Salam (Dar es Salaam, en arabe D r al Salam), «havre de paix», ancienne capitale de la Tanzanie (le gouvernement est progressivement transféré à Dodoma,… …   Encyclopédie Universelle

  • Dar el-Salam — دار السلام Aulad Toq Sharq …   Wikipedia

  • Dar El Salam — (Saly Portudal,Сенегал) Категория отеля: Адрес: Avenue Des Arts Saly Niakhal, 30000 Sa …   Каталог отелей


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.