Daniel Jeandupeux


Daniel Jeandupeux
Daniel Jeandupeux
Daniel Jeandupeux à gauche en 1974
Biographie
Nationalité Drapeau de Suisse Suisse
Naissance 7 février 1949
à Saint-Imier
Période pro. 1967-1979
Poste Attaquant
Parcours professionnel *
Saisons Club M. (B.)
1967-1971 Drapeau : Suisse FC La Chaux-de-Fonds 52 (27)
1971-1975 Drapeau : Suisse FC Zurich 49 (19)
1975-1979[1] Drapeau : France Girondins Bordeaux 74 (25)
1980-1983 Drapeau : Suisse FC Zurich 2 (1)
Sélections en équipe nationale **
Années Équipe M. (B.)
1971-1979 Drapeau : Suisse Suisse 34 (2)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1979-1980 Drapeau : Suisse FC Sion
1980-1983 Drapeau : Suisse FC Zurich
1983-1985 Drapeau : France Toulouse
1985-1986 Drapeau : France Keriolets Pluvigner
1986-1988 Drapeau : Suisse Suisse
1988-1989 Drapeau : Liechtenstein FC Vaduz (sélectionneur)
1989-1994 Drapeau : France SM Caen
1994-1995 Drapeau : France RC Strasbourg
1997-2000 Drapeau : France SM Caen (directeur sportif)
fév. 2004-déc. 2004 Drapeau : France Le Mans UC
2005- fév 2009 Drapeau : France Le Mans UC (dirigeant)
fév 2009 - mai 2009 Drapeau : France Le Mans UC
* Compétitions officielles nationales et internationales.
** Matchs officiels.

Daniel Jeandupeux est un entraîneur de football suisse, ancien footballeur professionnel, né le 7 février 1949 à Saint-Imier.

Sommaire

Biographie

Élève à l’École normale de Neuchâtel[2], où il obtient le brevet d’instituteur en 1971, Daniel Jeandupeux fait ses débuts de footballeur au FC La Chaux-de-Fonds, en Championnat de Suisse de football. Il fait ses débuts en équipe nationale suisse, où il sera sélectionné à 34 reprises. Il marquera deux buts avec la sélection, notamment un lors d'un match contre l'Angleterre le 13 octobre 1971.

En 1972, il rejoint le FC Zurich, avec lequel il remporte la coupe de Suisse (1973) puis le championnat, à deux reprises (1974 et 1975). Meilleur buteur du championnat suisse cette dernière saison, il est engagé par les Girondins de Bordeaux, en France, où il réalise deux belles saisons (24 buts en 64 matchs).

Le 1er octobre 1977, un tacle violent du marseillais Marc Berdoll lui vaut une double fracture ouverte, dont il ne se remet pas. Daniel Jeandupeux met un terme à sa carrière de footballeur, et se dirige vers celle d'entraîneur.

Il débute sa carrière sur le banc au FC Sion en 1979, avec lequel il remporte la coupe de Suisse en 1980. Il est embauché en 1980 par le FC Zurich : il y remporte le titre de champion de Suisse et la coupe de la Ligue suisse en 1981. Il est élu meilleur entraîneur suisse de l'année en 1980 et 1981. En 1983, il quitte le FC Zurich, et dirige le Toulouse FC pendant deux saisons.

De retour en Suisse, il devient sélectionneur national de janvier 1986 à mai 1989.

En 1989, il est recruté par le Stade Malherbe de Caen, en France, avec lequel il atteint la 5e place de Division 1 lors de la saison 1991-1992. Il est élu entraineur français de l'année 1991[3]. Le club est qualifié pour la coupe UEFA, une première pour le club, mais est éliminé au premier tour par le Real Saragosse. En 1994, son contrat n'est pas renouvelé, et il part à Strasbourg, où il ne reste qu'une saison.

En 1997, il revient à Caen, appelé par le nouveau président Jean Pingeon, et occupe le poste de manager général pendant trois saisons.

En février 2004, il retrouve le poste d'entraîneur au Mans, sur le point de redescendre en Ligue 2 après une première saison difficile en élite. En décembre 2004, il est remplacé par Frédéric Hantz, et devient directeur technique, puis directeur sportif et recruteur[4]. Au terme de la saison 2006-2007, Daniel Jeandupeux voit sa mainmise sur le recrutement poser des problèmes internes[réf. nécessaire], en particulier avec l'entraîneur Frédéric Hantz qui part pour Sochaux le 31 mai 2007.

Devenu en septembre 2007 le conseiller du Président Henri Legarda, il est de nouveau nommé comme entraîneur de l'équipe première le 2 février 2009[5], en remplacement d'Yves Bertucci qui devient son adjoint. Il est remplacé par Paulo Duarte à l'inter saison 2009.

Palmarès

Joueur

Entraîneur

  • Coupe de Suisse: 1980 (FC Sion)
  • Champion de Suisse: 1981 (FC Zurich)
  • Coupe de la Ligue suisse: 1981 (FC Zurich)
  • Finaliste de la coupe de Suisse: 1981
  • Coupe Intertoto: 1995 (RC Strasbourg; 1re édition nouvelle formule)

Distinctions personnelles

  • Entraineur de l'année en 1980 et 1981 en Suisse (FC Zurich)
  • Entraineur de l'année en 1991 en France (Caen)

Anecdotes

  • Il se voit décerner le prix du fair-play en mars 2004, pour avoir considéré après un match qu'un de ses propres joueurs, Thabang Molefe, aurait dû être exclu après un tacle dangereux sur Peguy Luyindula[6].

Bibliographie

  • Daniel Jeandupeux, Foot, ma vie, Lausanne, 1976
  • Daniel Jeandupeux, Les Sorciers du foot , Eds du Rocher 1997

Références



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Daniel Jeandupeux de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Daniel Jeandupeux — Personal information Date of birth 7 February 1949 (1949 02 07) (age 62) Place of birth …   Wikipedia

  • Daniel Jeandupeux — (links), 1974 Daniel Jeandupeux (* 7. Februar 1949 in Saint Imier) ist ein Schweizer Fussballtrainer und ehemaliger spieler. Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • Jeandupeux — Daniel Jeandupeux (* 7. Februar 1949 in Saint Imier) ist ein Schweizer Fussballtrainer und ehemaliger spieler. Inhaltsverzeichnis 1 Karriere als Spieler und Trainer 2 Erfolge 3 Stationen Übersicht 3.1 Vereine als Spieler …   Deutsch Wikipedia

  • Stade Malherbe Caen Calvados Basse-Normandie — Pour les articles homonymes, voir SMC. Infobox club sportif Stade Malherbe Caen …   Wikipédia en Français

  • Le Mans Football Club — Infobox club sportif Le Mans FC …   Wikipédia en Français

  • Histoire Du MUC 72 — Le Mans Union Club 72 Le Mans UC 72 Généra …   Wikipédia en Français

  • Histoire du MUC 72 — Le Mans Union Club 72 Le Mans UC 72 Généra …   Wikipédia en Français

  • Histoire du Mans Union Club 72 — Le Mans Union Club 72 Le Mans UC 72 Généra …   Wikipédia en Français

  • Histoire du muc 72 — Le Mans Union Club 72 Le Mans UC 72 Généra …   Wikipédia en Français

  • Le Mans B — Le Mans Union Club 72 Le Mans UC 72 Généra …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.