Daniel Charles


Daniel Charles
Daniel Charles en 1992.

Daniel Paul Charles est un musicien, musicologue et philosophe français, né le 27 novembre 1935 à Oran (Algérie) et décédé le 21 août 2008 à Antibes (France).

Sommaire

Biographie

Daniel Charles a été élève d’Olivier Messiaen au Conservatoire de Paris (Premier Prix, 1956), a obtenu l'agrégation de philosophie en 1959, et un Doctorat d’État sous la direction de Mikel Dufrenne, en 1977.

Après avoir dirigé (à la fin 1968), la Commission chargée d’établir les statuts du Professorat de Musique au Ministère de l'Éducation nationale, il fonda, puis anima pendant vingt ans (1969-1989) le Département de Musique de l’Université Paris VIII (Vincennes, puis St-Denis), tout en étant chargé, de 1970 à 1980, de l’enseignement de l’esthétique générale à l’Université Paris IV (Sorbonne). Désireux (après avoir assuré à Paris VIII la direction de l’U.E.R. «Arts») de prendre un peu de distance vis-à-vis de l’inflation galopante des tâches administratives parisiennes, il décida de terminer sa carrière en enseignant la philosophie à l’Université de Nice Sophia-Antipolis (1989-1999).

Dès sa sortie du Conservatoire, en 1956, Daniel Charles, auteur d’un projet de «mise en musique» électronique du Coup de Dés de Mallarmé qui retint à Darmstadt l’attention de Karlheinz Stockhausen, avait participé aux travaux du G.R.M. sous la houlette de Pierre Schaeffer ; son peu d’enthousiasme à l’égard du solfège des bruits le conduisit à s’intéresser plutôt à John Cage, rencontré en 1958 et qu’il s’attacha depuis à faire mieux connaître en France – notamment en publiant (en co-signature avec lui) un livre devenu classique, Pour les Oiseaux (Paris, Belfond, 1976), paru d’abord en français, et dont les traducteurs américains ont souligné qu’il s’agissait d’« une partition de John Cage, mais dont celui-ci avait confié la réalisation à Daniel Charles ».

Conférencier souvent appelé à l’étranger (il a été invité dans de nombreuses universités, surtout outre-Atlantique, mais aussi bien au Japon, aux Philippines, à Honolulu...), il a publié outre beaucoup d’articles, plusieurs ouvrages, dont cinq traduits en allemand et deux en japonais.

Ouvrages

Ouvrages principaux

  • Pour les Oiseaux (Entretiens avec John Cage), Paris Ed. Pierre Belfond, 1976. Traduit en Anglais, Allemand, Espagnol, Italien et Japonais. (Rééd.: L'Herne, 2002.)
  • Le Temps de la voix, Paris, Ed. J.-P. Delarge, 1978. (Rééd.: Hermann, 2011.)
  • Gloses sur Cage, Paris, U.G.E., Coll. 10/18, 1978. Trad. japonaise. (Rééd.: Desclée de Brouwer, 2002.)
  • John Cage oder Musik ist los, Berlin, Merve Verlag, 1984.
  • Poetik der Gleichzeitigkeit, Bern, Benteli Verlag, 1987.
  • Zeitspielraüme, Berlin, Merve Verlag, 1989.
  • Musketaquid, Musik und Transzendantalismus, Berlin, Merve, 1994.
  • Musiques nomades, Paris, Kimé, 1998.
  • La fiction de la postmodernité selon l'esprit de la musique, Paris, P.U.F., 2001.

Direction d'ouvrages collectifs

6 numéros spéciaux de la Revue d'Esthétique (entre 1968 et 1998); notamment le numéro spécial triple 13-14-15 (1989) consacré à John Cage (Toulouse, Privat éd.; repris à Paris, éd. J.-M. Place).

Articles divers

Plus de 200 articles parus dans de nombreuses revues (Revue musicale, Analyse musicale, VH 101, Traverses, Corps écrit, Exercices de la patience, Le Temps de la réflexion, Etc. Montréal, Parachute, Discourse, The Musical Quarterly, The World and I, Alpha-beta, Il Verri, Synteesi, Musik-Konzepte, etc.), dans divers recueils collectifs, et dans plusieurs encyclopédies. En outre, préfaces à divers ouvrages, enregistrements etc.

Traductions (de l'anglais)

  • Abraham A. Moles, Experimental Music ("Les Musiques expérimentales", Zürich, Cercle d'Art, 1966)
  • Alfred North Whitehead, Process and Reality ("Procès et réalité", Paris, Gallimard, 1996 - en collaboration avec l'équipe du C.R.H.I., C.N.R.S. et Université de Nice).
  • John Cage, Je n'ai jamais écouté aucun son sans l'aimer: le seul problème avec les sons, c'est la musique (La Souterraine, Ed. Pierre Courtaud, Coll. La Main courante, 1994).

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Daniel Charles de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Daniel Charles — in 1992. Daniel Paul Charles was a French musician, musicologist and philosopher, born on November 27, 1935 in Oran (Algeria) and deceased on August 21, 2008 in Antibes (France) …   Wikipedia

  • Daniel, Charles — • Founded the Etudes de théologie et d histoire , a magazine with monthly publication (1818 1893) Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006 …   Catholic encyclopedia

  • Daniel, Charles —    Son of Antoine Daniel, of Dieppe. Made a notable voyage to New France in 1629, of which he left a graphic narrative. Arriving at Cape Breton that year, with two armed vessels, found Lord Ochiltree, who had joined Sir William Alexander in his… …   The makers of Canada

  • Daniel Charles Grose — (1838–1900) was a prolific Canadian American painter of the Hudson River School who was active between 1865 and 1900. DC Grose: Quebec Rapids 1865 Contents 1 …   Wikipedia

  • Daniel-Charles Trudaine — Daniel Charles Trudaine. Drawing of a bust of Trudaine in Le Magasin pittoresque in 1833. Daniel Charles Trudaine (3 January 1703, Paris – 19 January 1769) was a French administrator and civil engineer. He was one of the primary developers of the …   Wikipedia

  • Daniel Charles O'Connell — Dónal Ó Conaill Born 21 May 1745(1745 05 21) Derrynane, County Kerry, Ireland Died …   Wikipedia

  • Daniel Charles-Alfred — est un footballeur français né le 9 mai 1934 à Fort de France (Martinique). Il évolue au poste de défenseur au cours des années 1960. Clubs Avant 1958 : Golden Star de Fort de France 1958 1968 : Nîmes Olympique (  France) Palmarès …   Wikipédia en Français

  • Daniel Charles Brandenstein — Daniel Brandenstein Land (Organisation): USA (NASA) Datum der Auswahl: 16. Januar 1978 (8. NASA Gruppe) Anzahl der Raumflüge: 4 …   Deutsch Wikipedia

  • Daniel Charles Moore — (December 13, 1801[1] – October 12, 1890) was a merchant, ship owner and political figure in Nova Scotia. He represented King s County in the Nova Scotia House of Assembly from 1847 to 1855, from 1861 to 1867 and from 1871 to 1874. He was born in …   Wikipedia

  • Daniel-Charles Trudaine — Pour les articles homonymes, voir Trudaine. Daniel Charles Trudaine. Dessin d un buste de Trudaine paru dans Le Magasin pittoresque en 1833. Daniel Ch …   Wikipédia en Français