Damāvand


Damāvand

Mont Damavand

Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Damavand pour la ville de Damavand. 
Mont Damavand
Le mont Damavand en hiver
Le mont Damavand en hiver
Géographie
Altitude 5 670 m
Massif Chaîne de l'Elbourz
Longueur  km
Largeur  km
Superficie  km2
Coordonnées 35° 57′ 04″ Nord
       52° 06′ 32″ Est
/ 35.951, 52.109
35° 57′ 04″ N 52° 06′ 32″ E / 35.951, 52.109
Administration
Pays Iran Iran
'
'
Géologie
Âge
Roches
Type Volcan gris
Activité Endormi
Dernière éruption 5 350 av. J.-C.
Code [1] 0302-01-
  Géolocalisation sur la carte : Iran
New Iran locator.PNG
Mont Damavand

Le mont Damāvand (en persan : دماوند, Damāvand ou Demavend) est le sommet volcanique semi-actif le plus élevé de l'Iran. Culminant à 5 671 m, il est situé dans la chaîne de l'Elbourz, à 66 kilomètres au nord-est de Téhéran. La montagne est également connue sous le nom de Donbavand. Le sommet est situé à proximité de la côte sud de la mer Caspienne, dans le département d'Amol, province du Mazandaran. La dernière éruption de ce volcan remonte à 7 000 ans. La ville la plus proche est Rineh, au sud de la montagne.

Sommaire

Histoire

Malgré la place que le Damāvand occupe dans la mythologie iranienne, il était oublié dans les cartes et n'a pas été mentionné par les voyageurs occidentaux comme Jean Chardin ou Pietro Della Valle. Les historiens et géographes ont souvent écrit à propos des premières ascensions, comme celle de Abu Dolaf Kasraji, en 905 environ[1] ou celle de Yaqut, trois siècles plus tard[2].

En 1843, le botaniste autrichien Theodor Kotschy atteint le sommet. A partir de 1860, des ascensions sont effectuées par des Britanniques et des Prussiens[3].

Dans la culture iranienne

Le mont Damāvand a une place particulière dans la mythologie iranienne. Dans des textes et plus généralement la mythologie zoroastrienne, le dragon à trois têtes Aži Dahāka était enchaîné au mont Damāvand, condamné à y rester jusqu'à la fin du monde. Dans une version plus tardive de la même légende, le tyran Zahhāk était également enchaîné dans une grotte du mont Damāvand après avoir été battu par Kāveh et Fereydūn.

Dans le Šahnâmeh, la montagne aurait des pouvoirs magiques.

Dans la poésie et la littérature iranienne , le Damāvand est le symbole de la résistance aux souverains étrangers. Mohammad Taqī Bahār a par exemple écrit un célèbre qasideh appelé Damāvand :

« 

ای دیو سپید پای در بند
Ay dīve sepīde pāī dar band,
Oh blanc démon aux pieds entravés
ای گنبد گیتی ای دماوند
Ay gonbade gītī, ay Damāvand
Oh dôme céleste, Oh Damāvand

 »

— Mohammad Taqī Bahār, Texte original en persan

L'ascension

Il y a au moins seize itinéraires connus[4]. Le plus populaire est la voie sud, qui dispose d'un camp à mi-parcours à une altitude de 4000 m. L'ascension la plus longue est celle par le nord-est. Deux jours sont nécessaires pour gagner le sommet à partir du village de Nāndal en passant une nuit au refuge de Takht-e Fereydoun (4300 m). La voie ouest est célèbre pour les vues qu'elle permet au coucher du soleil. Cette voie dispose d'un autre refuge à deux étages construits récemment, appelé Sīmorgh.

Galerie

Notes et références

Bibliographie

Références

  1. Abu Dolaf Kasraji, al resala al tania (Abu Dulaf Mis'ar ibn Muhalhal's Travels in Iran) Le Caire, éd. V. Minorsky, 1955.
  2. Boldan, II, p. 607-608.
  3. voir Iranica
  4. (fa) Carte des itinéraires d'ascensions du Damāvand

(en) Ahmad Tafāzolli, « Damāvand », in Encyclopædia Iranica en ligne[pdf]

  • Portail de l’Iran Portail de l’Iran
  • Portail de la montagne Portail de la montagne
  • Portail de la volcanologie Portail de la volcanologie

Ce document provient de « Mont Damavand ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Damāvand de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Damavand — Tipo Estratovolcán País …   Wikipedia Español

  • DAMAVAND — DAMAVAND, town situated at the foot of Mount Damavand, E. of Teheran, Iran. An old cemetery and ruins of a synagogue in Damavand attest to the existence of a Jewish settlement there. In the 17th century the Jews of Damavand are mentioned by the… …   Encyclopedia of Judaism

  • Damavand — [dä′mə vänd΄, dam′ə vand΄] highest peak of the Elburz Mountains, N Iran: 18,934 ft (5,771 m) * * * Dam·a·vand (dămʹə vănd , däʹmä vänd) also Dem·a·vend (dĕmʹə vĕnd ) A peak, 5,774.9 m (18,934 ft) high, in the Elburz Mountains of northern Iran… …   Universalium

  • Damavand — [dä′mə vänd΄, dam′ə vand΄] highest peak of the Elburz Mountains, N Iran: 18,934 ft (5,771 m) …   English World dictionary

  • Damavand — pd3pd5 Damāvand Winteraufnahme des Damāvand Höhe …   Deutsch Wikipedia

  • Damavand — Mont Damavand  Pour l’article homonyme, voir Damavand pour la ville de Damavand.  Mont Damavand Le mont Damavand en hiver …   Wikipédia en Français

  • Damavand — Original name in latin Damvand Name in other language Damavand, Damvand, Demavend, Demvend, Qasabeh e Damavand, Qaabeh e Damvand, dmawnd, qasabihi damawand, Дамаванд State code IR Continent/City Asia/Tehran longitude 35.71842 latitude 52.06958… …   Cities with a population over 1000 database

  • Damavand — or Demavend geographical name mountain 18,934 feet (5771 meters) N Iran; highest in Elburz Mountains …   New Collegiate Dictionary

  • Damavand County — شهرستان دماوند   County   …   Wikipedia

  • Damavand Mineral Water — Damavand Country Iran , Amol Source A la Type …   Wikipedia