Dalio


Dalio

Marcel Dalio

Marcel Dalio, né Israel Moshe Blauschild est un acteur français né à Paris le 17 juillet 1900, décédé à Paris le 20 novembre 1983, à l'âge de 83 ans.

Sommaire

Biographie

Il débute sa carrière dans les années 1920, en sortant du conservatoire, où il apprend son métier dans les cabarets et les spectacles de revue, très en vogue à l'époque, et se fait un nom qui va commencer à intéresser le cinéma. Son visage expressif devient célèbre après qu’il apparaît dans de grands films comme Pépé le Moko (1936) de Julien Duvivier, et dans des chefs d’œuvre de Jean Renoir, La Grande Illusion (1937) et La Règle du jeu (1939). Mais sa carrière française fort prometteuse se heurte à la grande Histoire, car l’Allemagne envahit la Pologne le 1er septembre 1939. D’origine juive, Marcel Dalio et son épouse, l’actrice Madeleine Lebeau, s’enfuient au Portugal. À Lisbonne, ils achètent deux visas pour le Chili à un fonctionnaire corrompu. Arrivés à Mexico, les visas se révèlent des faux grossiers qui ne font pas illusion. Marcel et Madeleine risquant la déportation, ils en appellent au droit d’asile politique. Le Canada leur délivre des visas temporaires et ils gagnent Montréal. Pendant ce temps, l’Allemagne a envahi la France et les occupants, découvrant des photos de Dalio, produisent une série d’affiches, le désignant comme l’archétype du juif. Le film Entrée des artistes réalisé en 1938, est même ressorti en prenant soin de retourner toutes les scènes où Dalio apparaît avec un acteur non juif.

Bientôt, Dalio et Madeleine sont invités par des amis à Hollywood et tournent dans des films mineurs. Mais Marcel et Madeleine apparaissent dans Casablanca (1942) de Michael Curtiz avec Humphrey Bogart et Ingrid Bergman. Marcel Dalio y joue Émile, un croupier, qui assoie sa notoriété américaine, et Madeleine Lebeau joue Yvonne, l’amoureuse abandonnée par Humphrey Bogart. Madeleine et Marcel divorcent l’année suivante, Dalio ne se remariera jamais. Il tourne encore dans Le Port de l'angoisse (1944) d'Howard Hawks avant de rentrer en France à la libération.

Toute sa famille a disparu dans les camps nazis et on ne lui offre plus au cinéma, comme il le dira lui-même, que des rôles de « fou, de demi-fou, ou de quart de fou ». Ainsi, il est le maquereau de Dédée d'Anvers (1947) d'Yves Allégret ou bien un tueur fou, injuriant tout le monde, dans Les Amants de Vérone (1948) d'André Cayatte. On se souvient toujours de lui à Hollywood et il est régulièrement rappelé pour tourner aux États-Unis. On le voit dans La Veuve joyeuse de Curtis Bernhardt (1952), dans Les Neiges du Kilimandjaro d’Henry King (1952), ou Les hommes préfèrent les blondes d’Howard Hawks (1953). Il renoue avec la comédie dans Les Aventures de Rabbi Jacob de Gérard Oury (1973), film dans lequel il interprète le rôle de Rabbi Jacob ou dans L'Aile ou la Cuisse de Claude Zidi (1976). Il obtiendra son dernier grand rôle au cinéma avec le réalisateur Paul Barge dans Le Paradis des riches en 1977.

Parallèlement, Marcel Dalio mène une riche carrière théâtrale, et interprète notamment Les Tricheurs de Stève Passeur, Les Temps difficiles d'Édouard Bourdet, Tartuffe de Molière, La Cerisaie de Tchékhov et Par-dessus bord de Michel Vinaver.

On le voit aussi à la télévision où il joue notamment dans Oliver Twist (1962) de Jean-Paul Carrère, dans Les Compagnons d'Eleusis (1974) de Claude Grinberg, et dans La Famille Cigale (1977) de Jean Pignol. Hospitalisé, il meurt le 20 novembre 1983, dans la solitude.

Il est enterré dans le cimetière de Bagneux, dans les Hauts-de-Seine.

Il a publié un livre de souvenirs recueillis par Jean-Pierre de Lucovich, Mes années folles, paru en 1976 aux éditions Jean-Claude Lattès et réédité en 1986 aux éditions Ramsay Poche Cinéma.

Jean Rochefort lui a consacré en 1974, un court-métrage T'es fou Marcel ? - Hommage irrespectueux comme tous les hommages.

Filmographie


Théâtre

Anecdotes

  • Dans les sombres heures de l'occupation, des photos de Marcel Dalio ont été utilisées pour des affiches avec pour légende « le juif typique ».
  • Le film Entrée des artistes tourné en 1938 a été ressorti sous l'occupation, mais toutes les scènes où apparaissait Marcel Dalio ont été retournées avec un acteur non juif.

Liens externes

  • Portail du cinéma Portail du cinéma
  • Portail du cinéma français Portail du cinéma français
  • Portail du théâtre Portail du théâtre
Ce document provient de « Marcel Dalio ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Dalio de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Dalio — Marcel Dalio (* 17. Juli 1900 als Israel Moshe Blauschild in Paris; † 20. November 1983 ebenda) war ein französischer Schauspieler. Er spielte wichtige Rollen in den Jean Renoir Filmen La grande illusion (Die große Illusion) und La règle du jeu… …   Deutsch Wikipedia

  • Dalio Memić — Personal information Full name Dalio Memić Date of birth March 21, 1990 (1990 …   Wikipedia

  • Dalio Memić —  Dalio Memić Spielerinformationen Geburtstag 21. März 1990 Geburtsort Derventa, SFR Jugoslawien Größe 185 cm Position Mittelfeld …   Deutsch Wikipedia

  • Dalio jūrų kiaulė — statusas T sritis zoologija | vardynas taksono rangas rūšis atitikmenys: lot. Phocoenoides dalli angl. Dall’s harbour porpoise; Dall’s porpoise; Indian finless porpoise; white flanked porpoise vok. Dall Hafenschweinswal rus. белокрылая морская… …   Žinduolių pavadinimų žodynas

  • Dalio jūrų kiaulės — statusas T sritis zoologija | vardynas taksono rangas gentis apibrėžtis Gentyje 1 rūšis. Paplitimo arealas – Ramiojo vandenyno šiaurinė dalis, Beringo, Čiukčių, Japonų, Ochotsko jūros. atitikmenys: lot. Phocoenoides angl. Pacific porpoises vok.… …   Žinduolių pavadinimų žodynas

  • Dalio, Marcel — (1900 1983)    Actor. Marcel Dalio was born Israël Blauschild in Paris. He aspired to be an actor from early on, and began training at the Paris Conservatoire d art dramatique before being mobilized for military service in 1916. Dalio returned… …   Guide to cinema

  • Dalio, Marcel — (1900 1983)    Actor. Marcel Dalio was born Israël Blauschild in Paris. He aspired to be an actor from early on, and began training at the Paris Conservatoire d art dramatique before being mobilized for military service in 1916. Dalio returned… …   Historical Dictionary of French Cinema

  • Marcel Dalio — Dalio in Casablanca Born Israel Moshe Blauschild 17 July 1900(1900 07 17) Paris, France Died 20 November 1983(19 …   Wikipedia

  • Marcel Dalio — Marcel Dalio, eigentlich Israel Moshe Blauschild (* 17. Juli 1900 in Paris, Frankreich; † 20. November 1983 ebenda) war ein französischer Schauspieler. Er spielte wichtige Rollen in den Jean Renoir Filmen La grande illusion (Die große Illusion)… …   Deutsch Wikipedia

  • Marcel Dalio — Marcel Dalio, de son nom de naissance Marcel Benoît Blauschild, est un acteur français né à Paris 5e le 23 novembre 1899 et mort à Paris 16e entre le 15 novembre et le 18 novembre 1983, à l âge de 83 ans. Il est enterré au cimetière… …   Wikipédia en Français