Dacien


Dacien

Dacien, en latin Dacianus, en espagnol Daciano, en catalan Dacià, est un proconsul romain, représentant dans la péninsule Ibérique et en Aquitaine les empereurs Dioclétien et Maximien, au début du IVe siècle.

Son existence réelle est peu ou pas documentée historiquement, mais son nom est cité dans de nombreuses légendes hagiographiques, dont la Légende dorée de Jacques de Voragine.

Au fil de ces récits, Dacien devient l'archétype du proconsul, ou préfet, ou gouverneur, exécutant avec zèle et cruauté les ordres venus de Rome dans la persécution des chrétiens. On lui attribue les martyres de nombreux saints et saintes d'Espagne, du sud de la France et d'ailleurs, tout cela dans un laps de temps très court, les années 303 et 304 correspondant aux grandes persécutions ordonnées par Dioclétien. Il est aussi possible qu'il y ait eu confusion, ou influence de noms entre Dacien et l'empereur Dèce.

Le schéma du récit est souvent le même : le proconsul tente d'abord de persuader le saint de renoncer à sa croyance, au besoin avec des cadeaux, puis il le livre aux bourreaux avec une grande variété de supplices, dont le saint sort miraculeusement indemne (alors que les bourreaux eux-mêmes, ou les assistants, sont victimes de leurs machines infernales). Ces miracles amènent la conversion d'un grand nombre d'assistants, mais pas celle du proconsul. Finalement c'est une arme blanche (épée, poignard, hache) qui met fin à la vie du saint. Si la plupart de ces « préfets » ont chacun une victime (Quintien : sainte Agathe, Olibrius : sainte Marguerite, etc.), Dacien, lui, en aurait un grand nombre à son actif.

Dacien semble survivre à toutes ses victimes. Toutefois, des textes médiévaux[1] relatent sa mort et celle de ses compagnons. C'est après avoir fait subir le martyre à saint Georges qu'ils sont frappés par la foudre.

Saints et saintes martyrisés par Dacien selon les légendes hagiographiques

Entre parenthèses, le lieu du martyre

  • saint Vincent de Saragosse (Valence), avec saint Valère qui, lui, ne subit pas le martyre
  • sainte Julie de Merida ou de Saragosse
  • sainte Léocadie de Tolède
  • saint Felix de Gérone
  • saint Vincent (Collioure)
  • saint Vincent, saintes Sabina et Cristela (Ávila)
  • los Santicos, saints Teopompo et Sinesio (Saragosse)
  • les dix-huit martyrs de Saragosse : Optat, Luperque, Successus, Martial, Urbain, Julie, Quintilien, Publius, Fronto, Félix, Cécilien, Evence, Primitif, Apodème et quatre autres portant le nom de Saturnin (fête le 16 avril). Légende rapportée par Prudence (Saragosse).
  • À Saragosse aussi, sainte Encratide ou Engratia[2].
  • Saint Cucuphas ou Cucufat à Barcelone.
  • Saints Zoïle et Assiscle à Cordoue.
  • saint Just et saint Pasteur (Alcalá de Henares)
  • sainte Calamanda de Calaf (Calaf, Catalogne)
  • sainte Eulalie de Merida ou de Barcelone (Merida)
  • sainte Foy et sainte Alberte, saints Vincent, Prime et Félicien (Agen)
  • saint Caprais (Agen)
  • saint Georges (Lydda, Palestine). Selon les légendes, Dacien est parfois donné comme le roi, ou l'empereur du pays (la Cappadoce).
  • à cette liste s'ajoute saint Laurent, dont la légende du martyre sur un gril (à Rome, confusion possible entre Dacien et Dèce) se relie à celle de saint Vincent de Saragosse
  • Les saints patrons de la ville catalane de Celrà, Saint Sixt et saint Hou, auraient été décapités par Rufino, délégué de Dacien à Gérone.

Notes

  1. Stephanus de Borbone, Tractatus de diversis materiis predicabilibus (Etienne de Bourbon, v. 1190-1261, Traité des diverses matières à prêcher, v. 1250-1261)
  2. Abbé Fleury, Histoire ecclésiastique, vol. II, 1778

Bibliographie

  • Jacques de Voragine, La Légende dorée, Bibliothèque de la Pléiade, Gallimard, 2004, publication sous la direction d'Alain Boureau.
  • Dictionnaire iconographique des saints, Berthod, Bernard / Les éditions de l'Amateur / 1999
  • La Bible et les Saints, Duchet-Suchaux, Gaston / Flammarion, 1994

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Dacien de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Dacien — (Dacia, a. Geogr. u. Gesch.), Land im O. Europas, hatte zur Zeit der römischen Herrschaft folgende Grenzen: im W. den Fluß Tysia, welcher es von den Iazyges Metanastä trennte, im N. den Mons Carpates, im O. den Fluß Hierasus bis zu seiner Mündung …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Dacĭen — (Dacia), bei den Römern Name des zwischen Theiß im W., den Karpathen im N., Donau im S., dem Dnjestr im O. gelegenen, an Getreide, Holz und Metallen (Gold) reichen Landes (s. Karte »Römisches Reich«). Seine Bewohner, thrakischer Abstammung,… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Dacien — (Dacia), Land an der unteren Donau, begriff als röm. Provinz das ganze Gebiet von der Theiß bis an den Dniester zwischen der Donau u. den Karpathen. Die Dacier (von Neueren mit den asiat. Dahä u. den Germanen in Verbindung gebracht) kamen um 50 v …   Herders Conversations-Lexikon

  • Dacien De Milan — Saint Dacien (en latin : Datius) († 552) fut évêque de Milan. Il se montra le ferme soutien du Pape Vigile pour la défense de la foi compromise par l empereur. Il se fête le 14 janvier. Biographie Cette section est vide, pas assez détaillée… …   Wikipédia en Français

  • Dacien de milan — Saint Dacien (en latin : Datius) († 552) fut évêque de Milan. Il se montra le ferme soutien du Pape Vigile pour la défense de la foi compromise par l empereur. Il se fête le 14 janvier. Biographie Cette section est vide, pas assez détaillée… …   Wikipédia en Français

  • Dacien Olive — Dacien Olive, né le 12 juillet 1924 à Claira et mort en 2003, est un joueur français de rugby à XV, qui a joué avec l équipe de France et l AS Montferrand au poste de trois quarts aile (1,78 m pour 77 kg). Par la suite, ce… …   Wikipédia en Français

  • Dacien de Milan — Saint Dacien (en latin : Datius) († 552) fut évêque de Milan. Il se montra le ferme soutien du Pape Vigile pour la défense de la foi compromise par l empereur. Il se fête le 14 janvier. Biographie Cette section est vide, insuffisamment… …   Wikipédia en Français

  • Saint Dacien — Dacien de Milan Saint Dacien (en latin : Datius) († 552) fut évêque de Milan. Il se montra le ferme soutien du Pape Vigile pour la défense de la foi compromise par l empereur. Il se fête le 14 janvier. Biographie Cette section est vide, pas… …   Wikipédia en Français

  • Boethius von Dacien — Boetius von Dacien († vermutlich um 1284), auch Boethius von Schweden war ein schwedischer beziehungsweise dänischer Philosoph. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Denken 3 Werke 4 Literatur 5 Einzelnachweise …   Deutsch Wikipedia

  • Boetius von Dacien — (auch Boethius von Schweden; † vermutlich um 1284) war ein schwedischer beziehungsweise dänischer Philosoph. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Denken 3 Werke 4 Literatur …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.