Cœur pensif


Cœur pensif
Cœur pensif
Auteur Jean de La Varende
Genre Roman
Pays d'origine Drapeau de France France
Éditeur Éditions Flammarion
Date de parution 1957
Série Trilogie d'Anville, vol. II
Chronologie
Ah, monsieur !
Châteaux de Normandie, Eure-Calvados. Itinéraire sentimental

Cœur pensif est un roman de Jean de La Varende publié en 1957 aux éditions Flammarion. Il a été écrit en septembre-novembre 1956, au Chamblac.

Sommaire

Suite romanesque

Cœur pensif est le deuxième opus d'une trilogie, contant l'histoire d'un couple de deux êtres très différents : Jean, marquis d'Anville, et sa jeune épouse dont le père (ancien régisseur du domaine) avait réussi à racheter le domaine, Ermance Lefebvre. Mariage d'intérêt, la mésalliance est au cœur de toute l'histoire, mais l'amour finit par triompher. Ce roman est la suite du Cavalier seul (1956) et précède La Partisane (1959).

Synopsis

Avril 1813, après dix mois passés en Allemagne, le marquis d'Anville rentre sur sa terre. Il se fait accompagner, pour revenir sur son domaine, par son notaire Me Pellerin, parrain d'Ermance, qui vient de donner naissance à un petit garçon.

Citations

  • « Le plus difficile n’est pas de faire son devoir, c’est de savoir où il se place. »

Bibliographie

  • Marie-Laure Chaumette, Le silence dans la trilogie d'Anville, Association Présence de La Varende, 28e conférence d'hiver, 24 novembre 2007 (inédit).

Liens internes

  • Le Cavalier seul, Paris, Flammarion, 1956.
  • La Partisane, Paris, Flammarion, 1959.

Éditions

  • Cœur pensif, Paris, Flammarion, coll. Club des éditeurs, 1957, 291 p.

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cœur pensif de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • pensif — pensif, ive [ pɑ̃sif, iv ] adj. • 1050; de 1. penser ♦ Qui est absorbé dans ses pensées. ⇒ songeur. « L homme pensif est souvent l homme passif » (Hugo). Par ext. (v. 1300) Air pensif. ⇒ absent, méditatif, préoccupé, rêveur, soucieux. « Petit… …   Encyclopédie Universelle

  • pensif — pensif, ive (pan sif, si v ) adj. Qui est fortement occupé d une pensée. •   Puis tout triste et pensif il s obstine au silence, CORN. Pomp. III, 1. •   Il suivait tout pensif le chemin de Mycènes, RAC. Phèdre, v, 6. •   À Chambéry, je devins… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • pensif — Pensif, [pens]ive. adj. Occupé d une pensée qui chagrine, qui embarrasse. Je vous trouve tout pensif. elle est inquiete & pensive …   Dictionnaire de l'Académie française

  • pensif — Pensif, Cogitabundus …   Thresor de la langue françoyse

  • PENSIF, IVE — adj. Qui est occupé d’une pensée qui l’attache fortement. Je vous trouve bien pensif. Ce discours l’a rendu pensif. Elle est inquiète et pensive. Il avait l’air tout pensif …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • PENSIF — IVE. adj. Occupé d une pensée qui attache fortement. Je vous trouve tout pensif. Ce discours l a rendu pensif. Elle est inquiète et pensive …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • pensif — adj., méditatif : mzantyan, ta, e <ruminant>, pinsyérò, za, e (Arvillard.228) ; révò, za, e <rêveur> (Albanais). Fra. Rester pensif : rèstâ à mzantâ <rester à penser> (228) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • pensive — ● pensif, pensive adjectif Qui est fortement absorbé dans ses pensées ; songeur, rêveur : Tu es pensif, tu as des soucis ? ● pensif, pensive (synonymes) adjectif Qui est fortement absorbé dans ses pensées ; songeur, rêveur Synonymes : absorbé… …   Encyclopédie Universelle

  • prederiek — pensif …   Dictionnaire Breton-Français

  • soñjus — pensif …   Dictionnaire Breton-Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.