Céphalonie

Céphalonie
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Céphalonie (thème)
Céphalonie
Κεφαλονιά
Vue satellite de Céphalonie
Vue satellite de Céphalonie
Géographie
Pays Drapeau de Grèce Grèce
Localisation mer Ionienne
Coordonnées 38° 12′ N 20° 30′ E / 38.2, 20.538° 12′ N 20° 30′ E / 38.2, 20.5
Superficie 935 km2
Point culminant mont Aïnos (1 627 m)
Administration
Drapeau de Grèce Grèce
Périphérie Îles Ioniennes
Nome Céphalonie
Démographie
Population 39 488 hab. (2001)
Densité 42,23 hab./km2
Plus grande ville Argostoli, Sami
Autres informations

Géolocalisation sur la carte : Îles Ioniennes

(Voir situation sur carte : Îles Ioniennes)
Céphalonie
Céphalonie

Géolocalisation sur la carte : Grèce

(Voir situation sur carte : Grèce)
Céphalonie
Céphalonie

Céphalonie (de l'italien Cefalonia, en grec : Κεφαλληνία ou Κεφαλονιά, Kefallinia/Kéfallonia) est une île grecque de la mer Ionienne réputée pour ses gouffres. C'est la plus grande et la plus montagneuse des îles Ioniennes. Les villes principales sont Argostoli, la capitale, et Sami (port vers Patras et Ithaque).

Elle constitue avec l'île d'Ithaque le Nome de Céphalonie.

Le saint patron de l'île s'appelle saint Hiérasimos.

Sommaire

Géographie

La taille de l'île est de 780 km², et la densité de population actuelle est de 55 habitants au km². La ville d'Argostoli rassemble un tiers des habitants de l'île. Lixouri est la seconde ville par ordre d'importance, et les deux villes représentent ensemble près des deux tiers de la population du Nome.

Céphalonie est au coeur d'une zone sismique, et des dizaines de secousses, mineures ou non, se produisent chaque année. En 1953, un violent tremblement de terre a détruit presque toutes les habitations de l'île n'épargnant que quelques villages dans le nord.

Parmi les manifestations naturelles remarquables, on notera les grottes de Melissani et de Drogarati.

La montagne la plus haute de l'île est le mont Ainos, avec une altitude de 1628 m, à l'ouest-nord-ouest sont les montagnes Paliki, où se trouve Lixouri. Le sommet du mont Ainos est couvert d'une espèce d'arbre endémique, le sapin de Céphalonie (Abies Cephalonica). Le domaine du mont Ainos a été transformé en parc national. On y trouve notamment des chevaux sauvages et plusieurs espèces menacées comme des orchidées endémiques.

Les feux de forêt étaient fréquents dans les années 1990 et au début des années 2000 et constituent toujours une menace majeure pour la population.

Les professions agricoles traditionnelles sont l'élevage et l'oléiculture, le reste étant composé principalement de céréales et de légumes. Les quelques cultures de légumes ont lieu dans les plaines, qui couvrent moins de 15% de l'île, dont le relief accidenté et montagneux, ne convient guère que pour les chèvres. Moins d'un quart des terres de l'île sont arables. On cultive anciennement vins rouges et vins blancs sur le plateau de la commune d'Omala, situé à 700 mètres d'altitude, dont le cépage blanc réputé, le Robola.

Jusque dans les années 1970 la plupart des Céphaloniens vivaient dans des zones rurales, alors qu'aujourd'hui la population urbaine représente les deux tiers de la population.

Municipalités

L'île regroupe 7 des 8 municipalités du nome :

La réforme administrative de 2010 a regroupé toutes les municipalités de l'île en une seule municipalité siégeant à Argostoli.

Histoire

Les premières traces d'occupation humaine remontent au paléolithique. Si on n'a pour l'instant découvert aucun vestige remontant à l'âge du bronze, l'époque mycénienne est, elle, très riche (sites de Mazarakata à Metaxata et de Lakkithra). L'île connut une période de véritable apogée alors, avec des relations commerciales jusque dans les Cyclades. Ces relations prirent fin à peu près au moment de l'éruption de Santorin. Elles se rétablirent deux siècles plus tard.

On dispose de très peu d'informations concernant la période allant de l'arrivée des Doriens (IXe av. J.-C.) au VIIe siècle avant notre ère. Céphalonie semble pratiquement renaître au VIe siècle av. J.-C., avec l'arrivée des Corinthiens et des Eubéens. L'île devint alors une étape commerciale sur la route de l'Italie.

Céphalonie s'allie à Corinthe contre Corfou, lors de la guerre du Péloponnèse, puis l'île passe successivement sous domination athénienne, romaine (à partir de 187 avant notre ère) puis byzantine (à partir de 385). Vers 809 elle forme le centre d'un thème.

Elle est disputée aux XIe siècle et XIIe siècle entre les Normands, les Byzantins, les Vénitiens et les Pisans. Robert Guiscard y meurt d'une fièvre en 1085 au village de Panormos, rebaptisé en son honneur Fiskardo. À partir de 1185, l'île appartient au comté palatin de Céphalonie et Zante.

L'île est conquise en 1479 par les Turcs. Venise la prend en 1500 et la conserve jusqu'à sa défaite face aux troupes françaises de Bonaparte, en 1797.

L'île passe ensuite brièvement sous la domination russo-turque avant un retour français jusqu'en 1809. Ioánnis Kapodístrias, premier chef de l'État grec indépendant, s'illustra dans la gestion d'une crise à Céphalonie durant cette période.

L'île passe alors aux Britanniques, jusqu'à sa rétrocession à la Grèce en 1864. Durant la guerre d'indépendance grecque (1821-1830) Lord Byron y a séjourné et y a écrit la majeure partie de son Don Juan.

En septembre 1943, suite à la chute de Mussolini, les garnisons italiennes et allemandes en poste sur l'île s'affrontent. Les Allemands, vainqueurs, massacrent une bonne partie des prisonniers.

L'île a été presque complètement détruite par un violent séisme en 1953. Seul Fiscardo, un village portuaire du Nord, a survécu ; il possède donc encore beaucoup d'édifices du XVIIe siècle.

Lieux

  • Le château d'Haghios Georgios :

Ce château, dont il ne reste que des ruines aujourd'hui, fut érigé au XIIIe siècle. Il se situe à 320 m d'altitude.

  • Les gouffres de Katavothrès :

Ces gouffres sont aussi appelés les « moulins de la mer », car ils aspirent d'une étrange manière les eaux de la mer : celle-ci s'engouffre sous terre près d'Argostoli pour reparaître quatorze jours plus tard près de Sami, au lac souterrain de Melissani. Le phénomène est sans équivalent et les tentatives d'explication scientifique ont donné lieu à plusieurs hypothèses.

  • La grotte de Drongarati :

Cette grotte se trouve à 4 km de Sami, ville se situant sur la côte est et principal port d'entrée de Céphalonie. Elle est connue pour ses stalagmites bizarres. Elle a une très bonne acoustique. C'est pour cette raison que l'on y donne des concerts.

  • Le musée et la bibliothèque Korghialeneios :

C'est un musée d'art et de traditions populaires. On y trouve des costumes traditionnels, des outils, ustensiles de la vie quotidienne, objets artisanaux... Il y a également une série de photographies prises avant et après le tremblement de terre de 1953.

  • La plaine du Livathou est remplie d'oliviers centenaires.

A lire

  • Mangeclous, d'Albert Cohen, coll. Folio, Ed. Gallimard.
  • Solal, d'Albert Cohen, Coll. Folio, Ed. Gallimard.

Codes

Céphalonie a pour codes :

Voir aussi

Articles connexes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Céphalonie de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Cephalonie — Céphalonie Céphalonie Κεφαλλονιά Vue satellite de Céphalonie Géographie Pays …   Wikipédia en Français

  • Céphalonie — la plus grande des îles Ioniennes (Grèce); 935 km²; 32 300 hab.; v. princ. Argostoli …   Encyclopédie Universelle

  • Céphalonie (thème) —  Pour l’article homonyme, voir Céphalonie.  Thème de Céphalonie IXe siècle – 1204 …   Wikipédia en Français

  • Comté palatin de Céphalonie et Zante — Le Comté palatin de Céphalonie et Zante était une principauté fondée en 1185 dans les îles ioniennes, suite à leur conquête par Guillaume II de Sicile, attribuée à Margaritus de Brindisi. Sommaire 1 Historique 2 Comtes palatins de Céphalonie et… …   Wikipédia en Français

  • Nome de Céphalonie — 38° 15′ N 20° 30′ E / 38.25, 20.5 …   Wikipédia en Français

  • Nome de Céphalonie et Ithaque — (el) Νομός Κεφαλονιάς Ιθάκης Administration …   Wikipédia en Français

  • Combat De Céphalonie — Bataille navale livrée au large de Céphalonie (Grèce), le 4 janvier 1749. Alors qu elle quitte l île de Céphalonie pour se rendre en Crète, la galiote marchande vénitienne commandée par le capitaine Zorzi Tavanelli est interceptée par deux… …   Wikipédia en Français

  • Combat de Cephalonie — Combat de Céphalonie Bataille navale livrée au large de Céphalonie (Grèce), le 4 janvier 1749. Alors qu elle quitte l île de Céphalonie pour se rendre en Crète, la galiote marchande vénitienne commandée par le capitaine Zorzi Tavanelli est… …   Wikipédia en Français

  • Combat de Céphalonie — Le combat de Céphalonie est une bataille navale livrée au large de Céphalonie (Grèce), le 4 janvier 1749. Alors qu elle quitte l île de Céphalonie pour se rendre en Crète, la galiote marchande vénitienne commandée par le capitaine Zorzi Tavanelli …   Wikipédia en Français

  • Combat de céphalonie — Bataille navale livrée au large de Céphalonie (Grèce), le 4 janvier 1749. Alors qu elle quitte l île de Céphalonie pour se rendre en Crète, la galiote marchande vénitienne commandée par le capitaine Zorzi Tavanelli est interceptée par deux… …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»