Culture du Bangladesh


Culture du Bangladesh

La culture du Bangladesh est un mélange complexe, vieux de 2 500 ans, de plusieurs cultures et religions, dont l'hindouisme, le jaïnisme, le bouddhisme et l'islam.

Sommaire

Musique, danse et théâtre

Danseuse
Article détaillé : Musique bangladaise.

La musique et la danse du Bangladesh ont de manière générale trois styles : classique, folklorique et moderne. Le style classique est influencé par des formes classiques de la musique du sous-continent indien, avec l'influence de plusieurs danses, dont bharata natyam et kuchipudi. Plusieurs danses populaires du nord-est du sous-continent indien, dont le monipuri et le santal, sont pratiquées au Bangladesh, quoique souvent dans des formes spécifiquement bengalies.

Il y a une riche tradition de chansons folkloriques, avec des paroles parlant de spiritualité, mysticisme et dévotion, et particulièrement d'amour. On y reconnaît les traditions bhatiali, baul, marfati, murshidi et bhawaiya. Les compositeurs notoires sont Lalon Shah, Hason Raja, Kangal Harinath, Romesh Shill et Abbas Uddin. Parmi les plus modernes, on trouve Rabindra Sangeet et Kazi Nazrul Islam et plusieurs groupes rock.

Il y a plusieurs instruments de musique, dont la flûte de bambou (banshi), les tambours (dole), un simple instrument à une corde appelé ektara, un instrument à quatre cordes appelé dotara, et les mandira (petits instruments de percussion en métal).

Le théâtre est populaire au Bangladesh, que ce soit dans la tradition bengalî ou occidentale. Jatra, ou théâtre folklorique, parle de héros, de contes mythologiques et de contes folkloriques d'amour et de tragédie, tous en théâtre à ciel ouvert.

Arts plastiques

Poupée traditionnelle

Plusieurs artistes peintres bangladais sont connus : Zainul Abedin, SM Sultan, Quamrul Hassan, Shahabuddin Ahmed, Ronobi, Hashem Khan...

L'artisanat joue un rôle vital dans la transmission de la culture du Bangladesh. On y trouve des styles uniques dans le textile, l'artisanat du métal, la joaillerie, le bois (bambou, canne à sucre), et la poterie. Le nakshi kantha (patchwork brodés) est originaire du Bangladesh ; autrefois utilisés, ces patchwork peuvent être seulement décoratifs.

Fêtes

Pohela Boishakh

Parmi les fêtes et festivals les plus populaires, on trouve Pohela Baishakh (le premier jour du calendrier bengalî), le Jour de l'indépendance, le Jour de deuil, la Journée du Mouvement pour la Langue, durga puja (festival hindou), et les plus importantes fêtes musulmantes : Aïd el-Fitr, Aïd el-Kebir, et la Passion d'al-Husayn (Moharram).

Mariage

Un mariage traditionnel est organisé par les ghotok (marieuses), typiquement des amis ou parents du couple. Ils facilitent les présentations et aident à convenir d'un honorable montant pour la dot. La cérémonie est divisée en quatre parties : la gaye holud de la femme, la gaye holud de l'homme, la beeya et la bou bhaat, qui ont souvent lieu sur des jours séparés. Le premier évènement d'un mariage est symbolique : l'homme donne à la femme un anneau marquant les « fiançailles » (en réalité déjà commencées).

Lors de la gaye holud de la femme, la famille de l'homme (sauf l'homme lui-même) vont en procession chez la femme. On décore de henné les mains de la femme, assise sur un dais et habillée le plus souvent en orange ; toutes les personnes présentes lui donnent à manger des gourmandises, un à un.

Le mariage lui-même est la beeya, organisée par la famille de la femme. Ce jour-là, les membres les plus jeunes de la famille de la femme barricadent l'entrée et demandent de l'argent à l'homme pour le laisser entrer. L'homme et la femme sont assis séparément, et un kazi (personne habilitée par le gouvernement à effectuer la cérémonie), accompagné des parents et d'un wakil (témoin) des deux côtés demandent le assentiment de la femme, puis de l'homme, pour l'union.

S'ensuit la fête, bhou bhaat, organisée par la famille de l'homme, et beaucoup plus informelle que la beeya.

Gastronomie

La cuisine du Bangladesh est caractérisée par l'abondance des épices et la multiplicité des saveurs. Le poisson est la source principale de protéine, le Bangladesh ayant une longue façade maritime. La cuisine est également connue pour ses gourmandises (rasgulla, chomchom, etc.).

Religion

Le Bangladesh est ethniquement assez homogène, 98 % des habitants étant bengalis. La majorité des Bangladais est musulmane (88 %). Il y a également, en moindre nombre, des hindous, des bouddhistes et des chrétiens.

Sport

Les sports les plus populaires au Bangladesh sont le cricket, le football et le kabaddi.

Source

Sur les autres projets Wikimedia :


Voir aussi

Bibliographie

  • (en) Suhail M. Islam, Culture and Customs of Bangladesh, ABC-CLIO/Greenwood, 2011, 192 p. (ISBN 978-0-31334-919-5)

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Culture du Bangladesh de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Culture of Bangladesh — Bangladesh has a long history in its culture. The land, the rivers, and the lives of the common people formed a rich heritage with marked differences from neighbouring regions. It has evolved over the centuries and encompasses the cultural… …   Wikipedia

  • Culture of the Indian subcontinent — encompasses and includes all cultures of the states of the Indian subcontinent, namely, the cultures of Bangladesh, Bhutan, India, Nepal, and Pakistan. Over the millennia, the special geographical protective features of the region, has imparted a …   Wikipedia

  • Bangladesh Photographic Society — (BPS) was founded in 1976 by few dedicated senior and experienced photographers with a mission to organize practicing professional and amateur photographers in Bangladesh. Under the dynamic leadership of Manzoor Alam Beg, a photo maestro and most …   Wikipedia

  • Culture of Bengal — The culture of Bengal encompasses cultures in the Bengal region, which today consists of the independent nation of Bangladesh (East Bengal), and the Indian federal republic s constitutive state of West Bengal. The two geographical entities share… …   Wikipedia

  • Bangladesh — This article is about the People s Republic of Bangladesh. For other uses, see Bangladesh (disambiguation). Coordinates: 23°N 90°E / 23°N 90°E …   Wikipedia

  • Bangladesh — গণপ্রজাতন্ত্রী বাংলাদেশ (bn) Gônoprojatontri Bangladesh (bn) Répu …   Wikipédia en Français

  • Bangladesh Liberation War — Part of Cold War Mukti Bahini Training, 1971 …   Wikipedia

  • BANGLADESH — Pourquoi le Bangladesh constitue t il l’un des maillons les plus faibles dans cette chaîne d’économies asiatiques dont le dynamisme ne cesse de s’affirmer? Pourquoi est il l’un des rares pays dont le déficit alimentaire ne baisse guère? Pourquoi… …   Encyclopédie Universelle

  • Bangladesh —    Bangladesh became independent from Pakistan in 1971. The new nation declared itself an Islamic state in 1973, and in 1988 added a clause to the constitution making Islam the state religion. An attempt to evict all foreign missionaries in 1978… …   Encyclopedia of Protestantism

  • Bangladesh–Russia relations — Bangladesh Russia relations is the relationship between the two countries, Bangladesh and Russia. Relations between the two countries have fluctuated from time to time. During the Soviet era, it had been a strong supporter of the Mukti Bahini in… …   Wikipedia


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.