Culte des ancetres


Culte des ancetres

Culte des ancêtres

Le culte des ancêtres est une pratique commune à toutes les religions sans implication de dieux. Abandonné sous sa forme primitive dans de nombreux endroits, ce type de culte subsiste à Madagascar, au Viêt Nam, en Corée du Sud, au Mexique, ou en Europe à travers un syncrétisme avec le christianisme. Les religions orientales ont intégré depuis l'origine le culte des ancêtres. L'islam, lui ne le reconnaît pas, même si plusieurs régions du Maghreb notamment en pratiquent une certaine forme.

Sommaire

Le culte des ancêtres dans le monde

En Asie

En Chine

Le culte des ancêtres joue, depuis les temps les plus anciens, un rôle capital dans la pensée et dans les pratiques religieuses de la civilisation chinoise. Il est destiné à entretenir des liens de communion entre les vivants et les morts. L'ancêtre se voit dédier des sacrifices au moment des fêtes et offrir des bouchées avant chaque repas.

La tablette funéraire de l'ancêtre se trouve traditionnellement dans une salle prévue à cet effet à l'intérieur de la maison, tandis que le temple ancestral est situé au Sud du côté est de la cour. Des visites à la tombe ancestrale font aussi partie du culte, particulièrement pour le nettoyage au moment du Qingmingjie.

Selon la tradition, seul le roi pouvait sacrifier à ses ancêtres jusqu'à la 7e génération, les princes jusqu'à la 5e, les grands officiers la 3e et les gens ordinaires n'avaient qu'un seul ancêtre.

Austronésien

Le culte des ancêtres est aussi présent chez les peuples de langue austronésienne (Océanie, Madagascar). Ainsi la littérature orale polynésienne parle d'ancêtres divinisés auxquels on rendait un culte (voir marae). Les Moaï de l'île de Pâques ont été interprétés par les archéologues dans ce sens.

En Afrique

Europe

  • Rome antique : les Romains vénèrent les ancêtres morts (mânes).
  • Basques : le culte des ancêtres s'appelle Asaben gurtza.

Voir aussi

Liens internes

Ce document provient de « Culte des anc%C3%AAtres ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Culte des ancetres de Wikipédia en français (auteurs)