Cujus Regio, Ejus Religio


Cujus Regio, Ejus Religio

Cujus regio, ejus religio

Cujus regio, ejus religio (littéralement « telle la religion du prince, telle celle du pays »[1]) est une maxime latine qui édicte le principe politique selon lequel le souverain d'un pays a le droit d'imposer sa religion à ses sujets.

Il est apparu pour la première fois pendant la Réforme pour régler la question religieuse, lors de la paix d'Augsbourg en Allemagne, en 1555. La phrase exacte fut prononcée par le juriste Joachim Stephani en 1612. Elle marque un tournant de la Réforme dans le Saint Empire, les contentieux étant désormais réglés sur le plan civil et non par des tentatives de conciliation doctrinale.

Cette doctrine est d'origine protestante et ne correspond pas à la conception catholique du gouvernement civil. En effet, la doctrine catholique exige que les souverains soient soumis au pape, ce qui favorise l'unité religieuse des royaumes. De surcroît, elle confirme la fin de l'unité confessionnelle de l'Empire, chaque prince électeur ayant désormais libre choix de se déclarer d'obédience catholique ou évangélique.

Elle s'est manifestée dans le principe absolutiste en France, le roi catholique imposant sa religion à toute la population. Toutefois, la politique royale s'inspirait d'abord du gallicanisme et s'opposait en même temps à l'ultramontanisme.

Ce principe s'oppose aux principes de liberté de conscience et de tolérance religieuse, qui s'imposèrent à la Révolution française.

La doctrine du Cujus regio, ejus religio est apparentée à l'erastianisme, qui proclame la supériorité du temporel sur le spirituel. Elle était déjà connue dans l'Empire byzantin à l'époque des querelles entre le pape Grégoire le Grand, l'empereur et le patriarche de Constantinople.

Références

  1. Traduction proposée dans les pages roses du Petit Larousse, édition 1998, page 1091.

Voir aussi

Ce document provient de « Cujus regio, ejus religio ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cujus Regio, Ejus Religio de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cujus regio, ejus religio — (littéralement « tel prince, telle religion ») est une maxime latine qui édicte le principe politique selon lequel le souverain d un pays a le droit d imposer sa religion à ses sujets. Il est apparu pour la première fois pendant la… …   Wikipédia en Français

  • Cujus regio, ejus religio — (lat., d. h. wer das Land beherrscht, hat auch die Religion zu bestimmen), Grundsatz des kirchlichen Territorialsystems, der, in der Zeit der Reformation (s.d.) zum Gesetz erhoben, mit Religionsfreiheit unvereinbar und daher in neuerer Zeit… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Cujus regio, ejus religio — Cujus regĭo, ejus religĭo (lat.), wer das Land beherrscht, bestimmt auch die Religion, Grundsatz des kirchlichen Territorialsystems der Reformationszeit …   Kleines Konversations-Lexikon

  • cujus regio ejus religio —  ; cujus regio ejus religio    This Latin phrase (meaning whose government, theirs the religion ) refers to the political position that the civil government of a region has the right to determine the religious beliefs and practices for the… …   Glossary of theological terms

  • cujus regio, ejus religio — foreign term Etymology: Latin whose region, his or her religion ; subjects are to accept the religion of their ruler …   New Collegiate Dictionary

  • Cuius regio, eius religio — Cujus regio, ejus religio Cujus regio, ejus religio (littéralement « telle la religion du prince, telle celle du pays »[1]) est une maxime latine qui édicte le principe politique selon lequel le souverain d un pays a le droit d imposer… …   Wikipédia en Français

  • cuius regio eius religio —  ; cujus regio ejus religio    This Latin phrase (meaning whose government, theirs the religion ) refers to the political position that the civil government of a region has the right to determine the religious beliefs and practices for the… …   Glossary of theological terms

  • Religion du roi — Cujus regio, ejus religio Cujus regio, ejus religio (littéralement « telle la religion du prince, telle celle du pays »[1]) est une maxime latine qui édicte le principe politique selon lequel le souverain d un pays a le droit d imposer… …   Wikipédia en Français

  • Аугсбургский религиозный мир — Титульный лист первого издания текста Аугсбургского религиозного мира. Майнц, 1555 Аугсбургский религиозный мир  соглашение, заключённое 25 сентяб …   Википедия

  • Catholicisme réformé — Réforme protestante Pour les articles homonymes, voir Réforme. Amorcée dès le XVe siècle et culminante au XVIe siècle, la Réforme protestante est moins une volonté d un retour aux sources du christianisme qu un besoin de considérer la… …   Wikipédia en Français