Cuirassier


Cuirassier
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Cuirassé.
Cuirassier français pendant la Guerre franco-prussienne de 1870 par Alphonse de Neuville.

Un cuirassier est un cavalier militaire lourdement équipé et armé. Les cuirassiers étaient protégés par une cuirasse, ce qui leur a donné leur nom. La première mention du terme de cuirassiers remonte à 1484 en référence à une unité autrichienne d'une centaine d'hommes servant au sein de l'armée de l'empereur Maximilien Ier. Les premiers cuirassiers firent leur apparition en France en 1665.

Sommaire

Origines

Cuirassiers de Pappenheim tirant au pistolet.

Les nouvelles tactiques de l'infanterie, comme celles mises en œuvre par l'infanterie suisse pendant la Renaissance, ainsi que le développement des armes à feu, vont amener à reconsidérer le rôle de la cavalerie : la mort du chevalier Bayard, tué par un arquebusier dans l'une des dernières charges d'une bataille perdue, est à ce propos particulièrement emblématique.

L’évolution principale est l’apparition d’un nouveau corps de cavalerie, équipé et combattant de façon innovante, les cuirassiers. Le cuirassier est équipé d’arme à feu (pistolet) ; il est moins lourdement défendu que le chevalier armé d’une lance. L’usage de l’arme à feu impose une nouvelle tactique de combat : la charge au galop, ou même au trot, interdit le tir. Étant donné l’imprécision des armes à feu de l’époque, la seule allure adoptable est le pas. La tactique de la caracole est mise au point pour tenir compte de cette contrainte : les cuirassiers sont disposés sur plusieurs rangs ; le premier rang, arrivé à portée de tir, tourne à gauche et fait feu sur l’ennemi, puis se replie derrière en dernier rang. Les rangs suivants font de même[1]. Cette tactique, qui ne requiert pas d’allure rapide, exécutée par des cavaliers moins lourdement armés que les lanciers, permet d’équiper les cuirassiers de chevaux moins coûteux, et ainsi d’augmenter leurs effectifs.

Les cuirassiers dans l'armée française

Cuirassiers français sous le Ier Empire

Troupier du 8ème cuirassier en 1809.
Cuirassier de l'armée napoléonienne, lors d'une reconstitution historique.

La réforme de Napoléon Bonaparte du 1er vendémiaire an XII a mené à une totale réorganisation de la cavalerie française et à la création de 12 régiments de cuirassiers. Les régiments étaient organisés en 2 compagnies de deux escadrons, à raison de 200 hommes par escadron. En 1807, le régiment passe de 4 à 5 escadrons avec un effectif de 1 040 hommes. Malgré la suppression du 5e escadron en 1809, l’effectif ne diminuera pas. Un 13e et un 14e régiment sont constitués en 1810 et en 1812.

Les cuirassiers faisaient partie avec les carabiniers de la cavalerie lourde, aux côtés des dragons et lanciers (cavalerie de ligne) et des hussards et chasseurs à cheval (cavalerie légère).

La taille minimale des cuirassiers était fixée à 1,73 m. Outre la cuirasse (équipement dont étaient dépourvus les trompettes) , ils recevaient une carabine - aussi appelé mousqueton -, une latte, sorte de sabre droit, et deux pistolets. La sellerie se composait d'une schabraque liserée aux couleurs régimentaires en peau de mouton couvrant les fontes, d'une couverture de selle carrée et d'un porte-manteau rectangulaire timbré du n° du régiment. La puissance de leurs charges était telle, qu’ils étaient surnommés familièrement « Les gros frères » ou « Les hommes de fer » : Balzac, dans le Colonel Chabert, et Victor Hugo, dans les Misérables, ont décrit ces charges comme faisant trembler tout le champ de bataille. Les cuirassiers furent commandés par les plus grands généraux de l'ère napoléonienne: Murat, Lasalle, D'Haupoul, Espagne, Lannes, etc.

Régiments français de cuirassiers

Lieutenant de cuirassiers, officier d'ordonnance à un général commandant un corps d'armée, en grande tenue par Édouard Detaille (1880).
Cuirassiers à Paris, en août 1914.

Dans l’armée française, le rouge est la couleur traditionnelle des cuirassiers. Leurs régiments sont appelés familièrement Cuirs (1er Cuirs, 2e Cuirs, etc.)

La mécanisation du XXe siècle a transformé ces régiments en régiments blindés. Certains ont gardé le titre de régiments de cuirassiers et sont équipés des matériels blindés les plus puissants, tels que les chars d'assaut AMX 30 et AMX 56 Leclerc.

Articles connexes

Métonymie

Kuirassier-Regiment von Seydlitz, Prusse 1757 d'après Richard Knötel. Les cuirassiers prussiens ne portaient que la demi-cuirasse frontale.

Voir aussi

Bibliographie

+ Le Costume et les Armes des soldats de tous les temps (2 tomes) ;
+ L'Uniforme et les Armes des soldats de la guerre en dentelle (XVIIIe siècle) (id.) Casterman 1975 (ISBN 2203143150) pour le tome 1 et 1976 (ISBN 2203143169) pour le tome 2;
+ L'Uniforme et les Armes des soldats du Premier Empire (id.) ;
+ L'Uniforme et les Armes des soldats du XIXe siècle (id.) ;
+ L'Uniforme et les Armes des soldats de la guerre 1914-1918 (id.) ;

Liens externes

Notes et références

Notes.
Références.
  1. Frédéric Chauviré, « Le problème de l’allure dans les charges de cavalerie du XVIe au XVIIIe siècle », Revue historique des armées, 249 | 2007, mis en ligne le 1er août 2008. Consulté le 16 août 2010.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cuirassier de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • CUIRASSIER — À l’origine désigne un cavalier portant cuirasse. La première application officielle du nom de cuirassier dans l’armée française date de 1665: création du régiment de cuirassiers du roi, «régiment no 7» de la cavalerie dite alors légère depuis la …   Encyclopédie Universelle

  • Cuirassier — Cui ras*sier (kw? r?s s?r ), n. [F. cuirassier. See {Curass}.] (Mil.) A soldier armed with a cuirass; especially, a soldier of the heaviest cavalry, wearing a cuirass only when in full dress. Milton. [1913 Webster Webster 1913 Suppl.] || …   The Collaborative International Dictionary of English

  • cuirassier — CUIRASSIER. sub. masc. Cavalier armé de cuirasse. Il avoit tant de Cuirassiers. Un Régiment de Cuirassiers …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • cuirassier — Cuirassier. s. m. Cavalier armé de cuirasse. Il avoit tant de Cuirassiers …   Dictionnaire de l'Académie française

  • cuirassier — [kwē΄rə sir′] n. [Fr] a cavalryman wearing a cuirass …   English World dictionary

  • Cuirassier — French cuirassier (1809) Cuirassiers (  / …   Wikipedia

  • CUIRASSIER — s. m. Cavalier armé d une cuirasse. On donne plus particulièrement ce nom Aux soldats d un corps de grosse cavalerie dont la cuirasse et le casque sont de fer. Il avait tant de cuirassiers. Un régiment de cuirassiers. Capitaine de cuirassiers. Un …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • cuirassier — (kui ra sié ; l r ne se lie jamais ; au pluriel, l s se lie : les kui ra sié z et les dragons) s. m. Soldat armé d une cuirasse.    Aujourd hui cavalier portant casque et cuirasse. Régiment de cuirassiers. •   Revel le suit de près ; sous ce chef …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • cuirassier — cuirassié m. cuirassier …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • cuirassier — noun Date: 1625 a mounted soldier wearing a cuirass …   New Collegiate Dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.