Critique Du Christianisme


Critique Du Christianisme

Critique du christianisme

Christianisme
Religions abrahamiques (arbre)
Judaïsme · Christianisme · Islam
Courants

Arbre du christianisme
Grandes confessions :
Catholicisme · Orthodoxie · Protestantisme

Fondements religieux
Théologie chrétienne
Pratiques
Spécificités
Constructions religieuses

Baptistère · Basilique · Cathédrale · Chapelle · Collégiale · Église · Monastère · Temple

Symboles

Chrisme · Croix chrétiennes · Deo optimo maximo · Ichtus · Rose de Luther

Voir aussi
  • Catégories : Christianisme · Branche du christianisme
  • Portails : Religions et croyances · Christianisme
 Cette boîte : voir • disc. • mod. 

Au cours des siècles, le christianisme a été critiqué par des personnes de divers milieux (philosophes, journalistes, scientifiques, membres d'autres religions et autres).

Les critiques du christianisme doivent être distinguées des critiques générales portées contre les religion ainsi que des critiques spécifiques portées contre les églises chrétiennes : catholicisme, protestantisme, orthodoxie.

Sommaire

Histoire

La critique contre le christianisme a longtemps été considérée, à l'époque de la toute-puissance de la religion chrétienne, comme une preuve d'impiété voire d'hérésie, punissable, sinon par la loi, du moins par l'exclusion de fait de la communauté paroissiale et donc, de la société.

La critique moderne du christianisme a pris forme au siècle des Lumières, entre autres avec Voltaire et des phrases telles que « Dieu a créé l’homme à son image, et l’homme le lui a bien rendu », ou encore : « Dieu est toujours pour les gros bataillons. »

[réf. nécessaire]

La tradition de critique moderne du christianisme se retrouve par exemple dans Prévert qui chante : « Je vous salis, ma rue. », ou Cavanna.

Grands axes de critiques

Critiques sur l'existence de Jésus

Voir en particulier l'article Mythe de Jésus.

Critique des rapports entre les Hommes

Pour Nietzsche, le christianisme est la religion des faibles[1], qui cherchent à empêcher les forts de vivre leur liberté[2]. Une thèse reprise par certains courants nazis païens impulsés par Alfred Rosenberg.

Critique du rapport entre corps et esprit

Selon certains, le philosophe Michel Onfray a repris cette critique en y ajoutant une thèse selon laquelle le christianisme a imposé aux civilisations une idéologie du corps, la chair opposée à l’esprit, qui traverse toute la culture occidentale et façonne à leur insu ces populations. Il se propose de déconstruire cette idéologie christianisante, afin de libérer les potentialités libertines du corps humain

[réf. nécessaire].

Selon d'autres auteurs, au contraire, ce serait Descartes qui aurait introduit un dualisme de substance entre le corps et l'esprit.[3]

Notes et références

  1. Que chacun soit une "âme immortelle" et de rang égal avec chacun, [...] que de petits cagots, des toqués aux trois quarts aient le droit de se figurer que pour eux les lois de la nature sont enfreintes sans cesse, - une telle gradation de tous les égoïsmes jusqu'à l'infini [...] ne peut pas être marquée d'assez de mépris. Et pourtant le christianisme doit sa victoire à cette pitoyable flatterie de la vanité personnelle, -par là il a attiré à lui tout ce qui est manqué, bassement révolté, tous ceux qui n'ont pas eu leur part, le rebut et l'écume de l'humanité., in L'Antéchrist, éditions Mercure de France, 1952, pp. 241-242
  2. Le poison de la doctrine des "droits égaux pour tous", ce poison, le christianisme l'a semé par principe; le christianisme a détruit notre bonheur sur la terre... Accorder l'immortalité à Pierre et à Paul fut jusqu'à présent l'attentat le plus énorme, le plus méchant contre l'humanité noble., ibid.
  3. Robinson, Howard, "Dualism", The Stanford Encyclopedia of Philosophy (Fall 2003 Edition), Edward N. Zalta (ed.)

Voir aussi

Articles connexes

Thèmes

Histoire

Liens externes

Ce document provient de « Critique du christianisme ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Critique Du Christianisme de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Critique du christianisme — Les critiques du christianisme doivent être distinguées des critiques générales portées contre les religions ainsi que des critiques spécifiques portées contre les églises chrétiennes : catholicisme, protestantisme, orthodoxie. Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Christianisme biblique — Christianisme « Chrétien » redirige ici. Pour les autres significations, voir Chrétien (homonymie). Christianisme Religions abrahamiques (arbre) …   Wikipédia en Français

  • Christianisme de Paul — Christianisme « Chrétien » redirige ici. Pour les autres significations, voir Chrétien (homonymie). Christianisme Religions abrahamiques (arbre) …   Wikipédia en Français

  • Christianisme occidental — Christianisme « Chrétien » redirige ici. Pour les autres significations, voir Chrétien (homonymie). Christianisme Religions abrahamiques (arbre) …   Wikipédia en Français

  • Christianisme paulinien — Christianisme « Chrétien » redirige ici. Pour les autres significations, voir Chrétien (homonymie). Christianisme Religions abrahamiques (arbre) …   Wikipédia en Français

  • Christianisme populaire — Christianisme « Chrétien » redirige ici. Pour les autres significations, voir Chrétien (homonymie). Christianisme Religions abrahamiques (arbre) …   Wikipédia en Français

  • Critique De L'islam — Comme toutes les religions, l islam a été l objet de critiques depuis sa formation. Les critiques sont d ordre philosophique, scientifique, éthique, politique, théologique et même médicale et écologique. En général la critique d une religion peut …   Wikipédia en Français

  • Critique Du Judaïsme — Religion Religions abrahamiques : Judaïsme Christianisme Islam     …   Wikipédia en Français

  • Critique du judaisme — Critique du judaïsme Religion Religions abrahamiques : Judaïsme Christianisme Islam     …   Wikipédia en Français

  • Critique De La Religion — La critique de la religion, qui peut émaner tant de la religion elle même que de milieux sécularisés, remonte à l Antiquité. On la retrouve notamment dans l épicurisme (Bloch 1997, p. 37). Ce n est cependant qu au XVIIe siècle que cette …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.