Criminalite financiere


Criminalite financiere

Criminalité financière

La criminalité financière est un domaine particulier de la criminalité. Elle désigne les activités financières illégales, échappant aux lois des différents pays. On parle aussi d'escroquerie et de « criminalité en col blanc » (le col des travailleurs de bureau, par opposition au col bleu des travailleurs manuels). Elle n'inclut généralement pas l'escroquerie pratiquée envers les particuliers, même si celle-ci est bien souvent à caractère financier, mais plutôt les délits commis à la faveur d'un emploi dans un organisme (association, entreprise, parti, syndicat, ...), souvent au détriment de celui-ci.

Cette criminalité peut se développer à des échelles diverses.

  • Au niveau des grands mouvements de capitaux internationaux, ces activités financières illégales sont très souvent exercées avec le concours de paradis financiers (souvent confondus avec les paradis fiscaux, certains d'entre eux pouvant être à la fois l'un et l'autre). La lutte contre la criminalité financière se heurte alors souvent aux limites des justices nationales qui n'ont pas d'outils juridiques suffisamment adaptés face à des phénomènes internationaux de grande ampleur. Ces limites sont amplifiées par les intérêts des grandes puissances, celles du G8 par exemple, dont les économies sophistiquées et gourmandes en capitaux se livrent à une concurrence acharnée.
  • Au niveau des entreprises, des organismes sociaux, d'organismes divers, tels que des ONG, des associations, des collectivités territoriales, il s'agit bien souvent de réseaux mafieux qui opèrent pour protéger ou favoriser des intérêts économiques, politiques ou sociaux. Corrélativement, on constate généralement un enrichissement personnel.
  • À des niveaux plus modeste, cette criminalité peut concerner de simples détournements de fonds au profit d'une personne ou d'un groupe de personnes.

Mais comme le rappelle l'économiste Steven Levitt, « on ne connaît que fort peu les détails de cette délinquance (...) parce que l'on manque de données » et il ajoute : « la plupart des auteurs de détournements de fonds mènent une existence paisible théoriquement heureuse ; les employés qui se servent dans les poches de l'entreprise ne sont que rarement confondus[1]. »

Liste de délits financiers

  • Abus de bien social
  • Appel d'offre truqué
  • Blanchiment d'argent
  • Cavalerie
  • Corruption
  • Détournement de fonds
  • Faillite frauduleuse
  • Fraude fiscale
  • Trafic d'influence
  • Recel d'abus de bien social
  • Recel de trafic d'influence

Bibliographie

Notes et références

  1. Steven Levitt, Freakonomics, Denoël (folio actuel), 2007, p. 79.
  • Portail de la finance Portail de la finance
  • Portail du droit Portail du droit
Ce document provient de « Criminalit%C3%A9 financi%C3%A8re ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Criminalite financiere de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Criminalité Financière — La criminalité financière est un domaine particulier de la criminalité. Elle désigne les activités financières illégales, échappant aux lois des différents pays. On parle aussi d escroquerie et de « criminalité en col blanc » (le col… …   Wikipédia en Français

  • Criminalité financière — La criminalité financière est un domaine particulier de la criminalité. Elle désigne les activités financières illégales, échappant aux lois des différents pays. On parle aussi d escroquerie et de « criminalité en col blanc » (le col… …   Wikipédia en Français

  • Criminalité organisée — Crime organisé Le crime organisé est une structure assez stable (donc se distinguant d une bande) de plusieurs personnes respectant les ordres d un chef ou d un comité de direction pour faire des profits illicites par des méthodes et des domaines …   Wikipédia en Français

  • Criminalité transnationale — Le crime organisé a une longue histoire, des premières triades chinoises organisées dès la fin du XVIIe siècle à la mafia italienne apparue au XIXe siècle. Pourtant, la constitution de réseaux internationaux d organisations criminelles… …   Wikipédia en Français

  • Loi n°2004-204 du 9 mars 2004 « portant adaptation de la justice aux évolutions de la criminalité » — Loi Perben II du 9 mars 2004 La Loi Perben II, ou plus précisément la « loi du 9 mars 2004 portant sur l adaptation de la justice aux évolutions de la criminalité », est une loi française essentiellement destinée à lutter contre la… …   Wikipédia en Français

  • Office central de repression de la grande delinquance financiere — Office central de répression de la grande délinquance financière L’ Office central de répression de la grande délinquance financière ou OCRGDF est un service centralisé chargé de lutter contre le blanchiment d argent et le financement du… …   Wikipédia en Français

  • Office central de répression de la grande délinquance financière — L’ Office central pour la répression de la grande délinquance financière ou OCRGDF est un service centralisé chargé de lutter contre le blanchiment d argent, le financement du terrorisme et l escroquerie. Créé en 1990 suite au Sommet de l Arche,… …   Wikipédia en Français

  • Affaire Politico-financière — Une affaire politico financière est un arrangement illégal, à but lucratif, entre des personnalités politiques et des organisations ou entreprises. Il s agit généralement de détournements de fonds publics, de commissions occultes, de pots de vin… …   Wikipédia en Français

  • Affaire politico-financiere — Affaire politico financière Une affaire politico financière est un arrangement illégal, à but lucratif, entre des personnalités politiques et des organisations ou entreprises. Il s agit généralement de détournements de fonds publics, de… …   Wikipédia en Français

  • Affaire politico-financière — Une affaire politico financière est un arrangement illégal, à but lucratif, entre des personnalités politiques et des organisations ou entreprises. Il s agit généralement de détournements de fonds publics, de commissions occultes, de pots de vin… …   Wikipédia en Français