Creation d'entreprise


Creation d'entreprise

Création d'entreprise

La création d'entreprise est l'activité qui consiste à rassembler différents éléments qui permettent de transformer des biens en d'autres biens, la transformation ajoutant une valeur économique mesurable, mais pas nécessairement monnayable.

Sommaire

Taux de création d'entreprises

Taux de création d'entreprises ex-nihilo 2003

Espagne 12,66 %
Royaume-Uni 9,97 %
États-Unis 8,10 %
France 7,94 %
Italie 6,08 %
Allemagne 4,16 %


  • Source : Bain & Company 2004

Principales mesures de la loi LME du 4 Août 2008

De nombreuses modifications ont été apportées dans le droit des sociétés par la loi LME du 4 Août 2008 dont les plus intéressantes pour les créateurs sont:

1°) Nouvelles règles applicables à la SAS

  • La désignation d'un commissaire aux comptes dans les SAS n'est obligatoire que sous certaines conditions. Un décret précise les seuils à partir desquels cette nomination est obligatoire, ainsi que la forme de la demande de nomination d'un CAC par les associés représentant au moins 1/10ème du capital social.
  • Source : décret n° 2009-234 du 25 février 2009 (art. 5), Journal officiel du 27 février 2009, p. 3 488
  • Au chapitre VII du titre II du livre II, il est créé un article R. 227-1 ainsi rédigé :
  • « Art. R. 227-1. - Pour l'application de l'article L. 227-9-1 relatif à la désignation d'un commissaire aux comptes, le total du bilan est fixé à 1 000 000 €, le montant hors taxe du chiffre d'affaires à 2 000 000 € et le nombre moyen de salariés permanents employés au cours de l'exercice à vingt.
  • « Le total du bilan, le montant hors taxe du chiffre d'affaires et le nombre moyen de salariés sont déterminés conformément aux quatrième, cinquième et sixième alinéas de l'article R. 123-200.
  • « La société n'est plus tenue de désigner un commissaire aux comptes dès lors qu'elle n'a pas dépassé les chiffres fixés pour deux de ces trois critères pendant les deux exercices précédant l'expiration du mandat du commissaire aux comptes.
  • « Dans le cas prévu au quatrième alinéa de l'article L. 227-9-1, le commissaire aux comptes est désigné par ordonnance du président du tribunal de commerce statuant en la forme des référés. »
  • Depuis le 1er janvier 2009, l'obligation de désigner un commissaire aux comptes dans les sociétés par actions simplifiées (SAS) n'est plus systématique. En revanche, les SAS dépassant à la clôture d'un exercice deux des seuils suivants sont tenues de le faire : total du bilan supérieur à 1 000 000 euros, chiffre d'affaires HT supérieur à 2 000 000 d'euros, nombre moyen de salariés permanents employés au cours de l'exercice dépassant 20 salariés.
  • Nomination facultative d'un CAC dans les SAS créées avant le 1er janvier 2009

Le comité de coordination du registre du commerce et des sociétés précise que les SAS créées avant le 1er janvier 2009 ne peuvent pas mettre fin de manière anticipée au mandat de leur commissaire aux comptes.

  • En revanche, à l'expiration du mandat du CAC, il n'est pas obligatoire d'en désigner un nouveau (ou de renouveller son mandat) si deux des trois seuils ne sont pas dépassés au cours des deux exercices précédents. Dans ce cas, les statuts de la société devront être modifiés en conséquence.

2°) Instauration d'une option pour l'impôt sur le revenu en faveur des SA, SAS et SARL (Art. 30)

  • Suite à la loi de modernisation de l'économie du 4 août 2008, les SARL, SA et SAS de moins de 5 ans peuvent, sous certaines conditions, opter pour l'impôt sur le revenu. L'option s'applique alors sur 5 exercices. Un texte précise les obligations déclaratives des sociétés souhaitant opter pour le régime fiscal des sociétés de personnes. L'option doit être notifiée à l'administration fiscale sur un modèle spécifique comportant plusieurs informations obligatoires.
  • Ce document doit être signé par tous les associés. Chaque année, la société joint à sa déclaration de résultats un document conforme à un modèle établi par l'administration qui précise notamment les modifications intervenues au cours de l'exercice dans la répartition du capital.
  • La renonciation au régime fiscal des sociétés de personnes s'effectue sur papier libre. Celui-ci doit mentionner la dénomination de la société, le lieu de son siège social et, s'il est différent, celui de son principal établissement, ainsi que l'exercice auquel elle s'applique.

Source : décret n° 2009-116 du 30 janvier 2009, Journal officiel du 1er février 2009


Recherche de fonds

Il existe plusieurs moyens pour trouver des fonds :

  • Le Love Money qui consiste à demander de l'argent à ses proches (familles, amis, collègues de travail),
  • Les Business angels. Ils interviennent en général dans une phase très amont dans le développement de l'entreprise,
  • Les fonds de Capital risque.
  • Appel public à l'épargne : modification de la définition
  • C'est un effet du rapprochement du droit français avec ce qui se fait dans les principaux pays européens et cela a été réalisé à l'occasion de l'ordonnance de mise en application de la loi sur la modernisation de l'économie.
  • A partir du 1er avril 2009, on ne parlera plus 'd'appel public à l'épargne' mais 'd'offre au public de titres financiers'. Cela concerne toujours les titres de capitaux émis par les sociétés par actions, les titres de créance et les parts d'organisme de placement, mais cela fait, notamment, plus moderne : on ne vient pas demander de l'argent à l'épargnant mais on lui offre plutôt la possibilité de le confier aux 'opérateurs' avisés.

Ce faisant, les règles liées à l'ancienne modalité sont supprimées ainsi que le statut de société 'faisant appel public à l'épargne'

  • En accompagnement de cette évolution, on notera :
  • • la suppression du minimum de capital à 225 000 € pour les sociétés par action pour l'offre nouvelle au public. Dorénavant, qu'elles y recourent ou non, leur capital doit être de 37 000 € seulement. En outre, ce sera à l'opérateur de marchés de fixer les critères de capital et le montant minimal pour les conditions d'admission à la cotation sur le marché réglementé,
  • • la limitation de l'obligation de réalisation du rapport de contrôle interne et de gouvernance,
  • • la possibilité pour les SAS (Sociétés par Actions Simplifiées) de procéder à une offre au public de titres à condition que le montant par investisseur et par offre ou la valeur nominale dépasse le seuil de 50 000 €, tel que fixé par l'AMF.

A noter cependant que ces SAS restent exclues de l'offre au public de titres financiers ou de l'admission sur un marché réglementé de leurs actions.

  • • l'autorisation, pour les sociétés de procéder à une augmentation de capital sans droit préférentiel de souscription par placement privé, dans la limite de 20 % du capital social et par an,
  • • la suppression, pour les sociétés dont les actions sont admises aux négociations sur un marché réglementé, de l'obligation d'annexer à leurs comptes annuels l'inventaire des valeurs mobilières détenues à la clôture de l'exercice.
  • On trouvera tout cela en détail dans l'ordonnance 2009-80 du 22 janvier 2009 qu'on peut consulter et télécharger.

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de l’économie Portail de l’économie
Ce document provient de « Cr%C3%A9ation d%27entreprise ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Creation d'entreprise de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Création D'entreprise — La création d entreprise est l activité qui consiste à rassembler différents éléments qui permettent de transformer des biens en d autres biens, la transformation ajoutant une valeur économique mesurable, mais pas nécessairement monnayable.… …   Wikipédia en Français

  • Création d'entreprise — La création d entreprise est l activité qui consiste à rassembler divers facteurs de production, produisant pour la vente de biens ou services et distribuant des revenus en contrepartie de l utilisation des facteurs. En 2010, d après l INSEE 622… …   Wikipédia en Français

  • Aide et conseil à la création d'entreprise et au développement de l'emploi — Accede signifie Aide et Conseil à la Création d Entreprise et au Développement de l Emploi ; c est, à la base, une association loi de 1901 créée en 1987 à l ESCP Europe. Cette association s est par la suite étendue à plusieurs autres écoles… …   Wikipédia en Français

  • Congé pour création d'entreprise — Le congé pour création d entreprise est prévu dans le code du travail français. Il peut s appliquer en cas de création d entreprise, de reprise d entreprise mais concerne également le salarié qui viendrait à exercer des responsabilités de… …   Wikipédia en Français

  • Congé pour création d'entreprise — ● Congé pour création d entreprise congé qui permet aux salariés après trois ans d ancienneté, de quitter leur emploi pendant un an, voire deux ans au plus, pour créer une entreprise …   Encyclopédie Universelle

  • Entreprise Unipersonnelle À Responsabilité Limitée — En France, l entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée jouit d un statut similaire à celui de la Société à responsabilité limitée, à la différence qu il suffit d une seule personne pour la constituer. C est une structure nouvelle créée… …   Wikipédia en Français

  • Entreprise unipersonnelle a responsabilite limitee — Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée En France, l entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée jouit d un statut similaire à celui de la Société à responsabilité limitée, à la différence qu il suffit d une seule personne pour… …   Wikipédia en Français

  • Entreprise individuelle — Une entreprise individuelle est une entreprise dirigée par une seule personne, et qui n a pas de personnalité morale, bien qu elle soit inscrite au répertoire des métiers ou au registre du commerce et des sociétés. Ce n est pas nécessairement une …   Wikipédia en Français

  • Entreprise Commune — Coentreprise Une entreprise commune, ou coentreprise, ou joint venture (terme anglais également utilisé en français) est créée par deux entreprises, ou plus, détenue à parts variables par ces dernières (égales ou non). En droit anglo saxon, toute …   Wikipédia en Français

  • Entreprise commune — Coentreprise Une entreprise commune, ou coentreprise, ou joint venture (terme anglais également utilisé en français) est créée par deux entreprises, ou plus, détenue à parts variables par ces dernières (égales ou non). En droit anglo saxon, toute …   Wikipédia en Français