Accident de Thulé


Accident de Thulé

75° 00′ N 67° 30′ W / 75, -67.5

Un B-52G similaire à celui de Thulé
Vue aérienne du site du crash

L’accident de Thulé désigne le crash d'un Boeing B-52 Stratofortress de l'United States Air Force à la base aérienne de Thulé au Groenland le 21 janvier 1968.

Sommaire

Accident

L'avion transportait quatre bombes à hydrogène lors d'une mission d'alerte en mer de Baffin dans le cadre de l'opération Chrome Dome lorsque l'incendie du cockpit força l'équipage à abandonner l'avion avant d'avoir pu procéder à un atterrissage d'urgence. Six membres d'équipage s'éjectèrent sans risque, mais un militaire qui ne disposait pas d'un siège éjectable a été tué alors qu'il essayait de sortir de l'appareil. Le bombardier s'est écrasé sur la glace près de la base aérienne de Thulé dans la baie de North Star au Groenland, provoquant la rupture de charge nucléaire, ce qui entraîna une pollution radioactive. L'accident pulvérisa des fragments de plutonium et d'autres substances radioactives le long d'un couloir large de 100 mètres de part et d'autre de la trajectoire de l'avion.

Les États-Unis et le Danemark lancèrent une importante opération de récupération et de nettoyage. Les missions de l'opération Chrome Dome ont été suspendues immédiatement après l'incident, mettant en évidence les défauts de sécurité et les risques politiques des missions. Les procédures de sécurité ont été examinées et des explosifs plus stables ont été développés.

Conséquences

Ce crash conduisit à une crise diplomatique entre les États-Unis et le Danemark, car, à l'époque, le Danemark était responsable des affaires étrangères, de la sécurité et de la défense du Groenland, et avait interdit les armes nucléaires sur son territoire. Quelques jours après l'incident, Robert McNamara, le Secrétaire de la Défense des États-Unis, ordonna le retrait des armes nucléaires lors des missions d'alerte aéroportées. Les exercices d'alerte eux-mêmes sont par la suite écourtés et plus tard suspendus, réduisant les risques d'accident.

En 1995, un scandale politique eut lieu au Danemark, après qu'un rapport a révélé que le gouvernement avait donné l'autorisation tacite du transport d'armes nucléaires au Groenland, en violation avec la loi de 1957 qui faisait du Danemark une zone exempte d'armes nucléaires. Les travailleurs impliqués dans le programme de nettoyage ont fait campagne pour l'indemnisation des maladies liées au rayonnement qu'ils ont développées les années suivant l'accident. En mars 2009, le Time identifia l'accident comme l'une des plus graves catastrophes nucléaires de l'Histoire[1].

Controverse

Il existe des spéculations relatives à la perte d'une des quatre bombes, qui n'aurait pas été détruite lors de l'accident et aurait coulé. L'accident aurait été gardé secret. Une enquête de la BBC de 2008 semblait accréditer cette idée. Un rapport de l'Institut danois des affaires internationales de 2009 réfute ces allégations[2],[3],[4].

Notes et références

  1. (en) The Worst Nuclear Disasters sur www.time.com, Time. Consulté le 11 juin 2009
  2. La bombe nucléaire américaine du Groenland n'a jamais existé, lemonde.fr, 03/08/09
  3. Conclusions sur le site du DIIS, 29/07/09
  4. Christensen, 2009

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Accident de Thulé de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Thule (base) — Thulé (base) Pour les articles homonymes, voir Thulé. Un des bâtiments de la base avec les drapeaux américains, groenlandais et danois …   Wikipédia en Français

  • Accident de la base de Thulé — Accident de Thulé Un B 52G similaire à celui de Thulé …   Wikipédia en Français

  • Thulé (base) — Pour les articles homonymes, voir Thulé. Un des bâtiments de la base avec les drapeaux américains, danois et groenlandais …   Wikipédia en Français

  • Base aérienne de Thulé — Thulé (base) Pour les articles homonymes, voir Thulé. Un des bâtiments de la base avec les drapeaux américains, groenlandais et danois …   Wikipédia en Français

  • 1968 Thule Air Base B-52 crash — A B 52G, similar to the one that crashed at Thule Air Base Accident summary Date …   Wikipedia

  • Boeing B-52 Stratofortress —  Pour l’article homonyme, voir B 52 (homonymie).  Boeing B 52 Stratofortress …   Wikipédia en Français

  • Liste d'accidents nucléaires — Chemins de contamination radioactive par l air vers l être humain Sommaire 1 Introduction …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Accidents Nucléaires — Chemins de contamination radioactive par l air vers l être humain. Cette liste des accidents nucléaires recense les accidents connus impliquant du matériel nucléaire (voir Accident nucléaire). Dans certains cas, ces accidents ont causé des morts… …   Wikipédia en Français

  • Liste des accidents nucleaires — Liste des accidents nucléaires Chemins de contamination radioactive par l air vers l être humain. Cette liste des accidents nucléaires recense les accidents connus impliquant du matériel nucléaire (voir Accident nucléaire). Dans certains cas, ces …   Wikipédia en Français

  • Liste des accidents nucléaires — Chemins de contamination radioactive par l air vers l être humain. Cette liste des accidents nucléaires recense les accidents connus impliquant du matériel nucléaire (voir Accident nucléaire). Dans certains cas, ces accidents ont causé des morts… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.