Coût De Transaction


Coût De Transaction

Coût de transaction

Un coût de transaction est un coût lié à un échange économique, plus précisément une transaction sur le marché. Ce coût n'existe pas dans le cadre de la concurrence pure et parfaite. Il peut être direct (commission de Bourse) ou indirect (coût de prospection, temps et effort passés à la négociation et à la vérification de la transaction, etc.).

L'idée d'un coût du système de prix a été évoquée pour la première fois par l'économiste Ronald Coase, dans son article The Nature of the Firm (1937). Il explique que : « Lorsque l’on souhaite opérer une transaction sur un marché, il est nécessaire de rechercher son ou ses cocontractants, de leur apporter certaines informations nécessaires et de poser les conditions du contrat, de conduire les négociations instaurant ainsi un véritable marché, de conclure le contrat, de mettre en place une structure de contrôle des prestations respectives des obligations des parties, etc. »[1].

L'ensemble des coûts induits par ces actions forment les coûts de transaction. Carl J. Dahlman[2] les regroupe en trois catégories :

  1. « coûts de recherche et d’information » : prospection, comparaison du rapport qualité/prix des différentes prestations proposées, étude de marché etc.
  2. « coûts de négociation et de décision » : rédaction et conclusion d'un contrat etc.
  3. « coûts de surveillance et d’exécution » : contrôle de la qualité de la prestation, vérification de la livraison etc.

Ce concept permet d'expliquer, selon Coase, pourquoi toutes les transactions ne sont pas des transactions de marché, et, par là-même, l'existence d'entreprises ou firmes, qui peuvent limiter efficacement ces coûts en imposant la coopération entre employés. C'est néanmoins à John Kenneth Arrow[3] qu'on doit l'expression "coût de transaction". Et c'est Oliver Williamson qui va développer et formaliser l'approche des organisations économiques par leur biais au sein de ce qu'on appelle justement la théorie des coûts de transaction.

La théorie de Coase du coût de transaction revient dans l'actualité avec le développement de l'internet et des réseaux de communication. Ceux-ci font baisser dramatiquement les coûts de transaction. Don Tapscott et Anthony Williams dans leur livre Wikiecomics (Portfolio, 2006) lui consacrent une section. Alors que du temps de Ronald H. Coase les coûts de transactions justifiaient la création d'entreprises gérant la totalité du cycle de vie des produits, leur réduction considérable par l'Internet conduit les deux auteurs à proposer une reformulation de la loi de Coase "Aujourd'hui les entreprises doivent réduire leur voilure (traduction interprétée de shrink) jusqu'à ce que les coûts de réaliser en interne ne dépasse plus les coûts de réalisation à l'extérieur". Il suffit de regarder ce qui se passe dans la sphère des logiciels libres, mais aussi dans l'externalisation de beaucoup de tâches dans les entreprises pour s'en convaincre.

Notes et références

  1. Coase R., L’entreprise, le marché et le droit, éd. d'Organisation, 2005, p. 23.
  2. Dahlman C. J., « The Problem of Externality », The Journal of Law and Economics, vol. 22, n ̊ 1, avril 1979, p. 148 cité par Coase R., op. cit. p. 23.
  3. Arrow K. (1969), "Classificatory Notes on the Production and Transmission of Technological Knowledge", American Economic Review. Papers and Proceedings, 59 (2): 29-35.

Voir aussi

  • Portail de l’économie Portail de l’économie
Ce document provient de « Co%C3%BBt de transaction ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Coût De Transaction de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cout de transaction — Coût de transaction Un coût de transaction est un coût lié à un échange économique, plus précisément une transaction sur le marché. Ce coût n existe pas dans le cadre de la concurrence pure et parfaite. Il peut être direct (commission de Bourse)… …   Wikipédia en Français

  • Coût de transaction — ● Coût de transaction ensemble des coûts (d information, de négociation…) supportés lors des échanges sur un marché …   Encyclopédie Universelle

  • Coût de transaction — Un coût de transaction est un coût lié à un échange économique, plus précisément une transaction sur le marché. Ce coût n existe pas dans le cadre de la concurrence pure et parfaite. Il peut être direct (commission de Bourse) ou indirect (coût de …   Wikipédia en Français

  • coût — [ ku ] n. m. • coust 1530; cost, custXIIe; de coûter ♦ Somme que coûte une chose. ⇒ montant, prix. Coût d une marchandise, d un service. Le coût de la vie augmente. Indice du coût de la vie. Coût, assurance, fret. ⇒ C. A. F. Coût de production :… …   Encyclopédie Universelle

  • Cout — Un cout est un terme général signifiant l appauvrissement généré dans le cadre d une activité économique. Sommaire 1 Enjeux du concept de coût 2 Utilisation du concept de coût 2.1 Comptabilité analytique …   Wikipédia en Français

  • Coût — Un coût (écrit aussi cout[1]) est la mesure, de la dépense ou de l appauvrissement d un agent économique, associé à un évènement ou une action de nature économique, et exprimé généralement sous forme d un prix ou d une valeur monétaire.… …   Wikipédia en Français

  • COÛT SOCIAL — Tout agent économique supporte normalement sur le marché les coûts liés à son comportement. Mais il peut se trouver que certains coûts échappent à la sanction du marché. On dit alors des premiers coûts qu’ils sont privés , des seconds qu’ils sont …   Encyclopédie Universelle

  • Cout social — Externalité L exemple le plus célébre d externalité est celui de l apiculteur et de l arboriculteur développé par James Meade[1]. L apiculteur profite de la proximité de l arboriculteur et obtient un miel de meilleure qualité qu il pourra vendre… …   Wikipédia en Français

  • Coût social — Externalité L exemple le plus célébre d externalité est celui de l apiculteur et de l arboriculteur développé par James Meade[1]. L apiculteur profite de la proximité de l arboriculteur et obtient un miel de meilleure qualité qu il pourra vendre… …   Wikipédia en Français

  • Transaction Processing Performance Council — Le Transaction Processing Performance Council (TPC) est un organisme a but non lucratif[1] dont l activité consiste à élaborer des tests de performance de systèmes informatiques transactionnels. Les éditeurs publient régulièrement les records… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.