Cover version


Cover version

Reprise

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Reprise (homonymie).

Une reprise est un morceau existant et qu’un autre interprète que son créateur rejoue, de façon similaire ou différente.

Pour la musique classique, on parle d’interprétation et non pas de reprise (ce terme étant alors synonyme de Da capo dans une œuvre musicale). Le mot « reprise » a également une signification très spécifique en matière de facture d’orgue.

On parle aussi de version (mais elle peut être interprétée par le même artiste). On utilise aussi le terme de reprise, en un sens plus littéral, lorsqu’un morceau figure une deuxième fois sur un même album. Les morceaux repris sont le plus souvent des morceaux de la musique populaire.

Dans le jazz et le blues la reprise est une pratique habituelle ; en jazz on utilise le terme de standard. Contrairement à la pratique des autres musiques populaires, où la reprise s’appuie sur la mélodie, en jazz la règle est plutôt de s’appuyer sur ce qu’on appelle une « grille d’accords » ou grille harmonique, celle du thème repris, le reste de la reprise étant une invention mélodique autour de ce thème.

Il y a plusieurs genres de reprises :

  • celles stricto sensu, on « reprend » un morceau existant tel quel, sans en changer la mélodie et les paroles, même si on peut en modifier les arrangements ;
  • les adaptations musicales (avec ou sans reprise des paroles) où les arrangements concernent aussi la mélodie (par exemple, la reprise de chansons des Beatles par Cathy Berberian ou celle des mêmes dans le style choro du Brésil) ;
  • les adaptations textuelles non parodiques, dans la même langue ou en traduction ; dans ce cas on parle aussi d’adaptation. La pratique de l’adaptation fut très courante dans les pays non anglophones, dans le domaine du rock et de la pop de la décennie 1950 à la décennie 1970 ; en sens inverse, une des chansons parmi les plus souvent reprises en anglais puis par la suite dans de nombreuses autres langues, My Way, est l’adaptation de la chanson française Comme d'habitude créée par Claude François ;
  • les parodies, qui peuvent s’exercer sur la musique (version de My Way par les Sex Pistols) ou les paroles (I am fat de Weird Al Yankovic parodiant I am bad de Michael Jackson). Certaines émissions de radio comme le Festival Roblès puis Le 6/9 d’NRJ, Choum, ou certains groupes, comme Les Bidochons (textes humoristiques sur des chansons d’artistes connus), ou les Punkles (reprises « punk » de chansons Beatles) se sont fait une spécialité des reprises parodiques.

On utilise aussi ce terme pour faire un arrêt dans le morceau et reprendre à partir d’un endroit déjà joué.

Les parodies comme reprises diffèrent de celles dues aux imitateurs, du fait que ces parodistes ne visent précisément pas à imiter leur modèle mais au contraire à s’en différencier, à créer le rire par le contraste plutôt que par la similarité.

Sommaire

Titres repris

Reprises en duo avec l'interprète original

Il n’est pas rare que ceux qui font des reprises invitent l’artiste original à faire la reprise en duo avec eux, quelques exemples :

Quelques titres repris en français (avec quelques autres versions intéressantes)

Dans les années 1950 et 1960

  • 1910 Fruitgum Company : Simon says (1968) ; Claude François : Jacques a dit (1968)
  • Aaron Neville : Tell it like it is (1966) ; Les Gendarmes : À quoi bon pleurer (1968) ; autre version par Don Johnson : Tell it like it is (1989) (en anglais) ; Aaron Neville/Eddy Mitchell : Tell it like it is/Dis-toi que ça existe (1992)
  • Adriano Celentano : 24 mila baci (1961) (en italien) ; Johnny Hallyday : 24 000 baisers (1961) ; Dalida : 24 000 baisers (1961) (en français) ; Au Bonheur Des Dames : Mélange infâme (1977) (pot-pourri)
  • Adriano Celentano : Azzurro (1968) (en italien) ; Régine : Azzuro (1968)
  • Adriano Celentano : Il ragazzo della via gluck (1966) (en italien) ; Françoise Hardy : La maison où j'ai grandi (1966)
  • Alexandre Vertinski : Дорогой длинною (1926) (en russe) ; Dalida : Le temps des fleurs (1967) ; autres versions par Mary Hopkin : Those Were The Days (1967) (en anglais), Ivan Rebroff : Дорогой длинною (1968) (en russe), Johnny Mathis : Those were the days (1968) (en anglais), Vicky Léandros : Le temps des fleurs (en français), Sandra Kim : Il faut s'aimer plus fort (1993) (en français) ainsi que par Rika Zaraï : Le temps des fleurs (2000) (en français)
  • Andy Williams : Can't take my eyes off you (1964) ; Line Renaud : Une poussière dans le cœur (1968) ; autres versions par Boys Town Gang : You can't take my eyes off you (1983) (en anglais), Sandra Kim : Je suis à toi (1993) (en français)
  • Antônio Carlos Jobim : A Garota de Ipanema (1962) ; Nana Mouskouri : La fille d'Ipanema (1964) ; autres versions par Stan Getz, João Gilberto & Astrud Gilberto : The girl from Ipanema (1964) (en anglais), Richard Anthony : The girl from Ipanema (1965) (en français), Nat King Cole : The girl from Ipanema (1965) (en anglais) et par Frank Sinatra : The girl from Ipanema (1967) (en anglais)
  • Aphrodite's Child : Rain and tears (1968) ; Dalida : Quelques larmes de pluie (1968)
  • Aretha Franklin : (You make me feel like) A natural woman (1967) ; Séverine : Rien qu'une fille (1969)
  • Babs Tino : Too late to worry (1963) ; Richard Anthony : Donne-moi ma chance (1963) ; autre version par Rositta Salvator : Donne-moi ma chance (1963) (en français)
  • Barry Man : Angelica ; Nicoletta : La musique (1967) ; autre version par Star Academy : La musique (en français)
  • Barry Ryan : Eloise (1968) ; Claude François : Eloise (1968) ; autre version par Donald Lautrec : Eloise (1969) (en français)
  • The Bee Gees : I started a joke (1968) ; Patrick Chauvin : Je voulais en rire (1969) ; autre version par Robert Miras : Une étoile est née (dans tes yeux) (1975) (en français)
  • The Bee Gees : Massachusetts (1967) ; Vicky Léandros : Mon village (1967) ; autres versions par Claude François : La plus belle chose du monde (1967) (en français) ; Léna : L'enfant s'en va (1976) (en français)
  • Ben E. King : Spanish Harlem (1961) ; Dalida : Nuit d'Espagne (1961) ; autre version par Trini Lopez : Spanish Halem (1966) (en anglais)
  • Ben E. King : Stand by me (1961) ; Adriano Celentano : Preghero (1961) ; Dalida : Tu croiras (1961) ; autre version par Claude Michel : Je m'ennuie de toi (1987) (en français)
  • Bert Kaempfert : Beddy-bye (1966) (instrumental) ; Ricardo : Étrangers dans la nuit (1966) ; autres versions par Frank Sinatra : Strangers in the night (1966) (en anglais), Hervé Vilard : Étrangers dans la nuit (1966) (en français), Line Renaud : Étrangers dans la nuit (1969) (en français) ainsi que par Dalida : Sola più che mai (1967) (en italien)
  • Bert Kaempfert : Holiday in Scotland (1962) (instrumental) ; Les Barclay : Pour ton amour
  • Bill Anderson : It comes and goes (1964) ; Claude François : J'y pense et puis j'oublie (1964)
  • Bill Ramsey : Souvenirs (1959) (en allemand) ; Johnny Hallyday : Souvenirs, souvenirs (1960)
  • Billy J. Kramer : Train and boats and planes (1965) ; Claude François : Quand un bateau passe (1965) ; autres versions par Anita Harris : Train and boats and planes (1965) (en anglais) ainsi que Renée Martel : Quand un bateau passe (1969) (en français)
  • Billy Joe Royal : Hush (1967) ; Johnny Hallyday : Mal (1968) ; Deep Purple : Hush (1968)
  • Bob Shane : Honey (1968) ; Nana Mouskouri : Tous les arbres sont en fleurs (1968) ; autres versions par Bobby Goldsboro : Honey (1968) (en anglais); Bobby Solo : Amore mi manchi (1968)(en italien)
  • Bob Dylan : Blowin' in the Wind (1963) ; Mêmes versions : Marie Laforêt : Blowin' in the wind (1963), Peter, Paul and Mary : Blowin' in the wind (1963), Trini Lopez : Blowin' in the wind (1965), Stevie Wonder : Blowin' in the wind (1965), Joan Baez & Bob Dylan : Blowin' in the wind (1993) (en live) ; Adaptations en français : Fiona : Écoute dans le vent (1964), Richard Anthony : Écoute dans le vent (1963), Hugues Aufray : Dans le souffle du vent (1995), Sylvie Vartan : Dans le souffle du vent (2007).
  • Bob Dylan : I Want You (1966) ; Marie Laforêt : D'être à vous (1969)
  • Bob Dylan : Like a Rolling Stone (1965) ; Hugues Aufray : Comme des pierres qui roulent (1965) ; autre version par Hugues Aufray : Comme des pierres qui roulent (1993) (en français)
  • Bob Dylan : Mr. Tambourine Man (1965) ; Hugues Aufray : L'homme orchestre (1965) ; The Byrds : Mr tambourine man (1965) (en anglais) Autre version par Bobby Solo : Mr tambourine man (1965) (en anglais)
  • Bobby Solo : Una lacrima sul viso (1964) (en italien) ; Lucky Blondo : Sur ton visage une larme (1964) ; autre version par Bobby Solo : Una lacrima sul viso 78 (1978) (en italien)
  • Bobby Vinton : Mr. Lonely (1964) ; Johnny Hallyday : Quand revient la nuit (1965)
  • Brenda Lee : My whole world is falling down (1963) ; Sylvie Vartan : Si je chante (1963)
  • Brian Hyland : Itsy bitsy teenie weenie yellow polka dot' bikini ; Dalida : Itsi bitsi petit bikini ; autres versions par Richard Anthony Itsi bitsi petit bikini (en français) et par Bambalourina : Itsy bitsy teenie weenie (1989) (en anglais)
  • Bruce Channel : Hey baby (1962) ; Johnny Hallyday : Hey ! Baby (1962) ; autre version par Lucky Blondo : Hey baby (1962) (en français)
  • Buddy Greco : Twistin' to the blues (1962) ; Richard Anthony : J'irai twister le blues (1962)
  • Buddy Holly & The Crickets : Pegguy sue (1957) ; Richard Anthony : Peggie sue (1958)
  • Burl Ives : A little bitty bear (1961) ; Claude François : Une petite larme m'a trahi (1969) ; autre version par Hank Cochran : A little bitty tear (1969) (en anglais)
  • Burl Ives : It comes and goes (1963) ; Claude François : J'y pense et puis j'oublie (1964)
  • Carol Channing : Hello, Dolly! (1964) ;Louis Armstrong : Hello, Dolly! (1964) (en anglais); Petula Clark : Hello, Dolly! (1965) ; autre version par Annie Cordy : Hello, Dolly! (1974) (en français)
  • Chubby Checker : Let's twist again (1961) ; Les Chats Sauvages : Viens danser le twist (1961) / Autre version par Richard Anthony : Let's twist again (1961) (en anglais)
  • Chuck Berry : Johnny B. good (1958) ; Les Chaussettes Noires : Eddie sois bon (1961) ; autres versions par Les Socquettes Blanches : Eddie sois bon (1963) (en français), Johnny Hallyday : Johnny reviens (en français) ainsi que par Patrick Topaloff : Ali be good (1977) (en français)
  • Chuck Berry : Rock'n' roll music (1957) ; Johnny Hallyday : Rock'n' roll musique (1965) ; The Beach Boys : Rock'n' roll music (1976) Autres versions par : Eddy Mitchell : J'aime le rock'n' roll (1971) (en français) ; Martin Circus : Rock 'n roll Circus (1977) (en français) ainsi que par Gérard Blanchard : Rock and roll musette (1983) (en français)
  • Clarence Tom Ashley : The rising sun blues (1932) (1er enregistrement de cet air traditionnel d'Allan Price), Johnny Hallyday : Le pénitencier (1963) ; autres versions par Joan Baez : House of the rising sun (1960), The Animals : The house of the rising sun (1963) (en anglais), Bob Dylan : House of the rising sun (en anglais), Marie Laforêt : House of the rising sun (en anglais), Jimi Hendrix : House of the rising sun (en anglais), Nina Simone : House of the rising sun (en anglais), Santa Esmeralda : The house of the rising sun (en anglais), Jean-Jacques Goldman : Le pénitencier (1992) (en live) (en français), Tracy Chapman : House of the rising sun (2000) (en live) (en anglais)
  • Cliff Richard : Congratulations (1968) ; Cliff Richard : Ah quelle histoire (1968) ; autre version par Marc Humbert : Félicitations (1968) (en français)
  • Creedence Clearwater Revival : Proud mary (1969) ; Claude François : Roule… (1969) ; autres versions par Ike & Tina Turner : Proud mary (1971) (en anglais), Dick Rivers : Roule pas sur le Rivers (1978) (en français) ainsi que par Johnny Hallyday : Rouler sur la rivière (1996) (en français)
  • Chris Montez : Let's dance (1962) ; Sylvie Vartan : Dansons (1962) ; autre version par : Martin Circus : Mon 1er hold-up (en français) (1975)
  • Dave Bubreck : Blue rondo a la turk (1959) (instrumental) ; Claude Nougaro : À bout de souffle (1965)
  • David Dante : Speedy Gonzales (1961) ; Danyel Gérard et les Danger's : Petit Gonzales (1962) ; autres versions par Pat Boone : Speedy Gonzales (1962) (en anglais), Dalida : Le petit Gonzales (1962) (en français) ainsi que par Trini Lopez : Speedy Gonzales (en anglais)
  • David McWilliams : Days of pearly spencer (1968) ; Frank Alamo : Je connais une chanson (1968) ; autre version par : Frank Alamo : Il volto della vita (1968) (en italien)
  • Dean Martin : The man who plays the madolino (1956) ; Dalida : Bambino (1956)
  • Del Shannon : Runaway (1961) ; Richard Anthony : Mon amour disparu (1961) ; autres versions par Les Classels : Je dois partir (1974) (en français), Dave : Vanina (1974) (en français) et par Dave : Runaway (1974) (en anglais)
  • Diana Ross & The Supremes : Baby love (1964) ; Annie Philippe : Baby love (1965)
  • Diana Ross & The Supremes : The happening (1967) ; Michèle Richard : Le happening (1967) ; autre version par Les Milady's : Le happening (1967) (en français)
  • Diana Ross & The Supremes : Where did our love go (1966) ; Les Milady's : Donne-moi ton amour (1966)
  • Diane & Annita : A groovy kind of love (1965) ; Richard Anthony : Le même chemin (1966) ; autres versions par The mindbenders : A groovy kind of love (1965) (en anglais) ainsi que par Phil Collins : A groovy kind of love (1988)
  • Dionne Warwick : Don't make me over (1962) ; Nancy Holloway : T'en va pas comme ça (1963) ; autres versions par Les Surfs : T'en va pas comme ça (1963) (en français), Nana Mouskouri : T'en va pas comme ça (1963) (en français) et par Les Surfs : No, no te vayas (1963) (en espagnol)
  • Dionne Warwick : Walk on by (1964) ; Richard Anthony : Oui, va plus loin (1964) ; autre version par Aretha Franklin : Walk on by (1964) (en anglais)
  • Don Gibson : I can't stop loving you (1957) ; Ray Charles : I can't stop loving you (1957) Richard Anthony : C'était plus fort que tout (1962) ; autre version par Sacha Distel : C'était plus fort que tout (1962) (en français)
  • Dusty Springfield : I only want to be with you (1964) ; Richard Anthony : À présent tu peux t'en aller (1964) ; autre version par Les Surfs : À présent tu peux t'en aller (1964) (en français), Aglaé : À présent tu peux t'en aller (1964) (en français), Dusty Springfield : Auf dich mur wart' ich immerzu (1964) (en allemand), Bay City Rollers : I only wanna be with you (1976) (en anglais) Samantha Fox : I only wanna be with you (1989) (en anglais)
  • Eddie Cochran : C'mon everybody (1958) ; Eddy Mitchell : Comment vas-tu mentir ? (1963) ; autre version par : Johnny Hallyday : Venez tous avec moi (1974) (en français)
  • Eddie Cochran : Somethin' else (1959) ; Johnny Hallyday : Elle est terrible (1963) ; autre version par Eddy Mitchell, Johnny Hallyday & Little Richard : Elle est terrible (2006) (en français et en anglais)
  • Eddie Cochran : Summertimes blues (1958) ; Dany Logan : Le soleil de l'été (1963) ; Sounders : L'argent de poche (1965) (en français) ainsi que par Johnny Hallyday : La fille de l'été dernier (1975) (en français) ; autre version par Blue Cheer : Summertimes blues (1968) ; The Who (1970)
  • Eddie Hodges : Girls girls girls (are made to love) (1961) ; Claude François : Belles ! Belles ! Belles ! (1962)
  • Eddy Floyd : Knock on wood (1966) ; Johnny Hallyday : Aussi dur que du bois (1967) ; autre version par : Amii Stewart : Knock on wood (1978) (en anglais)
  • Edwin Hawkin's Singers : Oh happy day (1969) ; Brian Burd : Quelques jours de paix (1969) ; autres versions par : Joan Baez : Oh happy day (1979) (en anglais), Nana Mouskouri : Oh happy day (1990) (en anglais) ainsi que par Florent Pagny, Carole Frédéricks & La Chorale des Chérubins de Sarcelles : Oh happy day (Les Enfoirés 1995) (en anglais) (en live)
  • Elvis Presley : (Marie's the name) His latest flame (1961) ; Richard Anthony : Sa grande passion (1961) ; autre version par : Dalida : Sa grande passion (1963) (en français)
  • Elvis Presley : Don't be cruel (1956) ; Georges Ulmer : Sois pas cruelle (1956) ; autres versions par Sylvie Vartan : Soit pas cruel (1962) (en français), Dick Rivers : Sois pas cruelle (1974) (en français) ainsi que par Eddy Mitchell : Sois pas cruelle (1989) (en français)
  • Elvis Presley : Good luck charm (1962) ; Annie Bouquet : Le coup du charme (1962) ; autre version par Les Vautours : Le coup du charme (1962)
  • Elvis Presley : It's now or never (1961) ; Tony Massarelli : Ce soir je pleure (1967) ; autre version par Chris Evans : Là ou jamais (1977) (en français)
  • Elvis Presley : I can't help falling in love with you (1961) ; André Claveau : Chante encore mon coeur (1962) ; autres versions par : Lucky Blondo : C'est beaucoup mieux ainsi (1977) (en français), Chris Evans : Comment ne pas être amoureux de vous (1977) (en français), Dave : Comment ne pas être amoureux de vous (1978), ainsi que par UB40 : I can't help falling in love with you (1993) (en anglais)
  • Elvis Presley : Jailhouse rock (1957) ; Les Champions : Le rock du bagne (1961) ; autre version par Burt Blanca : Le rock du bagne (en français)
  • Elvis Presley : Love me tender (1956) ; Yvette Giraud : L'amour qui m'enchaine à toi (1957) ; autres versions par : Annie Philippe : Une rose (1965) (en français), Johnny Hallyday : Amour d'été (1967) (en français) ainsi que par Nana Mouskouri : Love me tender (1987) (en anglais)
  • Elvis Presley : Return to sender (1962) ; Henri Salvador : Retour au porteur (1962) ; autre version par : Frank Michael : Retour au porteur (2003) (en français)
  • Elvis Presley : You're the devil in disguise (1963) ; Eddy Mitchell : Tu n'as rien de tout ça (1963) ; autre version par : Johnny Hallyday : Tu n'as rien de tout ça (1964) (en français)
  • Engelbert Humperdinck : The last waltz (1967) ; Mireille Mathieu : La dernière valse (1967) ; autre version par : Petula Clark : La dernière valse (1967) (en français)
  • Engelbert Humperdinck : Call on me (1968) ; Michel Pagliaro : À t'aimer (1969) ;
  • The Four Tops : It's the same old song (1965) ; Sylvie Vartan : Moi je danse (1967) ; autres versions par Claude François : C'est la même chanson (1971) (en français) ainsi que par François Valéry : C'est la même chanson (1989) (en français)
  • The Four Tops : Reach out I'll be there (1966) ; Claude François : J'attendrai (1966) ; autres versions par Michèle Richard : Je serais là (1966) (en français), Gloria Gaynor : Reach out I'll be there (en anglais), Claude François : J'attendrai (1990) (en français, juste réorchestrée), Michael Bolton : Reach out I'll be there (en anglais) ainsi que par Sylvie Vartan : J'attendrai (2008) (en live en français)
  • Frank Sinatra : Everybody loves somebody (1948) ; Ricardo : Tout le monde un jour (1964) (en français) ; autre version par Lucky Blondo : Tout le monde un jour (1964) (en français) ; autre version par : Dean Martin : Everybody loves somebody (1964) (en anglais)
  • Frank Sinatra & Nancy Sinatra : Somethin' stupid (1967) ; Sacha Distel & Joana Simkus : Ces mots stupides (1967) ; autres versions par Tino Rossi : Ces mots stupides (1967) (en français), Sacha Distel : Qualche stupido ti amo (1967) (en italien), Robbie Williams & Nicole Kidman : Somethin' stupid (2001) (en anglais) ainsi que par Jeanne Cherhal et Albin De La Simone (2005)
  • Fred Neil : Everybody's talkin' (1966) ; Gilles Marchal : Comme un étranger dans la ville (1969) ; autre version par Harry Nilsson : Everybody's talkin' (1968) (en anglais)
  • Gene Vincent : Be bop a lula (1956) ; Les Chaussettes Noires : Be bop a lula (1960) ; autres versions par John Lennon : Be bop a lula (1975) (en anglais) ainsi que par Eddy Mitchell : Be bop a lula (1963) (en français)
  • Gene Vincent : Say mama (1958) ; Les Chaussettes Noires : Il revient (1962) ; Autre version par : Sylvie Vartan : Il revient (1963)
  • Gene Pitney : Something's gotten hold my heart ; Herbert Léonard : Quelque chose tient mon cœur (1968)
  • Georgie Fame : Yeh yeh (1965) ; Claude François : Alors salut ! (1965) ; autres versions par Georgie Fame : Yeah yeah (1965) (en allemand), Guy Roger : C'est le yé-yé (1966) (en français) ainsi que par Matt Bianco : Yeh yeh (1985) (en anglais)
  • Gigliola Cinquetti : La pioggia (1969) ; France Gall : L'orage (1969) ; autres versions par Gigliola Cinquetti : L'orage (1969) ainsi que par Dominique Michel : Un homme (en français)
  • Hank Ballard : The twist (1958/59) ; Johnny Hallyday : Viens danser le twist (1961) ; autres versions par Chubby Checker : The twist (1961) (en anglais), Les Chaussettes Noires : Le twist (1961) (en français), Richard Anthony : Viens danser le twist (1961) (en français) ainsi que par Fat Boys : The twist (1988) (en anglais)
  • Herman's Hermits : No milk today (1967) ; Frank Alamo : À travers les carreaux (1967) ; autres versions par Elsa Martinelli : Non pas ce soir (en français) (1967), Yves Wiczorek : Faut pas s'fâcher (1980) (en français) ainsi que Les Garçons Bouchers : Du beaujolais (Pour oublier la nuit où est partie Marie…) (1989) (Parodie) (en français)
  • Herman's Hermits : There's a kind of hush (1966) ; Pierre Lalonde : Donne-moi ta bouche (1967) ; autres versions par Claude François : Qu'est-ce que tu deviens (1967) (en français), The Carpenters : There's a kind of hush (1976) (en anglais), Marie Myriam : Comme un coup de blush (1976) (en français) ainsi que par Axelle Renoir : Qu'est-ce que tu deviens (2008) (en français)
  • Jason Crest : Waterloo road (1968) ; Joe Dassin : Les Champs-Élysées (1969)
  • Jerry Lee Lewis : Don't boogie woogie (1976) ; Eddy Mitchell : Pas de boogie woogie (1976) ; Ray Stevens
  • Jerry Lee Lewis : Great ball of fire (1957) ; Les Pirates & Dany Logan : Tu mets le feu (1961) ; autre version par : Eddy Mitchell : J'ai tout mon temps (1965)
  • Jerry Mengo : Twistin' the twist (1961) ; Dalida : La leçon de twist (1961) ; autres versions par Richard Anthony : La leçon de twist (1962) (en français) ainsi que par Les Chaussettes Noires : La leçon de twist (1962) (en français)
  • Jimmy Dolan : Black denim trousers and motorcycle boots (1956) ; Édith Piaf : L'homme à la moto (1956) ; autres version par Nicoletta : L'homme à la moto (1967) (en français), Djemila : L'homme à la moto (1981) (en français), Michèle Torr : L'homme à la moto (1983) (en français), Fanny : L'homme à la moto (1991) (en français) ainsi que par Mireille Mathieu : L'homme à la moto (1993) (en français)
  • Joan Baez : Farewell, Angelina (1965) ; Nana Mouskouri : Adieu, Angelina (1967)
  • Joan Baez : Stewball (1964) ; Hugues Aufray : Stewball (1966) ; réinterpretée par Hugues Aufray : Stewball (1990) (en français)
  • Joe Jones : You talk too much (1959) ; Les Chaussettes Noires : Tu parles trop (1961) ; autres versions par Johnny Hallyday : Tu parles trop (1961) (en français), Richard Anthony : Tu parles trop (1961) (en français), Frankie Jordan : Tu parles trop (1961) (en français)
  • John Fred & his Playboys Band : Judy in disguise (with glasses) (1968) ; Patrick Zabé : Les lunettes (1968)
  • John Hartford : Gentle on my mind (1967) ; Margot Lefebvre : Ce monde d'aujourd'hui (1968) ; autres versions par Claude François : Si douce à mon souvenir (1969) (en français) ainsi que par Lucky Blondo : Va savoir pourquoi (1977) (en français)
  • Joseíto Fernández : Guantanamera ; Nana Mouskouri : Guantanamera (1966) ; autres versions par Joe Dassin: Guantanamera (1966) (en français), Trini Lopez : Guantanamera (1967) (en anglais) ainsi que par Nana Mouskouri : Guantanamera (1991) (en espagnol)
  • Judy Collins : Suzanne (1966) ; Graeme Allwright : Suzanne (1968) ; autres versions par Leonard Cohen : Suzanne (1968) (en anglais), Françoise Hardy : Suzanne (1968) (en français), Nana Mouskouri : Suzanne (2002) (en français) ainsi que par Sylvie Vartan : Suzanne (2007) (en anglais)
  • Katherine Davis : Carol of the drum (1927) ; Nana Mouskouri : L'enfant au tambour (1964) ; autres versions par The Beverley Sisters : Little drummer boy (1959) (en anglais) ainsi que par Boney M. : Little drummer boy (1981) (en anglais)
  • Les Irresistibles (autre nom pour ce groupe The Beloved : My years is a day (1968) ; Dalida : Dans la ville endormie (1968)
  • Les McCann : Music to watch girls by (1966) ; Jean-Paul Keller : Ça s'est arrangé (1967) ; autres versions par Andy Williams : Music to watch girls by (en anglais) (1967), Lucky Blondo : Le jeu du téléphone (1967) (en français), Natacha Snitkine : Le jeu du téléphone (en français) (1967), France Gall : Die schönste Musik, die es gibt (en allemand) (1967), Dave : L'attraction des cœurs (2004) (en français) ainsi que par Radiomatic : Le jeu du téléphone (2006) (en français)
  • Leslie Gore : It's my party (1963) ; Richard Anthony : C'est ma fête (1963) ; autre version par Ginette Sage : C'est ma fête (1963) (en français)
  • Little Eva : The locomotion (1962) ; Sylvie Vartan : Le locomotion (1962) ; autres versions par Ginette Reno : Le locomotion (en français), Grand Funk Railroad : The locomotion (1974) (en anglais), Ritz : Locomotion (1979) (en anglais), Kylie Minogue : The locomotion (1988) (en anglais)
  • Little Willy John : Fever (1956) ; Claude Nougaro : Docteur (1965) ; autres versions par Elvis Presley : Fever (1957) (en anglais), Peggy Lee : Fever (1958) (en anglais), The McCoys : Fever (1965) (en anglais), Sylvie Vartan & Johnny Hallyday : Vivre (1973) (en français), Marie France : 39 de fièvre (1981) (en français) ainsi que par Joe Cocker : Fever (1989) (en anglais)
  • Little Richard : Good golly miss Molly (1958) ; Eddy Mitchell : Jolie miss Molly (1963)
  • Los Bravos : Black is black (1966) ; Johnny Hallyday : Noir c'est noir (1966) ; autres versions par Renée Martel : Noir c'est noir (1966) (en français) ainsi que par Belle Époque : Black is black (1977) (en anglais)
  • Lou Johnson : (There's) Always something there to remind me (1964) ; Eddy Mitchell : Toujours un coin qui me rappelle (1964) ; autre version par Sandie Shaw : (There's) Always something there to remind me (1965) (en anglais) ; Naked Eyes : (There's) Always something there to remind me (1983) (en anglais)
  • Louis Armstrong :Hello Dolly (1963) ; Petula Clark : Hello Dolly (1964) ; autre version par Annie Cordy : Hello Dolly (1974) (en français)
  • Louis Armstrong : What a wonderfull world (1968) ; Roger Whittaker : Quel monde merveilleux (1968) ; autres versions par Antoine : Le monde est merveilleux (1991) (en français) ainsi que par Christian Delagrange : Le monde est merveilleux (1993) (en français) (texte different)
  • The Lovin' Spoonful : Daydream (1966) ; Sheila : Ce rêve (1966)
  • The Lovin' Spoonful : Summer in the city (1966) ; Dan & Vanny : Personne dans cette ville (1966) / Autre version par Joe Cocker : Summer in the city (1994) (en anglais)
  • Manfred Mann : Ha! Ha! Said the clown (1967) ; Frank Alamo : Oh ! Oh ! fait le clown (1967)
  • Manfred Mann : Pretty Flamingo (1966) ; Richard Anthony : Sur notre plage (1966)
  • Mar-Keys : Last night (1960) (instrumental) ; Nancy Holloway : Venez les copains (1961)
  • Merry Cayton : It's in his kiss (The shoop shoop song) (1963) ; Les Surfs : Shoop shoop… va l'embrasser (1964) ; autres versions par Betty Everett : It's in his kiss (The shoop shoop song) (1963) (en anglais), Sandy Shaw : It's in his kiss (1964) (en anglais) ainsi que par Cher : The shoop shoop song (It's in his kiss) (1990) (en anglais)
  • Mieko Hirota : Sunny (1966) ; Richard Anthony : Sunny (1966) ; autres versions par Bobby Hebb : Sunny (1966) (en anglais), Eddy Mitchell : Sunny (1968) (en français), Johnny Rivers : Sunny (en anglais) ainsi que par Boney M. : Sunny (1976) (en anglais)
  • Millie : My boy lollipop (1966) ; Les Gam's : C'est toi mon idole (1964) ; autre version par Donna Hightower : C'est toi mon idole (1964) (en français)
  • Nancy Sinatra : Sugartown (1967) ; Les Milady's : Sugartown (1967)
  • Nancy Sinatra : These boots are made for walkin' (1966) ; Eileen : Ces bottes sont faites pour marcher (1966) ; autres versions par Dominique Michel : Ces bottes sont faites pour marcher (1966) (en français) ainsi que par Renée Martel : Ces bottes sont faites pour marcher (1966) (en français)
  • Nat King Cole : Unforgotable (1951) ; Margot Lefebvre : L'inoubliable (1964) ; autre version par Ricardo : L'inoubliable (1965) (en français)
  • New Vaudeville Band : Winchester cathedral (1966) ; Claude François : J'travaille à l'usine (1966) ; autre version par Claude François : Winchester cathedral (1966) (en français)
  • Nina Simone : Don't let me be misunderstood (1964) ; Noël Deschamps : Je n'ai à t'offrir que mon amour (1967) ; autres versions par The Animals : Don't let me be misunderstood (1964) (en anglais), Noël Deschamps : Vai pure via (1967) (en italien), Joe Cocker : Don't let me be misunderstood (1969) (en anglais), Santa Esmeralda : Don't let me be misunderstood (1977) ainsi que par Joe Cocker : Don't let me be misunderstood (1996) (en anglais)
  • Orietta Berti : Non illuderti mai (1968) ; Joe Dassin : Ma bonne étoile (1968), Otis Redding : Respect (1965) ; Johnny Hallyday : Du respect (1966) ; autre version par Aretha Franklin : Respect (1967) (en anglais)
  • Paul Anka : You are my destiny (1958) ; Richard Anthony : Tu m'étais destinée (1958) ; autres versions par Dalida : Tu m'étais destiné (1958) (en français) ainsi que par Dario Moreno : Tu m'étais destinée (1959) (en français)
  • Percy Sledge : When a man loves a woman (1965) ; Johnny Hallyday : Quand un homme perd ses rêves (1965)
  • Pete Seeger : Turn! Turn! Turn! (1962) ; Sylvie Vartan : Tourne, tourne, Tourne (1966) ; autres versions par The Byrds : Turn! Turn! Turn! (1965) (en anglais) ainsi que par Mary Hopkin : Turn! Turn! Turn! (1968) (en anglais)
  • Peter, Paul and Mary : Tell it on the mountain (1963) ; Marie Laforêt : Viens sur la montagne (1963)
  • Procol Harum : A whiter shade of pale (1967) ; Nicoletta : Les orgues d'antan (1967) ; autres versions par Bruno Giraldi : Soleil de minuit (1988) (en français) ainsi que par Annie Lennox : A whiter shade of pale (1995) (en anglais)
  • Rare Bird : Sympathy (1969) ; Les Baronets : Sympathie (1969) ; autre version par Séverine : Sympathie (1970) (en français)
  • Ray Charles : Hit the road Jack (1960) ; Nancy Holloway : Fich' le camp Jack (1961) ; autres versions par Richard Anthony : Fich' le camp Jack (1961) (en français), Les Guitares du Diable : Fich' le camp Jack (1961) (en français), Cris Carol : Fich' le camp Jack (1961) (en français) ainsi que par Françis Linel : Fich' le camp Jack (1961) (en français)
  • Ray Charles : Unchain my heart (1961) ; Richard Anthony : Délivre-moi (1962) ; autre version par Joe Cocker : Unchain my heart (1987) (en anglais)
  • Ricardo Del Turco : Luglio (1968) ; Joe Dassin : Le petit pain au chocolat (1968)
  • Ricardo Del Turco : Uno tranquillo (1967) ; Joe Dassin : Siffler sur la colline (1968)
  • Roger Miller : Old toy trains (1967) ; Graème Allright : Petit garçon (1968) ; autres versions par Nana Mouskouri : Petit garçon (1971) (en français), Nana Mouskouri : Old toy trains (1997) (en anglais) ainsi que Charlélie Couture & Elsa : Petit garçon (2000) (en français)...
  • The Ronettes : Be my baby (1963) ; Les Surfs : Reviens vite et oublie (1963) ; autres versions par Frank Alamo : Reviens vite et oublie (1990) (en français), Les Surfs : Tu sera mi baby (1963) (en espagnol), Les excentriques : Reviens, je t'en pris (1966) (en français), Guy Mardel : Un arc et des flèches (1974) (en français) ainsi que par Sheila : Comme aujourd'hui (1987) (en français)
  • Rooftop Singers : Walk right in (1963) ; Claude François : Marche tout droit (1963) ; autre version par Claude François : Marche tout droit (1990) (en français, juste réorchestré)
  • Rosemary Clooney : Mambo italiano (1964) ; Line Renaud : Mambo italiano (1955) ; autre version par Dany Brillant : Mambo italiano (2007) (en français)
  • Roy Orbison : Pretty woman (1964) ; Sylvie Vartan : L'homme en noir (1964) ; autres versions par Laurent Rossi : Petite woman (1975) (en français), Van Halen : Pretty woman (1982) (en anglais), Roy Orbison : Pretty woman (1985) (en anglais) ainsi que par Sandra Kim : Je n' suis qu'une femme (1993) (en français)
  • Shirley Bassey : Goldfinger (1964) ; Catherine Elia : Goldfinger (1964)
  • Simon et Garfunkel : Feeling groovy (1967) ; Les Milady's : C'est bon la vie (1967) ; autre version par Nana Mouskouri : C'est bon la vie (1968) (en français)
  • Simon et Garfunkel : Scarborough fair (1967) ; Nana Mouskouri : Chèvrefeuille que tu es loin (1969) ; autre version par Nana Mouskouri : Scarborough fair (canticle) (1969) (en anglais)
  • Simon et Garfunkel : The sound of silence (1964) ; Georges Chatelain : La voix du silence ; autres versions par Marie Laforêt : La voix du silence (1966) (en français) ainsi que par Gérard Lenorman : Chanson d'innocence (1982) (en français)
  • Solomon Linda and the Evening Birds : Mbube (1939) ; Henri Salvador : Le lion est mort ce soir (1962) ; autres versions par The Torkens : The lion sleeps tonight (1961) (en anglais), Nancy Holloway : Le lion est mort ce soir (1962) (en français), Tight Fit : The lion sleeps tonight (1982) (en anglais) ainsi que par Pow woW : Le lion est mort ce soir (1992) (en français)
  • Steve Alaimo : Every day I have to cry (1963) ; Claude François : Chaque jour c'est la même chose (1965) ; autre version par Eddy Mitchell : Tu peux préparer le café noir (1979) ainsi que par Johnny Rivers : Every day I have to cry (1965) (en anglais) (en live)
  • Stevie Wonder : Uptight (1965) ; Johnny Hallyday : Les coups (1966)
  • The 5th Dimension : Aquarius, let the sunshine in (1969) (comédie musicale Hair) ; Julien Clerc : Laissons entrer le soleil (1969)
  • The Archie : Sugar sugar (1969) ; Claude François : Douce Candy (1969)
  • The Box Tops : The letter (1967) ; Les Misérables : Une lettre (1967) ; autres versions par Patrick Zabé : La lettre (1967) (en français) ainsi que par Vicky Léandros : La lettre (1969) (en français)
  • The Brother Four : Try to remember (1963) ; Nana Mouskouri : Au cœur de septembre (1967) ; autres versions par Harry Belafonte : Try to remember (1964) (en anglais), Nana Mouskouri : Era settembre (1967) (en italien) ainsi que Nana Mouskouri : Try to remember (1969) (en anglais)
  • The Cascades : Rhythm of the rain (1963) ; Richard Anthony : En écoutant la pluie (1963) ; autres versions par Sylvie Vartan : En écoutant la pluie (1963) (en français) ainsi que Jason Donovan : Rhythm of the rain (en anglais)
  • The Champs : Limbo rock (1961) ; Burt Blanca : Limbo bossa (1962) ; autre version par Chubby Checker : Limbo rock (1962) (en anglais)
  • The Crystals : Da dou ron ron (When he walked me home) (1963) ; Frank Alamo : Da dou ron ron (1963) ; autres versions par Johnny Hallyday : Da dou ron ron (1963) (en français) ainsi que par Sylvie Vartan : Da dou ron ron (1974) (en français) et par The Donnas : Da doo ron ron (1997) (en anglais)
  • The Doors : Light my fire (1969) ; Tina : Tu m'as trop fait pleurer (1969)
  • The Drifters : Sweets for my sweet (1961) ; Frank Alamo : Ma biche (1963) ; autre version par The Searchers : Sweets for my sweet (1963)
  • The Everly Brothers : Bye bye love (1957) ; Sylvie Vartan : Bye bye love (1962) ; autres versions par Eddy Mitchell : Bye bye love (1968) (en anglais) ainsi que par Simon et Garfunkel : Bye bye love (1970) (en anglais) (en live)
  • The Everly Brothers : Crying in the rain (1962) ; Richard Anthony : J'irais pleurer sous la pluie (1962) ; autres versions par Richard Anthony : Crying in the rain (1965) (en anglais) ainsi que par A-ha : Crying in the rain (1990) (en anglais)
  • The Everly Brothers : I all I have to do is dream (1958) ; Sheila : Pendant les vacances (1963) ; autres versions par : Paul Anka : All I have to do is dream (1963) (en anglais) ainsi que par Roy Orbison : All I have to do is dream (en anglais)
  • The Everly Brothers : Made to love (1960) ; Claude François : Belles ! Belles ! Belles ! (1962)
  • The Exciters : Do wah diddy diddy (1963) ; Sheila : Vous les copains (1964) ; Tony Roman : Do Wah Diddi(1964) (En Français) Autres versions par Manfred Mann : Do wah diddy diddy (1964) (en anglais), Neil Diamond : Do wah diddy diddy (1993) (en anglais) ainsi que par Sheila : Vous les copains (1998) (en français et en anglais)
  • The Flower Pot Men : Let's go to San Francisco (1968) ; Richard Anthony : Il faut croire aux étoiles (1968)
  • The Four Voice : Sealed with a kiss (1960) ; Les Chats Sauvages : Derniers baisers (1962) ; autres versions par Nancy Holloway : Derniers baisers (1962) (en français), Brian Hyland : Sealed with a kiss (1962) (en anglais), Albert west : Sealed with a kiss (1975) (en anglais), C. Jérôme : Derniers baisers (1986) (en français), Jason Donovan : Sealed with a kiss (1989) (en anglais) ainsi que par Laurent Voulzy : Derniers baisers (2006) (en français)
  • The Highwaymen : Santiano (1960) ; Hugues Aufray : Santiano (1961) ; autres versions par Hugues Aufray : Santiano (1990) (en français) ainsi que par Laurent Voulzy : Santiano (2006) (en français)
  • The Isley Brothers : Twist and shout (1962) ; Sylvie Vartan : Twiste et chante (1963) ; autre version par The Beatles : Twist and shout (1962) (en anglais)
  • The Kinks : All day and all of the night (1964) ; Les Lionceaux : Le jour, la nuit, le jour (1965)
  • The Mamas & The Papas : Monday, monday (1965) ; Richard Anthony : Lundi, lundi (1966) ; autre version par Les Excentriques : L'été, l'été (1966) (en français)
  • The Mamas & The Papas : California dreamin' (1965) ; Richard Anthony : La terre promise (1966)
  • The Mamas & The Papas : Dedicated to the one I love (1967) ; Frank Alamo : J'ai pleuré pour toi (1967)
  • The Moody Blues : Nights in white satin (1967) ; Patricia : Mes rêves de satin (1968) ; autres versions par Michèle Richard : Voyage entre nuit et clarté (1970) (en français) ainsi que par Marie Laforêt : Blanche nuit de satin (1983) (en français)
  • The Righteous Brothers : You've lost that lovin' feeling (1965) ; Eddy Mitchell : J'ai perdu mon amour (1965) ; autre version par Johnny Rivers : You've lost that lovin' feeling (1965) (en anglais) (en live) ainsi que par Christian Delagrange : Tellement de nuits (1993) (en français)
  • The Rolling Stone : (I can't get no) Satisfaction (1965) ; Eddy Mitchell : Rien qu'un seul mot (1965) ; autres versionspar Tritons : I can't get no satisfaction (1973) (en anglais) ainsi que par Rolling Bidochon : Satisfaction (1990) (en français) (Parodie)
  • The Rolling Stone : Paint it, back (1966) ; Marie Laforêt : Marie douceur, Marie colère (1966)
  • The Scaffold : Lilly the pink (1965) ; Richard Anthony : Le sirop typhon (1965)
  • The Shadows : F.B.I. (1961) (instrumental) ; Nancy Holloway : Les barbouses (1961)
  • The Shangri-Las : Leader of the pack (1964) ; Frank Alamo : Le chef de la bande (1964)
  • The Turtles : Happy together (1965) ; Frank Alamo : Heureux tous les deux (1965) ; autre version par Forster : Heureux tous les deux (1977) (en français)
  • The Weavers : The Hammer song (1949) ; Claude François : Si j'avais un marteau (1963) ; autres versions par Trini Lopez : If I had a hammer (1963) ainsi que par Claude François : If Si j'avais un marteau (1989) (en français, réorchestré)
  • Tim Hardin : Red baloon (1967) ; Marie Laforêt : Que calor la vida (1968) ; autre version par : Marie Laforêt : Calda la vita (1968) (en italien)
  • Tom Jones : Delilah (1968) ; Sheila : Dalila (1968) ; autre version par Martine Baujoud : Dalila (1968) (en français)
  • Tom Jones : Help yourself (1968) ; Les Compagnons de la chanson : Ce bonheur-là (1968) ; autre version par Claude Steben : Je suis heureux (1968) (en français)
  • Tom Jones : It's not unusual (1965) ; Noël Deschamps : Je ne fais pas d'histoire (1967)
  • Tom Jones : What's new pussycat (1965) ; Richard Anthony : Hello, pussycat (1965) ; autre version par Joël Denis : Quoi de neuf, Pussycat ? (1966) (en français)
  • Tom Paxton : The marvellous toy (1966) ; Claude François : Le jouet extraordinaire (1966)
  • Tommy Roe : Sheila (1963) ; Lucky Blondo : Sheila (1963) ; autres versions par Sheila : Sheila (1963) (en français) et par Les Chaussettes Noires : Sheila (1963) (en français)
  • (Traditional) : Everybody loves saturday night (en multilangues) ; Sheila Tout le monde aime danser (1967) (majoritairement en français et dans plusieurs autres langues) ; autres versions par Pete Seeger : Everybody loves saturday night (1961) (en multilangues)
  • (Traditional) : Soy la paloma que el nido perdió (en espagnol) ; Marie Laforêt La flute magique (1965) ; autres versions par Daniel Alomía Robles : El condor pasa (1913), Los Incas : El condor pasa (1963) (instrumental), Marie Laforêt : Sur le chemin des andes (1966) (en français), Simon et Garfunkel : El condor pasa (1970) (en anglais) ainsi que par Michèle Richard : L'oiseau de feu (1971) (en français)
  • Vera Lynn : It hurts to say goodbye (1954) ; autre version par Margaret Whiting : It hurts to say goodbye (1966) ; Françoise Hardy : Comment te dire adieu (1968) ; autre version par Jimmy Somerville : Comment te dire adieu (1989) (en français)
  • Wallace Collection : Daydream (1969) ; Claude François : Rêverie (1969) ; autre version par Wallace Collection : Rêverie (1969) (en français)
  • Wayne Fontana & The Mindbender : Game of love (1965) ; Sylvie Vartan : Quand tu es là (1965) ; autre version par Sylvie Vartan : Quand tu es là (1990) (en français)
  • Wilson Pickett : In the midnight hour (1966) ; Johnny Hallyday : Jusqu'à minuit (1966) ; autre version par The Commitments : In the midnight hour (1991) (en anglais)
  • Zero Mostel : If I were a rich man (1964) ; Les Compagnons de la chanson : Si j'avais des millions (1964) ; autre version par Dalida : Si j'avais des millions (1964) (en français)

Pour les adaptations françaises des chansons des Beatles, voir Adaptations de chansons des Beatles en français.

Dans les années 1970

Dans les années 1980, 1990 et 2000

  • ABBA : Chiquitita (1979) ; René & Nathalie Simard : Tous les enfants du monde (1979) ; autre version par Nana Mouskouri : Chiquitita (dis-moi pourquoi) (1984) (en français)
  • ABBA : Dancing queen (1976) ; Marie-France Roussel : Cabosse super show (1983)
  • ABBA : Fernando (1976) ; Karine et Sandrine : L’enfant do (1985)
  • ABBA : I have a dream (1976) ; Nana Mouskouri : Chanter la vie (1983)
  • ABBA : Lay all your love on me (1981) ; Abbacadabra : La planète amour (1985)
  • ABBA : Money money (1976) ; Plastic Bertrand : Mon nez, mon nez (1983) (Parodie)
  • ABBA : Super trouper (1980) ; Daniel Beaufixe : Tête d'allumette (1983)
  • ABBA : Take a chance on me (1977) ; Catherine Ferry : Abbacadabra (1983) ; Erasure : Take a chance on me (1992)
  • ABBA : Thank you for the music (1977) ; Maurice Barrier & Marie Framboise : Envoyez le générique (1983)
  • ABBA : The winner takes it all (1980) ; Mireille Mathieu : Bravo, tu as gagné (1980)
  • Al Bano & Romina Power : Felicita (1982) (en italien) ; Ève Angeli : Une chanson dans le cœur (2004) ; autre version par Ève Angeli : Felicita (2004) (en italien)
  • Al Corley : Square rooms (1984) ; France Lise : On vis à deux (1985)
  • Al Hibbler : Unchained melody (1965) ; Christian Delagrange : Vivre seul (1993) ; autre version par Righteous Brothers : Unchained melody (1965) (BO film Ghost) (en anglais)
  • Alphaville : Big in Japan (1984) ; FM Succès : Destination plus loin (1985)
  • Aneka : Japanese boy (1981) ; Marion : Sayonara Monsieur Kung-Fu (1981) ; autres versions par Atsuko : Sayonara Monsieur Kung-Fu (1981) (en japonais) ; Atsuko : Sayonara Monsieur Kung-Fu (1981) (en français)
  • Andrea Bocelli : Con te partiro (1995) (en italien) ; Yvahnn Cervic & Jeane Manson : Partir avec toi (1997) ; autres versions par Andrea Bocelli & Sarah Brightman : Time to say goodbye (1996) (en italien et anglais), Sarah Brightman : Time to say goodbye (1996) (en italien et anglais), Jean-Philippe Audin & Diego Modena : Con te partiro (1996) (version instrumentale) Gérard Berliner : Chanter par tes mots (en français) ainsi que par Joseph Racaille : Je pars loin de toi (2000) (en français)
  • Barbra Streisand : Memory (1983) ; Mireille Mathieu : Nos souvenirs (1983) ; autres versions par Richard Anthony : Minuit (1983) : Memory (1983) (en anglais)
  • Barbra Streisand : Woman in love (1980) ; Mireille Mathieu : Une femme amoureuse (1980) ; autres versions par Jaïro : Forte piu forte di me (1981) (en espagnol)
  • The Bee Gees : How deep is your love (1977) ; Jacky Deraille : Toucher ton cœur (2000)
  • Berlin : Take my breath away (1985) (du film Top Gun) ; Gérard Lenorman : Le bleu des regrets (1985)
  • Bette Midler : The rose (1979) ; Ganaël : ?????? (1982) ; autre version par Nana Mouskouri : The rose (1986) (en anglais)
  • Big Joe Turner : Shake, Rattle & Roll ; Eddy Mitchell : Un chèque en bois… c’est drôle ! (1985) ; autre version : Bill Haley & his Comets : Shake, Rattle & Roll (1954) (en anglais)
  • Bob Dylan : Knockin' on Heaven's Door (1973) ; Hugues Aufray : Knock knock ouvre-toi porte d’or (1995) ; autres versions par Eric Clapton : Knockin’ on heaven’s door (1975) (en anglais) ainsi que par Guns N' Roses : Knockin’ on heaven’s door (1992) (en anglais)
  • Bob Marley : I shot the sheriff (1973) ; Godon : J’ai tué le sheriff (1998) ; autre version par Eric Clapton : I shot the sheriff (1974)
  • Bonnie Tyler : Total eclipse of the heart (1983) ; Corinne Lesage : Comme une éclipse dans le cœur (1983) ; autres versions par Kareen Antonn & Bonnie Tyler : Si demain (Turn around…) (2004) (en français et en anglais) ainsi que Kareen Antonn : Si demain (2004) (en français)
  • Bruce Springsteen : Streets of Philadelphia (1984) ; Patrick Bruel : Les rues de Philadelphie (1985)
  • The Carpenters : Sing (1973) ; Thierry Gali : Chante Noël (2002)
  • Carrara : Shine on dance (1984) (Instrumental) ; France Lise : Caraïbe (1985)
  • Chuck Berry : You never can tell (1964) ; Hugues Aufray : Prends la vie comme telle (1981)
  • Cora : Amsterdam (1986) (en allemand) ; Michèle Torr : Amsterdam (1986) ; autre version par Cora : Amsterdam (1986) (en anglais)
  • Cyndi Lauper : Girls just want to have fun (1984) ; Helena Lemkovitch : Les filles nous on veut du fun (1984).
  • Dead Or Alive : You Spin Me Right Round (1984)
  • Depeche Mode : Policy of truth (1990) ; Vincent Venet : L'apologie du sort (2002).
  • Diana Ross & The Supremes : Where did our love go (1964) ; Corinne Sinclair : Johnny Johnny (1984) ; autre version par Sandra Kim : Qu'est-ce que tu fais ce soir (1993) (en français)
  • Eddy Grant : Gimme Hope, Jo'anna (1988) ; Sandra Kim : Allez hop, pensons-y! (2007)
  • Elton John : Blue eyes (1982) ; Philippe D'Annevoy : Nuage (1984)
  • Elton John : Circle of life (1994) ; Debbie Davis : L’histoire de la vie (1994)
  • Elton John : Sorry seems to be the hardest word (1978) ; Janic Prevot : Le dernier mot (1984)
  • Elvis Presley : Always on my mind (1972) ; Michèle Torr : Je t’ai porté dans mon cœur (1995) ; autres versions par Pet Shop Boys : Always on my mind (1987) (en anglais) ainsi que par Dick Rivers : T’avoir perdu (2001) (en français)
  • Elvis Presley : In the ghetto (1969) ; Dick Rivers : Dans le ghetto (1998)
  • Ethel Shutta : My baby just cares for me (1930) ; Marcel Zanini : Ma baby ne pense qu'à moi (1988) ; autre version par Nina Simone : My baby just cares for me (1956) (en anglais)
  • Eurythmics : Love is strange (1983) ; Jeanne-Marie Sens : Rien à se redire (1983)
  • Eurythmics : Sweet dreams (are made of this) (1983) ; Sylvie Vartan : Déprime (1983) ; Marilyn Manson : Sweet dreams (1995)
  • Foreigner : I want to know what love is (1984) ; Michael Raitner : Sa voix qui me rappelle (1985) ; autre version par Tina Arena I want to know what love is (1998) ; Julio Iglesias I want to know what love is (2007) (en anglais)…
  • Frankie Goes to Hollywood : Relax (1984) ; Sale Affaire : Hey Max, pas de panique (1984)
  • (Gerry and the pacemakers) : ferry cross the mercy (1965) ; moi, je rêve d'une plage : Michèle Torr (1965)
  • Gypsi King : Djobi djoba (1987) (en espagnol) ; Silverado : Djobi djoba (Cette chanson là) (1987)
  • Goombay Dance Band : Sun of Jamaica (1979) ; Jaïro : Les jardins du ciel (1980)
  • Irene Cara : Fame (1980) ; Noam : Aime (1980)
  • Irene Cara : Flashdance… what a feeling (1983) ; Sylvie Vartan : Danse ta vies (1980) ; autre version par Priscilla : Cette vie nouvelle (en français) (2002) ; réinterprétée par Irene Cara (1995) et (2000) (en anglais)
  • Jackie Wilson : Reet petite (The sweetest girl in town) (1957) ; Tichke et Les Glamours Sisters : "Brrr" elle me pique (1987) (parodie)
  • James Brown : …A sex machine (part 1 & 2) (1970) ; Les Éponges : Machine à sexe (1990)
  • Jimmy Cliff : Many rivers to cross (1969) ; Julie Pietri : Trop d’années à vivre (1987)
  • Jimmy Cliff : Reggae night (1984) ; FM Succès : C'est la fête (1985)
  • Jimmy Cliff & Lebo M : Hakuna matata (1994) ; Debbie Davis & Angélique Kidjo : Hakuna matata (1994)
  • Joe Dolce : Shaddap you face (1981) ; Sheila : Et ne la ramène pas (1981)
  • Joe King Carasco : Buena (1980) ; Karen Cheryl : Docteur menteur (1980) ; autre version par Jocko : Buena (moi je pense à toi) (1980) (en français et espagnol)
  • Julie London : Cry me a river (1955) ; Viktor Lazlo : Pleurer des rivières (1985) ; autres versions par Viktor Lazlo : Cry me a river (1985) (en anglais) ; Christophe : Noir est ta couleur (2006) (en français)
  • Kid Creole and the Coconuts : There’s something wrong in paradise (1984) ; Douchka : Élémentaire mon cher Baloo (1984)
  • La Bionda : There for you (1981) ; Dalida : Fini, la comédie (1981)
  • Lisa Minelli : New York, New York (1977) ; Mireille Mathieu : New York, New York (1980) ; autres versions par Frank Sinatra New York, New York (1980) (en anglais) ainsi que par Nina Hagen New York, New York (1983) (en anglais)
  • Louis Armstrong : What a wonderfull world (1968) ; Antoine : Le monde est merveilleux (1991) ; autre version par Christian Delagrange : Le monde est merveilleux (1993) (en français) (texte différent)
  • Lionel Richie : Hello (1984) ; Mireille Mathieu : Allô (1984)
  • Louise Tucker : Midnight blue (1983) ; Michèle Torr : Midnight blue en Irlande (1984) ; autre version : Dreamers : Midnight blue (1982) (en anglais)
  • Luis Miguel : 1 + 1 = 2 enamorados (1984) ; Douchka : Mickey, Donald et moi... (1984)
  • Madonna : Like a virgin (1984) ; Ursula B. : Comme une madone (1985)
  • Marilyn Monroe : I wanna be loved by you (1959) ; Valérie Lopez : Pan pan, cul cul (2005)
  • Mark Boyce : Hey little girl (1989) ; Gwendoline : C'est dans mon coeur (1991)
  • Mungo Jerry : In the summertime (1970) ; Laissez Faire : In the summeretime (Pas de doute, le mois d'août) ( (1989)
  • Miriam Makeba : Pata pata (1967) ; Sylvie Vartan : Tape, tape (1980) ; autre version par Coumba Gawlo Seck : Pata pata (1999) (en anglais)
  • Michael Jackson : Heal the world (1991) ; United Planet : Change le monde (1993)
  • Michael Jackson : One day in your life (1975) ; Sandra Kim : Toute une nuit sans toi (1993)
  • Michael Jackson & Siedah Garrett : I just can't stop loving you (1987) ; Michael Jackson & Siedah Garrett : Je ne veux pas la fin de nous (1987) ; autre version : Sandra Kim : J'ai pas fini de t'aimer (2001) (en français)
  • Michael Sembello : Maniac (1983) ; Jean-François Roulot : Démoniaque (1983)
  • Mike Oldfield : Foreign affair (1984) ; Wallis Franken : Étrange affaire (1984)
  • Mike Oldfield : Moonlight shadow (1983) ; Serge Nelson : Les ombres de la nuit
  • Modern Talking : You’re my heart, you’re my soul (1984) ; Alexa Leclère : Avec toi, contre toi (1985)
  • Neil Sedaka : Oh! Carol (1959) ; C. Jérôme : Chanson pour Carole (1998)
  • (Neil Sedaka) : calendar girl (1962) ; "tout au long du calendrier : Pétula Clark (1962)
  • Nino de Angelo : Jensen von eden (1983) (en allemand) ; Vicky Léandros : À l’est d’Eden (1984) ; autres versions par Nino de Angelo : La valle del Eden (1983) (en italien) ainsi que Vicky Léandros : Ver van het leven (1984) (en hollandais)
  • Orchestral Manoeuvres in the Dark : Souvenir (1983) ; Jacky Dranen : Souvenir (1983)
  • (Ornella Vanoni) : una raggione di pui (1969) ; Michèle Torr : quand le rideau est fermé (1970)
  • Oscar Benton : Bensonhurst blues (1981) ; Émile Bonnet : Le blues du temps du rock (1982)
  • Ottawan : A.I.E. is my song (1980) ; La Compagnie Créole : A.I.E. a Moun’la (1987) ; autre version par Bananarama : AIE a Mwana (1981) (en anglais)
  • Patti Austin & James Ingram : Baby come to me (1981) ; Dalida : C’était mon ami (1984)
  • Paul Anka : remember Diana ; Sophie : t'es pas seul au monde(1963)
  • Pretenders : I Go to Sleep (version originale : The Kinks); Julie Pietri : Et c’est comme si
  • Queen : The show must go on (1991) ; Stephend : Tu vis encore (1997)
  • Richard Sanderson : Reality (1981) ; Serge Nelson : Ma premère boum
  • Ricchi e Poveri : Made in Italy (1982) (en italien) ; Karen Cheryl : Oh ! Chéri chéri… Dam dam dam (1982)
  • Ricchi e Poveri : Sara perche ti amo (1982) (en italien) ; Karen Cheryl : Les nouveaux romantiques (1982) ; autre version par Barbara Delerce : Comme un soleil en décembre (2002)
  • Rick Astley : Never gonna give you up ; 2Be3 : Toujours là pour toi
  • Robert Palmer : Johnny & Mary (1980) ; Marie Lonor : Johnny et Marie (1980)
  • Roy Orbison : You’ve got it (1989) ; Christian Delagrange : C’est pour toi (1993)
  • Rocco Granata : Marina (1959) ; Élisabeth Jérôme : Marianne (1980) ; autres versions par Rocco Granata & The Carnations : Marina (1989) (en anglais) ainsi que par Bernard Menez : Marina (1992) (en français et en live)
  • Santana : Europa (Earth’s cry, heaven’s smile) (1975) (instrumental) ; Steady : Si on s’aimait encore (1999)
  • Sam the Sham & the Pharaohs : Wooly bully (1965) ; Au bonheur des dames : Roulez Bourrés (1988)
  • Sarah Brightman & José Cura : There For Me (1996) ; Marilou & Gino Quilico : Je serait là pour toi (2002)
  • Sheena Easton : Morning train (9 to 5) (1981) ; Sylvie Vartan : L’amour c’est comme une cigarettes (1981)
  • Spandau Ballet : True (1983) ; Laure Sainclair : Vous (2001)
  • Status Quo : In the army now (1986) ; Les enfoirés : Ici les enfoirés (2009)
  • Stevie Wonder : I just call to say I love you (1984) ; Dalida : Pour te dire je t’aime (1984) ; repris par Sacha Distel : Je t’appelle pour te dire que je t’aime 1984)
  • Stevie Wonder : Part time lover (1985) ; Melissa featuring Akhenaton : Elle (2006)
  • Sting : Englishman in New-York (1987) ; Tiken Jah Fakoly Un africain à Paris (2007) ; autre version par Davide Esposito : Un italien à Paris (en français) (2007)
  • Survivor : Eyes of the tiger (1982) ; Sylvie Vartan : Faire quelque chose (1982)
  • Talk Talk : Its my life (1984) ; Michel Dinard : Photographe (1985)
  • The Mamas & The Papas : Dream a little dream of me (1968) ; Enzo Enzo : Les yeux ouverts (1995) ; autre version par The Beautiful South : Dream a little dream (1995) (en anglais)
  • The Police : Every breath you take (1983) ; Patsy : Sourire aux anges (1995)
  • The Rolling Stone : Angie (1973) ; Rolling Bidochon : Roger (1990) (Parodie)
  • Tony Esposito : Kalimba de luna (1984) ; Dalida : Kalimba de luna (1984) ; autres versions par Boney M. : Kalimba de luna (1984) (en anglais) ; Dalida : Kalimba de luna (1984) (en anglais).
  • Toni Braxton : Unbreak my heart (1997) ; Mireille Mathieu : Reste avec moi (1997).
  • Toto Cutugno : L’italiano (1983) ; Hervé Vilard : Méditérranéenne (1983).
  • Valerie Dore : The night (1985) ; Garçons Manqués : Les forces du mal (1985).
  • Vangelis : Tittle (Chariot of fire) (1980) (instrumental) ; Demis Roussos : La course infinie (1980).
  • VOF DE Kunst (autre nom The Art Company) : Susanne (1984) (en hollandais) ; Carlos : Baby bla bla bla (1985) ; autre version par The Art Company : Susanna (1984) (en anglais), Bob Dechamps : Josiane (1984) (parodie en français) ainsi que par Adriano Celentano : Susanna (1984) (en italien)
  • Wham! : Last christmas (1984) ; Dalida : Reviens-moi (1984).
  • Whitney Houston : One moment in time (1988) ; Sandra Kim : Un jour une femme (1998).

Un lien pour d’autres adaptations, le visuel de quelques pochettes de 45 tours et autres infos : http://www.bide-et-musique.com/program/9.html

Titres brésiliens

Voir aussi la liste des chansons françaises inspirées par la musique brésilienne.

Titres des Beatles

Voir l'article : Adaptations de chansons des Beatles en français

Titres français repris dans une autre langue


Voir aussi :

Originaux méconnus

Parfois la reprise est plus connue du grand public que l’original (entre parenthèses) :

Plagiats

Medleys

Parfois certains artistes font des reprises sous forme de "medleys" :

À noter que le groupe Stars on 45 s'en est fait une spécialité dans les années 1980.

À la limite de la contrefaçon...

C’est souvent le cas des « tubes de l’été », comme peu de gens connaissent le nom de l’artiste original, d’autres artistes en profitent pour sortir leur propre version quasi identique à l’original. De plus, ces versions se retrouvent souvent dans les compilations car elles coûtent moins cher que l’original ; Exemples :

Reprises « Dance »

Les artistes dance font très souvent des reprises (que certains prennent pour des remixes des versions originales), en voici quelques-unes :

Reprises « Punk »

Il est monnaie courante de faire des reprises parmi les groupes punk. Ces reprises étant innombrables, en voici quelques-unes uniquement (on trouvera dans les liens externes des sites proposant des listes très complètes) :

Le groupe Me First and the Gimme Gimmes est un spécialiste des reprises.

Titres faisant l'objet de multiples reprises

Classement des titres les plus repris au monde

(le nom entre parenthèses indique le premier chanteur à l’avoir interprété)

Albums de reprises

Artistes francophones

À Georges Brassens

Artistes anglophones

Artistes hispanophones

Albums de reprises (par un artiste unique)

Groupes Punk

Artistes qui ont fait beaucoup de reprises

Références

  1. Après appel, Michael Jackson n’a pas été condamné ; selon un expert en musicologie, 37 notes sur 40 sont identiques entre les deux morceaux. Source : Article de la BBC).

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Wiktprintable without text.svg

Voir « reprise » sur le Wiktionnaire.


  • Portail de la musique Portail de la musique
Ce document provient de « Reprise ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cover version de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • cover version — cover versions N COUNT: oft N of n A cover version of a song is a version of it recorded by a singer or band who did not originally perform the song. ...a new album of Cole Porter cover versions. Syn: cover …   English dictionary

  • cover version — cover ,version noun count a COVER of a popular song …   Usage of the words and phrases in modern English

  • Cover version — In popular music, a cover version or cover song, or simply cover, is a new performance or recording of a contemporary or previously recorded, commercially released song or popular song. It can sometimes have a pejorative meaning implying that the …   Wikipedia

  • cover version — noun a recording of a song that was first recorded or made popular by somebody else they made a cover of a Beatles song • Syn: ↑cover, ↑cover song • Hypernyms: ↑recording * * * ˈcover version f56 [cover version …   Useful english dictionary

  • cover version — UK / US noun [countable] Word forms cover version : singular cover version plural cover versions music a cover of a popular song …   English dictionary

  • Cover-Version — Als Neueinspielung oder engl. Coverversion (kurz: Cover) wird ein Musikstück bezeichnet, das von jemand anderem als dem ursprünglichen Interpreten gespielt wird. Da erst in der Rock und Pop bzw. Unterhaltungsmusik der Interpret an die Autoren… …   Deutsch Wikipedia

  • Cover Version — Als Neueinspielung oder engl. Coverversion (kurz: Cover) wird ein Musikstück bezeichnet, das von jemand anderem als dem ursprünglichen Interpreten gespielt wird. Da erst in der Rock und Pop bzw. Unterhaltungsmusik der Interpret an die Autoren… …   Deutsch Wikipedia

  • cover version — a recording of a song by a singer, instrumentalist, or group other than the original performer or composer. Also called cover. [1965 70] * * * …   Universalium

  • ˈcover ˌversion — noun [C] a cover of a popular song …   Dictionary for writing and speaking English

  • cover version — noun A version of a song that is a rerecording of that song by a different artist. See Also: remake, enhanced remake …   Wiktionary