Cousins germains


Cousins germains

Cousin (famille)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cousin.
Les deux cousines par Antoine Watteau.

Un cousin ou une cousine est un descendant des frères et sœurs de ses parents, ou, dans un sens plus large, de ses grands-parents ou arrière-grands-parents. Le terme "cousin germain" est employé lorsque les parents des cousins sont eux-mêmes frères et sœurs et ont donc entre eux un ou deux grands-parents en commun.

Deux personnes sont cousins issus de germains, ou encore petits-cousins, s'ils partagent un arrière-grand-parent, ou, le plus souvent, un couple d'arrières-grands-parents.

Des cousins peuvent se marier entre eux dans de nombreux pays dont la France[1] et la Belgique. Selon les rites de l'Église catholique, une dispense d'un évêque est nécessaire pour un mariage consanguin si les deux personnes sont cousins d'un degré inférieur ou égal à quatre selon le décompte du degré de consanguinité de l'église catholique[2], mais seul le pape peut accorder une dispense pour les mariages entre cousins germains. Les mariages entre frère et sœur sont interdits[3].

Autre emploi du mot

  • On emploie affectueusement le mot cousin pour désigner un peuple avec lequel on partage une histoire ou une culture commune. Dans la francophonie, on rencontre souvent les termes nos cousins français, nos cousins suisses, nos cousins belges ou nos cousins québécois.
  • Le Roi de France appelait ses bons cousins les personnes qui étaient très proches de lui même si celles-ci ne partageaient pas le même sang que le Roi[4].
  • Dans les banlieues, marseillaises principalement, le terme cousin est utilisé pour désigner un ami ou un proche. Cela est d'ailleurs repris dans une des chansons du rappeur marseillais Soprano.

Articles connexes

Notes et références

  1. www.legifrance.gouv.fr
  2. Droit canon 1091
  3. Droit canon 1078
  4. Fortune de France, Robert Merle
Ce document provient de « Cousin (famille) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cousins germains de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Petits-cousins, cousins au troisième, quatrième, etc., degré — ● Petits cousins, cousins au troisième, quatrième, etc., degré cousins descendants de cousins germains …   Encyclopédie Universelle

  • petit-cousin, petite-cousine, petits-cousins, petites-cousines — ● petit cousin, petite cousine, petits cousins, petites cousines nom Cousin, cousine issus de cousins germains ; cousin, cousine au troisième, au quatrième degré …   Encyclopédie Universelle

  • germain — 1. germain, aine [ ʒɛrmɛ̃, ɛn ] adj. et n. • v. 1165; lat. germanus « qui est du même sang », de germen 1 ♦ Vx ou dr. Né des mêmes père et mère. Frères germains (opposé à utérin et à consanguin) . N. Les germains : frères, sœurs, parents. 2 ♦… …   Encyclopédie Universelle

  • cousin — 1. cousin, ine [ kuzɛ̃, in ] n. • cusin 1080; lat. consobrinus « cousin germain » ♦ Descendant d un frère ou d une sœur par rapport aux descendants d un frère, d une sœur de l un de ses parents. Cousins germains, issus de germains. Cousins au… …   Encyclopédie Universelle

  • Cousin (famille) — Pour les articles homonymes, voir Cousin. Les deux cousines par Antoine Watteau. Un cousin ou une cousine est un descendant, à n importe quelle génération, des …   Wikipédia en Français

  • cousin — cousin, ine 1. (kou zin, zi n ) s. m. et f. 1°   Il se dit de tous les parents ou alliés autres que ceux qui ont un nom spécial. Les cousins germains sont les cousins issus de frères ou soeurs. Les cousins issus de cousins germains sont les… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • germain — germain, aine 1. (jèr min, mè n ) s. m. et f. 1°   Terme de jurisprudence. Il se dit des frères et soeurs nés d un même père et d une même mère, par opposition à ceux qui sont nés seulement de l un ou de l autre. Les germains, les consanguins et… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • issu — issu, ue [ isy ] p. p. • v. 1100; de l a. fr. eissir, issir, lat. exire « sortir » 1 ♦ Qui est né, sorti (de parents, d une espèce). ⇒ descendre, provenir. Il est issu de sang royal, d une grande famille de magistrats. Cousins issus de germains.… …   Encyclopédie Universelle

  • HÉRÉDITÉ — Parmi les caractères propres à un individu, certains sont acquis sous l’influence du milieu (climat, nutrition, environnement socio culturel). Ils sont variables et surtout ils ne sont pas transmissibles. Ils n’apparaissent chez les enfants que… …   Encyclopédie Universelle

  • POPULATIONS (GÉNÉTIQUE DES) — La génétique des populations est la discipline biologique qui étudie, au niveau collectif des populations d’organismes, les conséquences des trois propriétés fondamentales du matériel génétique: l’aptitude à la reproduction conforme, l’aptitude à …   Encyclopédie Universelle


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.