Courtisan


Courtisan

Un courtisan est étymologiquement une personne qui demeure à la cour du souverain. Le terme a par la suite pris plusieurs sens, pouvant désigner, au féminin, une prostituée ou simplement une concubine, ou encore, par exemple dans Le discours de la servitude volontaire d'Étienne de La Boétie celui (ou celle) qui s'asservit au souverain, devenant ses yeux et ses oreilles, devançant ses désirs (voir citation).

Portrait d'une dame par Paolo Uccello, circa 1450, Florence.

Sommaire

Citation

« Le laboureur ou l'artisan, pour tant asservis qu'ils soient, en sont quittes en obéissant ; mais le tyran voit ceux qui l'entourent, coquinant et mendiant sa faveur. Il ne faut pas seulement qu'ils fassent ce qu'il ordonne, mais aussi qu'ils pensent ce qu'il veut, et souvent même, pour le satisfaire, qu'ils préviennent aussi ses propres désirs. Ce n'est pas tout de lui obéir, il faut lui complaire, il faut qu'ils se rompent, se tourmentent, se tuent à traiter ses affaires et puisqu'ils ne se plaisent que de son plaisir, qu'ils sacrifient leur goût au sien, forcent leur tempérament et le dépouillent de leur naturel. Il faut qu'ils soient continuellement attentifs à ses paroles, à sa voix, à ses regards, à ses moindres gestes : que leurs yeux, leurs pieds, leurs mains soient continuellement occupés à suivre ou imiter tous ses mouvements, épier et deviner ses volontés et découvrir ses plus secrètes pensées. Est-ce là vivre heureusement ? Est-ce même vivre ? Est-il rien au monde de plus insupportable que cet état, je ne dis pas pour tout homme bien né, mais encore pour celui qui n'a que le gros bon sens, ou même figure d'homme ? Quelle condition est plus misérable que celle de vivre ainsi n'ayant rien à soi et tenant d'un autre son aise, sa liberté, son corps et sa vie ! »

— Étienne de La Boétie, Discours de la servitude volontaire ou Contr'Un (traduction français moderne Payot 1976)

Prostitution

Le mot courtisane peut être employé comme un euphémisme pour prostituée. Il a notamment été employé dans ce sens du XVIIIe siècle jusqu'au milieu du XXe siècle, de même que celui de cocotte, particulièrement en vogue sous le Second Empire.

Cet emploi semble venir du fait que les femmes haut placées à la cour des rois de France ont souvent été les maîtresses du souverain, d'où un glissement de sens de "courtisane" à "maîtresse intéressée", puis prostituée.

Courtisane conserve cependant une connotation luxueuse qui en fait une catégorie à part dans le monde de la prostitution. Ainsi, Cora Pearl (1835-1886) entretenait une liaison avec le duc de Morny et Laure Hayman (1851-1932), avec le roi de Grèce ou l'écrivain Paul Bourget.


Bibliographie


Liens internes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Courtisan de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • courtisan — courtisan, ane [ kurtizɑ̃, an ] n. m. et adj. • 1472; it. cortigiano, de corte « cour » I ♦ N. m. 1 ♦ Personne qui est attachée à la cour, qui fréquente la cour d un souverain, d un prince. « il avait la grâce, l adresse et l expérience d un… …   Encyclopédie Universelle

  • courtisan — COURTISAN. s. m. Qui est attaché à la Cour, qui fréquente la Cour. Bon Courtisan. Vieux Courtisan. C est un adroit, un habile, un fin, un rusé, un sage Courtisan. Mauvais Courtisan. [b]f♛/b] Il signifie aussi, Celui qui courtise, qui cherche à… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • courtisan — Courtisan. s. m. Homme de Cour. Bon courtisan. vieux courtisan. c est un adroit, un habile, un fin, un rusé. un sage courtisan …   Dictionnaire de l'Académie française

  • courtisan — Courtisan, m. acut. Est celuy qui suit la court d un Prince, qu on appeloit anciennement Curial, de ce mot Latin Curia, et de ce nom est ainsi intitulé un poëme ancien, le Curial, qui contient les preceptes et courtoisie que chacun en droict luy… …   Thresor de la langue françoyse

  • Courtisan — (fr., spr. Kurtisang), 1) Höfling; 2) Buhler; 3) auf dem alten deutschen Theater die lustige Person. Courtisane (spr. Kurtisahn), 1) eigentlich Hofdame; 2) Buhlerin, bes. nicht ganz gemeinen Standes. Courtisiren, 1) einem Frauenzimmer den Hof… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Courtisan — (franz.), s. Kurtisan …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Courtisan — (frz. Kuhrtisang), Höfling, Buhler; auf den alten deutschen Theatern die lustige Person; C.e, vornehme Buhlerin …   Herders Conversations-Lexikon

  • courtisan — (kour ti zan) s. m. 1°   Celui qui fait partie de la cour du prince. •   L éducation qu il avait reçue de ce courtisan chrétien qui passa pour l homme le plus vrai de son siècle, MASS. Or. fun. Dauphin.. •   Qui est plus esclave qu un courtisan… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • COURTISAN — n. m. Celui qui est attaché à la cour, qui fréquente la cour d’un souverain. Vieux courtisan. C’est un adroit, un habile, un fin, un rusé courtisan. Il se dit aussi de Celui qui courtise quelqu’un, qui cherche à lui plaire, pour en obtenir… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • COURTISAN — s. m. Celui qui est attaché à la cour, qui fréquente la cour. Bon courtisan. Vieux courtisan. C est un adroit, un habile, un fin, un rusé, un sage courtisan. Mauvais courtisan.   Il se dit aussi de Celui qui courtise quelqu un, qui cherche à lui… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)