Coulon (Deux-Sevres)


Coulon (Deux-Sevres)

Coulon (Deux-Sèvres)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Coulon.
Coulon
Photographie représentant symboliquement la Commune
Le quai Louis Tardy
Carte de localisation de Coulon
Pays France France
Région Poitou-Charentes
Département Deux-Sèvres
Arrondissement Arrondissement de Niort
Canton Canton de Niort-Ouest
Code Insee 79100
Code postal 79510
Maire
Mandat en cours

2008-2014
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Niort
Latitude
Longitude
46° 19′ 27″ Nord
       0° 35′ 02″ Ouest
/ 46.32416666667, -0.5838888889
Altitude 0 m (mini) – 81 m (maxi)
Superficie 29,79 km²
Population sans
doubles comptes
2 215 hab.
(2006)
Densité 74 hab./km²

Coulon est une commune française, située dans le département des Deux-Sèvres et la région Poitou-Charentes. C'est un haut lieu touristique du Marais poitevin, la capitale de la « Venise verte », c'est-à-dire sa partie orientale également connue sous le nom de « marais mouillé », par opposition au « marais desséché ».

Sommaire

Géographie

L'angélique, une plante répandue dans la région

Au cœur du « marais mouillé », arrosée par la Sèvre niortaise, entourée de conches et de rigoles – plus larges – ainsi que de terres inondables plusieurs mois par an, la localité en partage la flore (peupliers, frênes, iris sauvages, angéliques) et la faune (vaches, moutons, ragondins...).

Économie

Promenade en barque au départ de Coulon

Coulon a longtemps vécu avant tout de l'élevage et d'une agriculture à cycle court. Aujourd'hui la localité s'appuie principalement sur le tourisme, comme en témoignent hôtels, restaurants et chambres d'hôtes qui accueillent plusieurs mois par an un grand nombre de visiteurs, seuls ou en groupes. C'est le principal point de départ de la région pour les traditionnelles promenades en barques plates – localement dénommées « batais » –, avec ou sans batelier-guide, mais on peut également la découvrir en louant des bicyclettes ou en empruntant un petit train.

La commune fait partie de l'Association les plus beaux villages de France, un label qui contribue à sa notoriété.

Histoire

L'histoire du toponyme montre que la localité se nommait Colunus en 869, Colongia en 944, puis Colums en 1154.

Les recherches archéologiques témoignent de l'ancienneté du peuplement. Elles ont notamment permis de découvrir, successivement, un cimetière et des sarcophages gallo-romains, un important village néolithique, des sarcophages mérovingiens ou un char funéraire datant de l'âge du bronze.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
mars 2008 Alain Cheminet[1]
mars 2008 Michel Grasset

Démographie

Évolution démographique (Source : INSEE[2])
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
1408 1461 1462 1660 1870 2074 2215
Nombre retenu à partir de 1962 : Population sans doubles comptes

Lieux et monuments

La Maison du Marais poitevin sur la place de la Coutume
L'église de la Sainte-Trinité
Place de la Coutume – Maison du Marais poitevin
Église de la Sainte-Trinité 
Fondée en 830 par les moines de Charroux, l'église a été plusieurs fois reconstruite[3], à l'époque carolingienne, puis à l'époque romane. Restaurée au XVe siècle après la Guerre de Cent ans, elle a été incendiée en 1569. Au moment de la révocation de l'Édit de Nantes, 158 protestants y ont abjuré leur foi. Les autres se sont réfugiés dans le marais ou ont choisi l'émigration. Pendant la Révolution elle a été utilisée comme grange à foin, puis partiellement reconstruite au XIXe siècle. La façade sud de l'église (à droite sur la photo ci-contre) est dotée d'une chaire extérieure – une localisation peu commune en France. Celle de Coulon prend la forme d'une tour à auvent.

Cette église fait l'objet d'une inscription à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis le 11/10/1929.

Quai Louis Tardy
Ruelle du Faisan
Monument mégalithique
Centre socioculturel du Marais

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie

  • Étienne Clouzot, Les marais de la Sèvre Niortaise et du Lay du Xe à la fin du XVIe siècle, H. Champion, 1804, 282 p.

Filmographie

  • Coulon, Venise verte, film documentaire de Cristian Renazeau, 2006 (DVD) Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article

Liens externes

Commons-logo.svg

Notes

  1. Site de la préfecture, consulté le 31 août 2008
  2. Coulon sur le site de l'Insee
  3. Source : Signalétique devant l'église
  • Portail des communes de France Portail des communes de France
  • Portail de la région Poitou-Charentes Portail de la région Poitou-Charentes
Ce document provient de « Coulon (Deux-S%C3%A8vres) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Coulon (Deux-Sevres) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Coulon (Deux-Sèvres) — Pour les articles homonymes, voir Coulon. 46° 19′ 27″ N 0° 35′ 02″ W …   Wikipédia en Français

  • Coulon, Deux-Sèvres — Coulon …   Wikipedia

  • Deux-Sevres — Deux Sèvres Deux Sèvres …   Wikipédia en Français

  • Deux-Sèvres — Administration Pays …   Wikipédia en Français

  • Deux Sèvres — Deux Sèvres …   Wikipédia en Français

  • Usseau (Deux-Sevres) — Usseau (Deux Sèvres) Usseau Pays  F …   Wikipédia en Français

  • Usseau (deux-sèvres) — Usseau Pays  F …   Wikipédia en Français

  • Usseau (Deux-Sèvres) — Pour les articles homonymes, voir Usseau.  Pour l’article homophone, voir Ussau …   Wikipédia en Français

  • Magne (Deux-Sevres) — Magné (Deux Sèvres) Pour les articles homonymes, voir Magné. Magné …   Wikipédia en Français

  • Magné (deux-sèvres) — Pour les articles homonymes, voir Magné. Magné …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.