Coterie


Coterie

Une coterie est une association entre certains groupes d’individus unis par un intérêt commun qui favorisent ceux qui font partie de leur compagnie et cabalent contre ceux qui n’en sont pas. Phénomène aussi ancien que la société elle-même, l’esprit de coterie est prêt à se défendre par tous les moyens et à sacrifier tous les intérêts contraires à son profit pour mettre une personne, une chose en crédit ou, au contraire, pour la discréditer.

Les coteries politiques, religieuses, scientifiques, sacrifient le bien public, la vérité et la justice pour conserver l’honneur ou les profits d’une situation acquise. En politique, la coterie est au parti ce que la secte est à la religion. La littérature a également connu des coteries littéraires, vouées à soutenir la réputation de leurs membres aux dépens du bon sens et du goût, qui ont mis en commun, avec leurs intérêts, des maximes convenues, passées à l’état de principes, des préjugés pouvant être aussi sincères que contraires à la raison. Il est arrivé que plusieurs d’entre elles s’imaginent, en défendant leur cause, défendre celle du juste, du vrai et du beau. Les moyens ayant toujours justifié, pour les coteries, la fin, lorsque la politique ou la religion ont été en jeu, celle-ci n’ont pas hésité à recourir à la persécution des dissidents. Lorsqu’il ne s’agit que de littérature, les coteries ont recours aux cabales. Chaque siècle a vu les siennes et le XVIIe siècle, avec ses salons, ses hôtels, ses ruelles, ses académies, en a vu de célèbres.

Là, chaque coterie a ses arrangements
Chacun y fait emplette et d'amis et d'amants
Delille, Trois Règnes, III

Molière s’est moqué des coteries littéraires dans les Précieuses ridicules, le Misanthrope et les Femmes savantes. Dans celles-ci, il montre à l’œuvre une académie en train de former ses règlements, dont voici le dernier mot (acte III, sc. 2) :

Nous serons, par nos lois, les juges des ouvrages ;
Par nos lois, prose et vers, tout nous sera soumis :
Nul n’aura de l’esprit; hors nous et nos amis.
Nous chercherons partout à trouver à redire,
Et ne verrons que nous qui sachent bien écrire.

Liens internes

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources

  • Gustave Vapereau, Dictionnaire universel des littératures, Paris, Hachette, 1876, p. 532
  • Maurice Block, Dictionnaire général de la politique, t. I, Paris, O. Lorenz, 1873, p. 541

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Coterie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • coterie — [ kɔtri ] n. f. • 1660; « association de paysans » 1611; de cotier (XIIIe); rac. germ. kote « cabane »; cf. cottage ♦ Péj. Réunion de personnes soutenant ensemble leurs intérêts. ⇒ association, 2. bande, caste, chapelle, clan, clique, secte,… …   Encyclopédie Universelle

  • coterie — COTERÍE, coterii, s.f. Grup restrâns de persoane care urmăresc scopuri ascunse, egoiste şi care urzesc intrigi şi alte acţiuni reprobabile; gaşcă, clică. – Din fr. coterie. Trimis de ionel bufu, 31.07.2004. Sursa: DEX 98  COTERÍE s. v. bandă,… …   Dicționar Român

  • coterie — [kōt′ə rē] n. [Fr, orig., organization of peasants holding land from a feudal lord < OFr cotier,COTTER1] a close circle of friends who share a common interest or background; clique SYN. COTERIE is a small, intimate, somewhat select group of… …   English World dictionary

  • Coterie — Co te*rie (k? te r? ; 277), n. [F., prob. from OF. coterie servile tenure, fr. colier cotter; of German origin. See 1st {Cot}.] A set or circle of persons who meet familiarly, as for social, literary, or other purposes; a clique. The queen of… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • coterie — COTERIE. s. f. Espèce de société, de compagnie. Il se dit particulièrement dans le style familier, De certaines compagnies de quartier, de famille, de parties de plaisir, etc. Tels et tels sont de même coterie. Faire coterie vec uelqu un …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Coterie — may refer to Clique The Coterie, a British society Dōjinshi A family group of black tailed and Mexican prairie dogs This disambiguation page lists articles associated with the same title. If an …   Wikipedia

  • coterie — 1738, from Fr. coterie circle of acquaintances, originally in M.Fr. an organization of peasants holding land from a feudal lord (14c.), from cotier tenant of a cote (see COTTAGE (Cf. cottage)) …   Etymology dictionary

  • coterie — COTERIE. s. f. Espece de societé, compagnie. Il se dit particulierement dans le stile familier, de Certaines compagnies de quartier, de famille, de parties, de plaisirs, &c. Tel & tel est de sa coterie …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Coterie — (fr., spr. Kotri), 1) geschlossene Gesellschaft, Kränzchen; 2) Partei, die sich in solchen geschlossenen Gesellschaften versammelt u. dort Dinge, die einer anderen Partei zuwider sind, berathschlagt …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Coterie — Coterie, geschlossene Gesellschaft, Partei, mit einem verächtlichen Nebenbegriff …   Herders Conversations-Lexikon

  • coterie — index association (alliance), band, confederacy (compact), denomination, organization (association) …   Law dictionary