Corps sans organes


Corps sans organes

Corps-sans-organes

Le corps-sans-organes (abrégé en CsO par les auteurs) est un concept développé par les philosophes français Gilles Deleuze et Félix Guattari dans leurs œuvres communes : L'Anti-Œdipe et Mille plateaux. L'expression de « corps sans organes » a d'abord été formulée par le poète français Antonin Artaud.

Clarification du concept CsO

Pour comprendre le CsO il est important de saisir la définition deleuzienne du désir. Dès l'Anti-Œdipe (en 1972), Deleuze remet en cause la conception psychanalytique du désir. Selon lui le désir n'est pas une scène de théâtre mais une usine qui produit sans cesse, qui crée des agencements, qui est cause de déterritorialisation et de reterritorialisation. Le désir compris comme usine nous permet dès lors de concevoir les machines désirantes. Car dans la nature et dans tout corps il n'y a que des dispositifs machiniques, une multiplicité de machines, machine désirante, mais aussi machine-organe, machine-énergie. Deleuze unit l'homme et la nature au travers d'un processus couplant les machines : « L'homme et la nature produisent l'un dans l'autre »: Paradigme de la coextensivité du corps (dernier avatar du « moi » diront certains) et de la nature, corps intensif, corps immanent traversé de seuils, de niveaux, de vecteurs, de gradients d'intensité.

Le CsO est une production du désir, il s'oppose à l'organisme que nous font les machines désirantes. Le corps souffre de ne pas avoir d'autre organisation, ou pas d'organisation du tout... Le CsO est un corps sans image (« avant » la représentation organique...), une anti-production, mais il est inévitable parce qu'il nous pénètre sans cesse, et sans cesse nous le pénétrons. Le CsO est un programme, une expérimentation et non un fantasme. Produit comme un tout à côté de parties auquel il s'ajoute, le CsO s'oppose à l'organisme. Car c'est par le corps, et par les organes, que le désir passe et non par l'organisme. Deleuze dans son Bacon explique « le corps sans organes se définit donc par un organe indéterminé, tandis que l’organisme se définit par des organes déterminés » : « au lieu d’une bouche et d’un anus qui risquent tous deux de se détraquer, pourquoi n’aurait-on pas un seul orifice polyvalent pour l’alimentation et la défécation ? On pourrait murer la bouche et le nez combler l’estomac et creuser un trou d’aération directement dans les poumons – ce qui aurait dû être fait dès l’origine » (Burroughs,Le festin nu).

Il y a de multiples possibilités du CsO selon les désirs, les êtres... Citons comme exemple le corps hypocondriaque, dont les organes se détruisent, ou le corps schizophrène, qui mène la lutte contre ses propres organes. Si Deleuze aime à prendre l'exemple du schizophrène, en citant notamment l'œuvre d'Antonin Artaud, il signale que le CsO peut aussi être « gaieté, extase, danse... » mais l'expérimentation n'est pas anodine, elle peut entraîner la mort. Il faut, par conséquent, être prudent même si l'expérimentation du CsO est une question de vie ou de mort. Car pour Deleuze il ne faut pas, comme le prétend la psychanalyse, retrouver notre « moi » mais aller au-delà. Deleuze dit, dans l’Abécédaire, qu' « on ne délire pas sur papa-maman, on délire le monde ». Aussi précise-t-il dans Mille plateaux : « Remplacer l'anamnèse par l'oubli, l'interprétation par l'expérimentation. » Deleuze s'oppose à l'idée du désir perçu comme manque ou fantasme.

Pour Deleuze, le grand livre sur le CsO est l'Éthique de Spinoza : les attributs, les substances, les intensités ignorent l'opposition de l'un et du multiple puisqu'il y a multiplicité de fusions, d'abouchemenents, de glissements :

« Le corps n'est plus qu'un ensemble de clapets, sas, écluses, bols ou vases communicants... »

Le CsO est comme un œuf sur lequel, et dans lequel, des intensités circulent, intensités qu'il produit et distribue dans un espace intensif, inétendu.

Bibliographie

  • Gilles Deleuze et Félix Guattari, L'Anti-Œdipe. Capitalisme et schizophrénie, Paris, Éditions de Minuit, coll. « Critique », 1995, 494 p. (ISBN 2-7073-0067-5)
  • Gilles Deleuze et Félix Guattari, Mille Plateaux. Capitalisme et schizophrénie 2, Paris, Éditions de Minuit, coll. « Critique », 1994, 645 p. (ISBN 2-7073-0307-0)
  • Gilles Deleuze et Claire Parnet, Dialogues, Paris, Flammarion, coll. « Champs », 2004, 187 p. (ISBN 2-08-081343-9)

Voir aussi

  • Portail de la philosophie Portail de la philosophie
Ce document provient de « Corps-sans-organes ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Corps sans organes de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Corps-sans-organes — Le corps sans organes (abrégé en CsO par les auteurs) est un concept développé par les philosophes français Gilles Deleuze et Félix Guattari dans leurs œuvres communes : L Anti Œdipe et Mille plateaux. Gilles Deleuze en avait déjà dit… …   Wikipédia en Français

  • Corps-sans-organe — Corps sans organes Le corps sans organes (abrégé en CsO par les auteurs) est un concept développé par les philosophes français Gilles Deleuze et Félix Guattari dans leurs œuvres communes : L Anti Œdipe et Mille plateaux. L expression de… …   Wikipédia en Français

  • Corps sans organe — Corps sans organes Le corps sans organes (abrégé en CsO par les auteurs) est un concept développé par les philosophes français Gilles Deleuze et Félix Guattari dans leurs œuvres communes : L Anti Œdipe et Mille plateaux. L expression de… …   Wikipédia en Français

  • CORPS — LES SAVOIRS et les pratiques qui ont pour objet le corps – médecine, arts plastiques, sémiologie, anthropologie, psychanalyse – ont à se débattre, dans la culture occidentale, avec deux traditions philosophiques, la cartésienne et… …   Encyclopédie Universelle

  • Corps-esprit — Problème corps esprit Y a t il un esprit dans la machine ? Le problème corps esprit est le problème de la détermination des relations entre le corps humain et l esprit. Bien que ce problème existe presque depuis l origine de la philosophie… …   Wikipédia en Français

  • ORGANES ARTIFICIELS — Pour soigner les organes déficients, les médecins disposent de plusieurs méthodes: administrer des médicaments par différentes voies (orale, cutanée, musculaire, vasculaire, méningée, péritonéale) en essayant de rechercher une efficacité maximale …   Encyclopédie Universelle

  • CORPS - Le corps et la psychanalyse — Le corps est, en psychanalyse, une réalité difficile à penser, car elle défie les approches physiologiques et philosophiques, et décisive pourtant, puisque la sexualité humaine – considérée dans la jouissance ou dans des activités sublimatoires – …   Encyclopédie Universelle

  • CORPS - Le corps dans l’art contemporain — Une banalité, d’abord, doit être rappelée: toute activité artistique a pour conditions de possibilité les gestes de l’artiste, les actes de son corps. Évidents dans les happenings, dans ce que l’on appelle le body art , les mouvements du corps de …   Encyclopédie Universelle

  • Corps Astral — En occultisme, le corps astral est l un des sept corps dont les êtres humains sont censés être constitués. Il est le troisième après le corps physique et le corps éthérique (voir Septénaire). Le corps astral est constitué de substances et forces… …   Wikipédia en Français

  • Corps de désir — Corps astral En occultisme, le corps astral est l un des sept corps dont les êtres humains sont censés être constitués. Il est le troisième après le corps physique et le corps éthérique (voir Septénaire). Le corps astral est constitué de… …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.