Corps Expéditionnaire Égyptien Durant La Deuxième Guerre Du Golfe


Corps Expéditionnaire Égyptien Durant La Deuxième Guerre Du Golfe

Corps expéditionnaire égyptien durant la deuxième guerre du Golfe

Char M60 de la 3e brigade blindé le 1er décembre 1990 avant le déclenchement de l'offensive.
2 obusiers M-109 Égyptiens dans le cadre d'une démonstration durant Bouclier du désert.
Rangers égyptiens avec des SA-7.
Forces égyptiennes, françaises, syriennes, omanaises et koweïtiennes lors d'une revue le 8 mars 1991 après la victoire.
Batterie de missiles sol-air Crotale égyptien durant Bouclier du désert.
Mouvement des unités dans l'opération Desert Storm

Le corps expéditionnaire égyptien envoyé pendant la seconde guerre du golfe est commandé par le général Salah [1], il fut déployé à partir du septembre 1990 dans le cadre de l'opération Bouclier du désert.

Sommaire

Composition

Il comprenait la 3e division d’infanterie mécanisée commandé par le général Yehya, la 4e division blindée et la brigade para-commando [2] soit 35 000 hommes.

Ses principaux matériels comprenaient 250 chars M60 A1, 200 chars T-62, 200 véhicules de transport de troupes M113 et 200 pièces d’artillerie; son armement léger est d'origine soviétique construit sous licence en Égypte comme les AK-47, RPG-7 et SA-7.

Historique

Formant l’aile gauche des contingents arabes sur la frontière koweito-saoudienne, avec à sa droite la 9e division blindée syrienne, il composait avec celle-ci le Joint Force Command-North.

En face, à trois kilomètres de leurs premières lignes se trouvaient les 6e et 10e divisions d’infanterie de l'armée irakienne.

Pendant le conflit, des parachutistes-commandos effectuèrent de nombreuses missions pour trouver des brèches dans les champs de mines et plusieurs missions héliportées avec les forces spéciales des États-Unis.

Dès le 19 janvier, des déserteurs irakiens se rendent aux avant-postes égyptiens.

Pour conforter au sein de l’état-major irakien l’idée d’une attaque principale frontale et amphibie, le général Norman Schwarzkopf décida d’envoyer le Joint Force Command North à l’assaut de la frontière.

Le 24 février 1991, à 4 heures du matin, les unités égyptiennes composant la force pan-arabe franchissent la frontière koweïtienne et se heurtent à un imposant champ de mines. Les Irakiens se sont retranchés dans plusieurs constructions en dur.

La 3e division d’infanterie mécanisée en 1re ligne perd une trentaine de soldats. Stoppés durant plusieurs heures par une artillerie encore agressive, les paras-commandos, au prix de plusieurs morts, s’emparent de la première ligne de défense.

Au soir de la première journée de l’offensive, les objectifs prévus ne sont pas atteints, mais la résistance irakienne a considérablement faibli. Profitant de la nuit, les soldats de Bagdad commencent d’ailleurs à retraiter en désordre.

Le 25, la victoire est quasiment acquise avec la prise, non loin de Wadi Al Batin, d’une ex-caserne de l’armée koweïtienne.

Les chars égyptiens effectuent alors un mouvement tournant en direction de Koweït City. A la mi-journée, les M60 A1 de la 4e division blindée égyptienne font leur jonction avec les M60 A1 de l’USMC.

La libération du Koweït est terminée et le prix payé par les forces égyptiennes dans ce conflit fut de 10 tués et de plusieurs dizaines de blessés.

Notes

  1. Vétéran de la Guerre du Kippour.
  2. Composée de 3 régiments de commandos d'un bataillon d'appui avec missiles antichar Milan et missile sol-air SA-7.

Source

  • Magazines Raids de 1991
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail de l’Égypte Portail de l’Égypte
Ce document provient de « Corps exp%C3%A9ditionnaire %C3%A9gyptien durant la deuxi%C3%A8me guerre du Golfe ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Corps Expéditionnaire Égyptien Durant La Deuxième Guerre Du Golfe de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Corps expeditionnaire egyptien durant la deuxieme guerre du Golfe — Corps expéditionnaire égyptien durant la deuxième guerre du Golfe Char M60 de la 3e brigade blindé le 1er décembre 1990 avant le déclenchement de l offensive …   Wikipédia en Français

  • Corps expéditionnaire égyptien durant la deuxième guerre du golfe — Char M60 de la 3e brigade blindé le 1er décembre 1990 avant le déclenchement de l offensive …   Wikipédia en Français

  • Corps expéditionnaire égyptien durant la deuxième guerre du Golfe — Pour les articles homonymes, voir Corps expéditionnaire. Char M60 de la 3e brigade blindé le 1er décembre 1990 avant le déclenchement de l offensive …   Wikipédia en Français

  • Corps expéditionnaire égyptien durant la 2eme guerre du Golfe — Corps expéditionnaire égyptien durant la deuxième guerre du Golfe Char M60 de la 3e brigade blindé le 1er décembre 1990 avant le déclenchement de l offensive …   Wikipédia en Français

  • Corps expéditionnaire syrien durant la deuxième guerre du Golfe — Pour les articles homonymes, voir Corps expéditionnaire. Forces égyptiennes, françaises, syriennes, omanaises et koweïtiennes lors d une revue le 8 …   Wikipédia en Français

  • Deuxième guerre du Golfe — Guerre du Golfe (1990 1991) Pour les articles homonymes, voir Guerre du Golfe. La deuxième guerre du Golfe (la 1re guerre du golfe désignant généralement la guerre Iran Irak), également appelée guerre du Koweït, est un conflit qui opposa l Irak à …   Wikipédia en Français

  • Guerre du Golfe de 1990-1991 — Guerre du Golfe (1990 1991) Pour les articles homonymes, voir Guerre du Golfe. La deuxième guerre du Golfe (la 1re guerre du golfe désignant généralement la guerre Iran Irak), également appelée guerre du Koweït, est un conflit qui opposa l Irak à …   Wikipédia en Français

  • Guerre du golfe (1990-1991) — Pour les articles homonymes, voir Guerre du Golfe. La deuxième guerre du Golfe (la 1re guerre du golfe désignant généralement la guerre Iran Irak), également appelée guerre du Koweït, est un conflit qui opposa l Irak à une coalition de 34 États,… …   Wikipédia en Français

  • Guerre du Golfe (1990-1991) — Pour les articles homonymes, voir Guerre du Golfe. La guerre du Golfe de 1990 1991 dite aussi deuxième guerre du Golfe[1] ou guerre du Koweït, est un conflit qui opposa l Irak de Saddam Hussein à une coalition de 34 États, soutenue par l… …   Wikipédia en Français

  • Deuxième guerre d'Irak — Guerre d Irak Guerre d Irak Dans le sens des aiguilles d une montre en commençant en haut à gauche : Une patrouille à Samarra; Le renversement de la statue de Saddam Hussein au square Firdos; Un soldat irakien pendant un assaut; un engin… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.