Cornélie


Cornélie

Cornélie est une pièce de théâtre de Robert Garnier, publiée en 1574. C'est une tragédie humaniste en cinq actes de 1934 vers.

Il met en scène le personnage historique Cornelia Africana.

Sommaire

Résumé

~ 46 av. J.-C.

  • Acte 1 : Cicéron dénonce l’ambition qui ruine Rome. La liberté n’existe plus, la tyrannie s’est installée.
  • Acte 2 : déplorant la perte de ses deux époux, Crasse (Crassus) et Pompée, Cornélie, qui s'en juge responsable, veut mourir. Au nom de la piété, Cicéron rejette le suicide.
  • Acte 3 : Cornélie redoute la mort de son père, Scipion, qui combat en Afrique et en Espagne. En effet, en songe, le fantôme de Pompée, lui a recommandé de prendre soin de son cercueil et de celui de son beau-père. Cicéron espère que César sera assassiné. On apporte à Cornélie les cendres de Pompée.
  • Acte 4 : Cassie raconte la mort de Scipion. César fait de même auprès d’Antoine qui lui recommande vainement de tuer ses ennemis potentiels.
  • Acte 5 : un messager raconte à Cornélie le magnifique suicide de Scipion à Thapse (Thapsus). Après avoir supplié les enfers de venir la chercher, Cornélie se résout à vivre.

Contexte

Cornélie est la deuxième pièce romaine de Robert Garnier. Elle sera suivie de Marc Antoine (1578).

En traitant encore des guerres civiles de Rome, Garnier parle toujours à ses contemporains des guerres de religion. La tragédie « met en scène le double malheur de l'héroïne éponyme : la mort de Métellus Scipion, son père, s'ajoute à celle de Pompée, son époux. Avec la disparition de ces deux grands capitaines est annoncée la fin des valeurs pour lesquelles ils combattaient. Aux héros de la liberté dont s'enorgueillissait la Rome de la République triomphante et qui s'étaient réincarnés en Pompée, Scipion et Caton s'oppose le liberticide César, “cruel Tarquin”. Du déchaînement de la “Mechante Ambition”, de cette soif de pouvoir résulte la destruction de “grandes citez” appelées à devenir de “grands monceaux pierreux”. Si l'anéantissement de Troie ou de Carthage était imputable à l'action de la Fortune qui abaisse nécessairement ce qu'elle a élevé, comme l'expose toute tragédie, la ruine de Rome et de la France des derniers Valois s'explique par la cupido regni et par “l'ambicieux discord de ses Citoyens”. Telle est la leçon que Garnier n'a de cesse de répéter, posant la question du bon gouvernement » (4e de couverture de l'édition Champion).

Dramaturgie

Comme dans Porcie, l'influence de Lucain y est grande : le style de Garnier est un style véhément et le sujet est celui des guerres civiles. Pour ce qui concerne le modèle dramaturgique proprement dit, il est « sénéquien ».

Editions modernes

  • Lucien Pinvert, "Œuvres complètes de Robert Garnier", Paris, Garnier, 1923, tome I.
  • S. Turzio, "La Tragédie à l'époque d'Henri II et de Charles IX", 1re série, vol. 5 (1573-1575), Florence-Paris, Olschki-P.U.F., 1993.
  • Jean-Claude Ternaux, Cornélie, édition critique, Paris, Champion, Textes de la Renaissance no 53, 2002.

Bibliographie

  • Raymond Lebègue, « Les Guerres civiles de Rome et les tragédies de R. Garnier », Actes du colloque de la Renaissance et du classicisme du Maine, Paris, Nizet, 1975.
  • Frank Lestringant, « Pour une lecture politique du théâtre de R. Garnier : le commentaire d’André Thevet en 1584 », Parcours et rencontres. Mélanges Balmas, Paris, Klincksieck, 1993, t. 1.
  • Jean-Dominique Beaudin, « Les Formes de la beauté scénique dans le théâtre de R. Garnier », La scène et la beauté, Paris, Klincksieck, à paraître.
  • Jean-Claude Ternaux, Lucain et la littérature de l’âge baroque en France. Citation, imitation et création, Paris, Champion, 1998.

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cornélie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cornelie — Cornelia Cinna Pour les articles homonymes, voir Cinna. Cornelia Cinna (Cinnilla) la jeune (vers 94 av. J. C. ; 68 ou 69 av. J. C.) était la fille de Lucius Cornelius Cinna, l un des principaux leaders du parti de Caius Marius. Mariée en 83… …   Wikipédia en Français

  • Cornelie — Cornelia, Cornelie lateinischer Ursprung, weibliche Form von → Cornelius (Bedeutung angelehnt an einen römischen Geschlechternamen). Die Beliebtheit des Namens hat in Deutschland abgenommen. Namensträgerin: Cornelia Funke, deutsche… …   Deutsch namen

  • Cornelie — Provenance. Prénom dérivé de Corneille. Vient du latin cornix , signifie : corbeau Se fête le 16 septembre. Histoire. Corneille succède à Saint Fabien sur le siège de Saint Pierre, en 251. Il règle l affaire des lapsi , c est à dire des chrétiens …   Dictionnaire des prénoms français, arabes et bretons

  • Cornelie — Cor|ne|lia, Cor|ne|lie [...i̯ə] (weiblicher Vorname) …   Die deutsche Rechtschreibung

  • Cornélie Falcon — in 1835 Cornélie Falcon (28 January 1814[1] – 25 February 1897) was a French soprano who sang at the Opéra in Paris. Her greatest success was creating the role of Valentine in Meyerbeer s …   Wikipedia

  • Cornelie Meyerbeer — Cornelie Richter. Gemälde von Gustav Richter Cornelie Richter (* 4. März 1842 in Berlin; † 19. Juli 1922 ebd.) war eine Berliner Salonière deutsch jüdischer Herkunft und Gattin des Malers Gust …   Deutsch Wikipedia

  • Cornelie Richter — Cornelie Richter. Gemälde von Gustav Richter Cornelie Richter (* 4. März 1842 in Berlin; † 19. Juli 1922 ebd.) war eine Berliner Salonière deutsch jüdischer Herkunft und Gattin des Malers Gustav Richter …   Deutsch Wikipedia

  • Cornelie Sonntag-Wolgast — Cornelie Sonntag Wolgast, geb. Sonntag (* 29. August 1942 in Nürnberg) ist eine deutsche Politikerin (SPD). Sie war von 1998 bis 2002 Parlamentarische Staatssekretärin beim Bundesminister des Innern. Inhaltsverzeichnis 1 Leben und Beruf 2 Partei …   Deutsch Wikipedia

  • Cornélie van Zanten — Wijntje Cornelia van Zanten (Dordrecht, August 2, 1855 The Hague, January 10, 1946) was a Dutch opera singer, singing teacher and author. Van Zanten, who sang both mezzosoprano and alto, also wrote her name as Cornélie or Cornelie and was known… …   Wikipedia

  • Cornélie Wouters de Vassé — Cornélie Pétronille Bénédicte Wouters (1739 1802) dite baronne de Vassé, est une femme de lettres et une traductrice belge du XVIIIe siècle. Sommaire 1 Aperçu biographique 2 Œuvres[2] 3 Sources …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.