Cornélia


Cornélia

Cornelia Africana

Cornelia Africana[1] (v. 189 av. J.-C. - v. 100 av. J.-C.) est la seconde fille de Scipion l'Africain et d'Aemilia Paulla. Selon Pline l'Ancien, elle serait née avec les parties sexuelles fermées, signe de mauvais augure[2]. Cette appréciation est un dénigrement qui participe à la dépréciation de ses fils, les Gracques, reprise par Pline.

Son père Scipion l'Africain favorisa l'introduction de la culture grecque à Rome, Cornelia grandit et vécut dans un milieu cultivé et protecteur des écrivains, épris d'hellenisme, côtoyant le poète Ennius, puis l'historien grec Polybe de la même génération qu'elle, et l'auteur de théâtre Térence[3].

Elle épouse Tiberius Sempronius Gracchus, un homme politique romain, consul en 177 av. J.-C. et 163 av. J.-C..

Selon Pline l'Ancien[4], elle aurait eu douze enfants, dont les Gracques : Tiberius Sempronius Gracchus et Caius Sempronius Gracchus.

Recevant une mère de famille qui lui exhibait ses bijoux, elle fit durer la conversation jusqu'au retour d'école de ses fils, et déclara montrant ses enfants : « Haec ornementa mia. » (Voici mes bijoux.)[5].

Elle laisse dans le souvenir des Romains la réputation d'une mère exemplaire dans le soin et l'éducation de ses enfants, dont elle s'occupa elle-même sans le secours d'une nourrice[6].

Cornelia, après la mort de son époux décide de ne pas se remarier et étudie les langues et la littérature latines et grecques.

Sur douze enfants, dix moururent de son vivant, et Tiberius et Caius furent assassinés. Selon Sénèque, Cornélie interdit à son entourage de maudire le sort et n'exprima pas ses regrets[7].

Voir aussi

Notes

  1. Il convient de signaler que ce surnom Africana ne fut pas en usage chez les Romains, qui distinguait cette Cornélia comme mère des Gracques. Le surnom Africana est une introduction moderne
  2. Pline l'Ancien, Histoire Naturelle, livre VII, 15, 2
  3. Marcel Le Glay, Rome, Grandeur et Déclin de la République, Ed Perrin, 1990, réédité en 2005, (ISBN 2262018979), p 162
  4. Pline l'Ancien, Histoire Naturelle, livre VII, 11, 13
  5. Valère Maxime, Faits et dits mémorables, IV, 4
  6. Tacite, Dialogue des orateurs, 28, 6
  7. Sénèque, Dialogues, livre XII, Ad Helviam Matrem de Consolatione, XVI, 6
  • Portail de la Rome antique Portail de la Rome antique
Ce document provient de « Cornelia Africana ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cornélia de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cornelia — Gender Female Origin Word/Name Latin Other names Related names Cornelius Cornelia is a feminine given name. It is a feminine form of the name Cornelius. Nel or Nelly can …   Wikipedia

  • Cornelia — ist ein weiblicher Vorname. Inhaltsverzeichnis 1 Herkunft und Bedeutung 2 Namenstag 3 Nebenformen 4 Bekannte Namensträgerinnen …   Deutsch Wikipedia

  • Cornelia — Cornelia, war die Tochter des großen Scipio Afrikanus, des Siegers des Hannibal, und nach dem allgemeinen Zeugniß des Alterthums, die erste Frau ihrer Zeit. Jene Größe des Geistes, die ihren Vater, an dem sie mit schwärmerischer Bewunderung hing …   Damen Conversations Lexikon

  • Cornelia — Saltar a navegación, búsqueda Para la rama familiar patrica de la Antigua Roma, véase gens Cornelia. Cornelia rechaza la corona de Ptolomeo VIII, cuadro de Laurent de La Hyre (Museo de Bellas Artes de Budapest) …   Wikipedia Español

  • Cornelia — Cornelia, GA U.S. city in Georgia Population (2000): 3674 Housing Units (2000): 1611 Land area (2000): 3.429536 sq. miles (8.882457 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 3.429536 sq. miles (8.882457 sq …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Cornelia, GA — U.S. city in Georgia Population (2000): 3674 Housing Units (2000): 1611 Land area (2000): 3.429536 sq. miles (8.882457 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 3.429536 sq. miles (8.882457 sq. km) FIPS… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Cornelia — Cornelia,   römische Patrizierin des 2. Jahrhunderts v. Chr.; Tochter Scipios des Älteren, Gattin des Tiberius Sempronius Gracchus (Konsul 177 und 163 v. Chr.), eine der bedeutendsten Frauengestalten ihrer Zeit. Cornelia widmete sich nach dem… …   Universal-Lexikon

  • Cornelia — Cornelia, Cornelie lateinischer Ursprung, weibliche Form von → Cornelius (Bedeutung angelehnt an einen römischen Geschlechternamen). Die Beliebtheit des Namens hat in Deutschland abgenommen. Namensträgerin: Cornelia Funke, deutsche… …   Deutsch namen

  • Cornelĭa — Cornelĭa, 1) römische Giftmischerin, s. u. Sergia. 2) C., Tochter des Publius Scipio Africanus des Älteren, lehnte den Antrag, des Königs Ptolemäos Gattin zu werden, ab u. heirathete den Tiberius Sempronius Gracchus, von welchem sie die Mutter… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Cornelĭa — Cornelĭa, Tochter des P. Cornelius Scipio Africanus d. ä., Gemahlin des Ti. Sempronius Gracchus, widmete sich nach dem Tode ihres Gemahls, dem sie zwölf Kinder geboren hatte, ganz der Erziehung ihrer drei noch lebenden Kinder und schlug sogar die …   Meyers Großes Konversations-Lexikon