Cormier


Cormier
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cormier (homonymie).
Aide à la lecture d'une taxobox Cormier
 Sorbus domestica
Sorbus domestica
Classification classique
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Rosidae
Ordre Rosales
Famille Rosaceae
Genre Sorbus
Nom binominal
Sorbus domestica
L., 1753
Classification phylogénétique
Ordre Rosales
Famille Rosaceae
 Feuilles et fruits

Feuilles et fruits

D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons

Le Cormier ou Sorbier domestique (Sorbus domestica L.) est un arbre de la famille des Rosacées.

Son nom vient de « corma » qui signifie « cormier » en gaulois ou du latin « cormella », soit « le petit cormier »[1].

Sommaire

Description

Sorbus domestica.JPG

Espèce post-pionnière d'origine méditerranéenne, il vivait d'abord sur tout le pourtour du bassin et fut dispersé du temps de l'Empire romain jusque dans le reste de l'Europe.

Dans son biotope du sud, il ne dépasse guère 10-12 m de hauteur et un diamètre de tronc de 30 à 45 cm. En remontant dans les régions plus humides et aux sols plus riches, il atteint des circonférences deux fois plus grandes et, en forêt, arrive à égaler de peu les plus grands arbres. Une essence qui parmi d'autres espèces de sorbiers possèdent une plasticité à s'acclimater dans beaucoup de zones différentes. Et avec les migrations végétales qu'on constate actuellement, des aires de répartition qui s'agrandissent avec les températures changeantes, il n'aura aucun problème quant à son intégration dans de nouvelles aires.

Sa multiplication par germination n'est pas très efficace dans certains biotopes et ses rejets pas toujours suffisants pour pérenniser l'espèce. C'est pour cela que l'assistance de l'humain est nécessaire pour des plantations et sélections d'individus aux caractères génétiques riches (notamment dans la moitié nord de la France, au-delà de la ligne allant de la Drôme du nord au sud de la Dordogne). C'est un arbre à l'écorce brun-orangé, aux feuilles caduques pennées (13 à 21 folioles) et aux fleurs blanches. Ses fruits verts tachés de brun-rougeâtre à maturité peuvent ressembler à de petites pommes ou à de petites poires selon les cultivars.

On confond souvent le cormier avec le sorbier des oiseleurs. Le cormier a des besoins en lumière élevés (même s'il préfère un léger ombrage au plein soleil), c'est un arbre à forte croissance et à axe continu capable de développer un grand houppier. Son bois est très dense : 800 à 900 kg/m3(par comparaison le chêne fait 700 à 800 kg/m3 ; le merisier : 550 à 600).

Le cormier supporte mal la concurrence d'autres arbres. La longévité moyenne du cormier est de 150 à 200 ans mais on connaît des exemples vieux de plus de quatre siècles[2].

Le cormier a quelques ennemis naturels comme les insectes ou les champignons parasites, mais le chancre nectrien est à redouter par sa virulence. Le bois du cormier, particulièrement dur, était utilisé pour faire des règles et est toujours apprécié en ébénisterie.

Caractéristiques[3]

  • organes reproducteurs :
  • graine:
  • Habitat et répartition :
    • Habitat type : bois caducifoliés médioeuropéens, basophiles, oligotrophiles
    • Aire de répartition : méditerranéen

Espèce en danger

Le cormier est un arbre de plus en plus rare. Il figure sur la liste des espèces en danger en Suisse et en Autriche.

Le plus grand et certainement le plus ancien spécimen d'Europe se situe près de la ville de Strážnice dans la province de Moravie, en République tchèque. Son tronc mesure plus de 450 cm de circonférence et on estime qu'il aurait plus de 400 ans. Mais le tenant du titre est slovaque et avec ses 5,06 m de tour et plus de 20 m de hauteur, il devient l'un des plus gros d'Europe.

En France, dans l'est mosellan, à Ebring (au bout de la Rue de la Chapelle), il en existe un dont le diamètre est de 75 cm et 16 m de hauteur; à Grundviller (Rue de Hambach) un spécimen de plus d'un siècle possède des dimensions moins importantes que le précédent, il est très difficile de leur donner un âge, mais ils peuvent avoir entre 100 et 175 ans. A Théding (toujours dans le département de la Moselle) il en subsiste aussi quelques spécimens de belle taille dont un de 3,03 m de tour qui vit dans une haie champêtre bordant la sortie au nord-est du village. Dans la forêt domaniale du Buchholz à Sarreguemines (Moselle), un individu avec 2,02 m de circonférence et une taille de 32 m à +/- 2m est environ estimé à 160-190 ans. Et toujours en Lorraine,dans la forêt de Commercy (Meuse), un cormier de 200 ans atteint 28 m de hauteur et 70 cm de diamètre.(registre ONF en 2000).

En Anjou, dans le parc du château du Martreil, à Sainte-Christine, on peut admirer un spécimen remarquable dont le tronc mesure 3,70 mètres de circonférence à 1,20 m de hauteur. C'est un des plus beaux spécimens de l'ouest de la France[4].

Usages

Fabrication de manches d'outils particulièrement résistants. Le bois de cormier est parmi les plus durs bois indigènes en France. Il a longtemps été le plus prisé pour la confection des fûts d'outils de corroyage (rabots, rifflards, varlopes, guillaumes...), le pommier massif ou en semelle rapportée étant moins apprécié. Il fut aussi utilisé pour réaliser des outils de traçage, règles, trusquins, et de toise. Dans les moulins , les dents rapportées (alluchons) sur couronne en fonte de l'engrenage multiplicateur étaient faites en cormier.

Les fruits, cormes ou sorbes, comestibles[5] après blettissement (comme la nèfle), servaient aussi à préparer une boisson faiblement alcoolisée (piquette de cormes).

La gemmothérapie, médecine non conventionnelle, utilise ses bourgeons pour lutter contre certains problèmes circulatoires.

Notes et références

Annexes

Articles connexes

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cormier de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Cormier — may refer to: In people: Charles Cormier (1813 – 1887), a Quebec businessman and political figure Chris Cormier (born 1967), a professional bodybuilder Clément Cormier (1910 – 1987), a Canadian Priest, academic and the vice chancellor Daniel… …   Wikipedia

  • cormier — [ kɔrmje ] n. m. • v. 1160; de corme « fruit du cormier »; lat. pop. corma, mot gaul. ♦ Sorbier cultivé. ● cormier nom masculin (de corme) Nom usuel du sorbier domestique. ● cormier adjectif masculin Se dit d un arbre qu on laisse grandir dans… …   Encyclopédie Universelle

  • Cormier — ist der Familienname folgender Personen: Daniel Cormier (* 1979), US amerikanischer Ringer Ernest Cormier (1885–1980), kanadischer Ingenieur und Architekt Marie Huguette Cormier (* 1961), kanadische Fechterin Patrice Cormier (* 1990), kanadischer …   Deutsch Wikipedia

  • cormier — ou SORBIER. s. mas. Grand arbre fruitier qui porte des cormes. Le bois de cormier est fort dur …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Cormier — Très courant dans l Ille et Vilaine et un peu partout en France, c est un toponyme désignant un lieu où pousse le sorbier …   Noms de famille

  • cormier — Cormier. Grand arbre fruitier qui porte des cormes …   Dictionnaire de l'Académie française

  • cormier — (kor mié ; l r ne se lie jamais ; au pluriel, l s se lie : les kor mié z et les cormes) s. m. Nom du sorbier domestique (sorbus domestica, L.). Le bois du cormier est fort dur. •   Ce marbre [le tranchant d une hache de pierre] avait été inséré… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CORMIER — s. m. Nom vulgaire du sorbier domestique, que l on appelle aussi, simplement, Sorbier. Le bois de cormier est fort dur …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CORMIER — n. m. Nom vulgaire du sorbier domestique. Le bois de cormier est fort dur …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • cormier — naminis šermukšnis statusas T sritis vardynas apibrėžtis Erškėtinių šeimos dekoratyvinis, maistinis, medieninis, vaisinis, vaistinis augalas (Sorbus domestica), paplitęs šiaurės Afrikoje, pietvakarių Azijoje ir pietų Europoje; naudojamas gėrimams …   Lithuanian dictionary (lietuvių žodynas)