Cordage (mer)


Cordage (mer)

Cordage (bateau)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cordage.
Alignement de cordages sur le Mutin
Cordage en chanvre (4 torons avec âme, 150 m, diamètre 40 mm)

Le cordage est un terme général maritime désignant les grelins, amarres, filins, drisses, écoutes, haubans, etc. Le mot corde n'étant utilisé que pour une seule désignation : la corde de la cloche. Et la corde à ski pour le ski nautique sur les petites unités rapides à moteur.

Le terme "corde" était également utilisé en marine pour la corde qui servait à la pendaison des marins condamnés, ainsi que pour l'instrument avec lequel on frappait les matelots. Mais le terme était tabou sur les navires[réf. nécessaire], tout comme le terme "lapin" (on parle du "cousin du lièvre"). (voir Superstition des marins)

Le commettage est l'action qui consiste à créer le cordage, en enroulant ensemble et sur eux-mêmes 3, parfois 4, brins, dans le sens inverse du commettage de chacun des brins. Les aussières sont commises une seule fois, à l'aide de 3 filins, ce qui leur laisse une certaine souplesse, les grelins sont composés de trois aussières commises ensemble, ils servent au remorquage ou à l'amarrage.

Voir aussi

Bibliographie

  • Jacques Gay, La fabrication des cordages au XVIIIe siècle, Publications de l'Université francophone d'été Saintonge-Québec, Jonzac, 1987, 41 p.
  • Annette Lahaye-Collomb, Nœuds marins et cordages, J.-P. Gisserot, Paris, 2004, 124 p. (ISBN 2-87747-348-1)
  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
Ce document provient de « Cordage (bateau) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cordage (mer) de Wikipédia en français (auteurs)