Corcyre


Corcyre
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Corfou (homonymie).

Corcyre (en grec ancien Κέρκυρα / Kérkyra, puis Κόρκυρα / Kórkyra), aujourd'hui Corfou (en grec moderne Κέρκυρα / Kérkyra, est une île de la mer Ionienne au nord-ouest de la Grèce.

Sommaire

Histoire

Identifiée par Thucydide à la Schérie des Phéaciens de l'Odyssée[1], Corcyre est une colonie d'Érétrie. En -733, elle est conquise par Corinthe, qui devient sa métropole. La révolte des Corcyréens, en -664, provoque la chute des Bacchiades à Corinthe et la prise de pouvoir du tyran Cypsélos. Corcyre reste cependant sous la tutelle corinthienne.

En -435 commence ce qu'à la suite de Thucydide, on appelle l'« affaire de Corcyre »[2]. Épidamne, colonie de Corcyre, fait appel à sa métropole contre ses anciens oligarques qui, alliés avec des troupes de brigands, harcèlent le territoire de la cité. Les oligarques de Corcyre déclinent cette demande l'aide. Épidamne se tourne alors vers Corinthe, métropole de leur métropole : celle-ci accepte, en partie par hostilité pour Corcyre. Furieux, les Corcyréens affrontent Épidamne, puis Corinthe, parvenant à remporter un double succès. Cependant, Corinthe ne s'avoue pas vaincue et prépare sa revanche. Par prudence, Corcyre décide alors de se tourner vers Athènes.

L'Assemblée athénienne commence par rejeter la proposition d'alliance corcyréenne, ne souhaitant pas rompre la trêve de trente ans conclue avec la cité péloponnésienne. Cependant, le lendemain, l'Assemblée change d'avis : forte de 120 navires, Corcyre est la seconde flotte grecque, derrière Athènes. En outre, elle occupe une position stratégique, sur la route de la Grèce vers la Sicile. Alliée à Corcyre, pensent les Athéniens, Athènes serait invincible. L'Assemblée vote donc une alliance défensive (συμμαχία / symmakkhía) : elle envoie trente navires, en deux temps, avec l'ordre de n'intervenir qu'en cas d'invasion de Corcyre. Avec l'aide de la première escadre athénienne, les Corcyréens affrontent les Corinthiens sur mer, aux îles Sybota : ils sont vaincus. Corinthe se retire prudemment face à l'arrivée de la seconde flotte athénienne, qui laisse elle-même repartir les Corinthiens. Avec celles de Mégare et de Potidée, l'affaire de Corcyre constitue l'une des causes de la guerre du Péloponnèse.

En -425, Corcyre est assiégée par la flotte de Sparte. Mais celle-ci forte de 60 navires, se scinde en deux : une partie pour le siège de Corcyre, l'autre partie pour piéger des Athéniens réfugiés à Pylos lors d'une tempête. Ceci donne lieu à la bataille de Sphactérie.

Pendant la guerre du Péloponnèse, Corcyre reste aux côtés d'Athènes. Cependant, déchirée par l'affrontement interne entre oligarques et démocrates, elle vit en -427 une guerre civile qui conduit à un grand massacre[3]. Corcyre demeure l'alliée d'Athènes jusqu'en -410, date à laquelle, tombée sous l'hégémonie de Sparte elle entre dans la Ligue du Péloponnèse. En -373, elle peut rejoindre la seconde Confédération athénienne.

En -300, elle est brièvement aux mains du conquérant Agathocle de Syracuse avant de passer sous domination illyrienne vers -237[4] : Démétrios de Pharos y installe une garnison. Cependant, lorsque les troupes romaines interviennent contre les Illyriens, Corcyre fait aussitôt sa soumission (deditio) à Rome. Par la suite, elle est utilisée comme base navale.

Bibliographie

  • Charles Picard, Charles Avezou. Une gigantomachie archaïque à Corcyre. Paris, E. Leroux, coll. " Revue archéologique, 2 ", 1911.
  • M. Ch. Regerat. Korkyra : recherches sur l'histoire de Corcyre des origines à la conquête romaine (734/33-229 avant J.C.). Clermont-Ferrand, Université de Clermont II, 1985. (Mémoire de maîtrise)
  • Sébastien Thiry, Patrice Brun. Les Iles ioniennes de 480 à 167 avant J.-C. : étude de géopolitique. Thèse de doctorat : Histoire : Le Mans : 1998.
  • Catherine Hadzis-Argyrocastritou. Korkyraika : recherches sur les inscriptions et l'histoire de Corcyre. Lille : A.N.R.T, Université de Lille III, 1991. (Thèse de doctorat)
  • John B Wilson, Athens and Corcyra : strategy and tactics in the Peloponnesian war. Bristol, Bristol classical press, 1987.
  • Marcel Legrand. Corcyre. Motif et source de la guerre de Péloponnese. Mémoire DES, Droit romain et histoire du droit, 1959.
  • Henri Lechat. Terres cuites de Corcyre. Paris, De Boccard, coll. " Bulletin de correspondance hellénique, Volume 15 ", 1891.

Notes

  1. Thucydide, Histoire de la guerre du Péloponnèse [détail des éditions] [lire en ligne] (I, 25, 4).
  2. Ibidem (I, 24-55).
  3. Ibidem (III, 72-85)
  4. Polybe, Histoires [détail des éditions] [lire en ligne] (II, 1, 9)

Articles connexes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Corcyre de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Corcyre — (deutsch: Korfu) ist ein ehemaliges französisches Département im heutigen Griechenland mit der Hauptstadt Korfu (Corfou). Das Département wurde anlässlich der Annexion der Ionischen Inseln durch Frankreich im Jahr 1797 gegründet. Es endete 1799,… …   Deutsch Wikipedia

  • Corcyre — V. Corfou …   Encyclopédie Universelle

  • Corcyre — For other uses, see Corfu (disambiguation). Corcyre (old fashioned French for Corfu) was one of three short lived French départements in present Greece. It came into existence after Napoleon s conquest in 1797 of the Republic of Venice, when… …   Wikipedia

  • Corcyre (Département) — Corcyre était un ancien département français de Grèce créé dans les Îles Ioniennes dont la préfecture était la ville de Corfou, dans l île du même nom. Le département fut créé en 1797, lors de l annexion des îles ioniennes à la France. Il était… …   Wikipédia en Français

  • Corcyre (departement) — Corcyre (département) Corcyre était un ancien département français de Grèce créé dans les Îles Ioniennes dont la préfecture était la ville de Corfou, dans l île du même nom. Le département fut créé en 1797, lors de l annexion des îles ioniennes à …   Wikipédia en Français

  • Corcyre (département) — Pour les articles homonymes, voir Corfou (homonymie). Département de Corcyre 1797 – 1802 Informations générales Statut Ancien département français de la Première République Chef lieu …   Wikipédia en Français

  • Département de Corcyre — Corcyre (département) Corcyre était un ancien département français de Grèce créé dans les Îles Ioniennes dont la préfecture était la ville de Corfou, dans l île du même nom. Le département fut créé en 1797, lors de l annexion des îles ioniennes à …   Wikipédia en Français

  • Histoire De Corfou — Carte topographique de l’île Corfou (en grec moderne Κέρκυρα / Kérkyra) est la plus septentrionale des îles ioniennes. Elle est à la frontière (symbolique) entre l Occident et l Orient …   Wikipédia en Français

  • Histoire de Corfou — Carte topographique de l’île Corfou (en grec moderne Κέρκυρα / Kérkyra) est la plus septentrionale des îles Ioniennes. Elle est à la frontière (symbolique) entre l Occident et l Orient. Corfou est la région grecque la plus proche de l …   Wikipédia en Français

  • Histoire de corfou — Carte topographique de l’île Corfou (en grec moderne Κέρκυρα / Kérkyra) est la plus septentrionale des îles ioniennes. Elle est à la frontière (symbolique) entre l Occident et l Orient …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.