Coquelourde des jardins


Coquelourde des jardins
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Coquelourde
Aide à la lecture d'une taxobox Coquelourde des jardins
 Silene coronaria
Silene coronaria
Classification classique
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Caryophyllidae
Ordre Caryophyllales
Famille Caryophyllaceae
Genre Silene
Nom binominal
Silene coronaria
(L.) Clairv., 1811
Classification phylogénétique
Ordre Caryophyllales
Famille Caryophyllaceae
 Variété à fleurs blanches

Variété à fleurs blanches

D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons

La coquelourde des jardins (Silene coronaria) est une plante herbacée vivace appartenant au genre Silene et à la famille des Caryophyllacées. D'origine plutôt méditerranéenne et montagnarde, elle est très cultivée, formant des massifs spectaculaires au feuillage argenté et aux fleurs d'un pourpre ou d'un grenat intense. À noter l'existence d'une variété horticole à fleurs blanches.

Synonyme : Lychnis coronaria.

Description

Plante grisâtre très velue, à poils argentés et soyeux.

Feuilles opposées, ovales à lancéolées.

Inflorescence en cymes bipares, fleurs à longs pédicelles. Corolle à cinq pétales légèrement échancrés, munis à la base de dents rigides, formant une couronne au centre de la fleur (d'où le nom de l'espèce).

Caractéristiques

  • Organes reproducteurs :
    • Type d'inflorescence : cyme bipare
    • Répartition des sexes : hermaphrodite
    • Type de pollinisation : entomogame
    • Période de floraison : mai à juillet (jusqu'en septembre dans les jardins)
  • graine :
  • Habitat et répartition :

données d'après : Julve, Ph., 1998 ff. - Baseflor. Index botanique, écologique et chorologique de la flore de France. Version : 23 avril 2004.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Coquelourde des jardins de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Coquelourde Des Jardins —  Pour l’article homonyme, voir Coquelourde.  …   Wikipédia en Français

  • Coquelourde — Nom vernaculaire ou nom normalisé ambigu : Le terme «  Coquelourde  » s applique en français à plusieurs taxons distincts. Coquelourde …   Wikipédia en Français

  • coquelourde — (ko ke lour d ) s. f. Nom vulgaire de l anémone pulsatille et de différentes plantes parmi lesquelles on distingue la lychnide coronaire, l héliotrope du Pérou, l hépatique des jardins. HISTORIQUE    XVe s. •   Contrefaisant la coquelourde Soubz… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Liste des plantes — Liste de plantes Liste de plantes par ordre alphabétique (noms vernaculaires) Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Dernières modifications des articles de la liste …   Wikipédia en Français

  • Lychnis coronaria — Coquelourde des jardins  Pour l’article homonyme, voir Coquelourde.  …   Wikipédia en Français

  • Silene coronaria — Coquelourde des jardins  Pour l’article homonyme, voir Coquelourde.  …   Wikipédia en Français

  • lychnide — (li kni d ) s. f. Genre de la famille des caryophyllées. •   On y distingue : la lychnide fleur de coucou, dite amourette des prés, fleur de coucou, coucou, coucou des prés, et improprement véronique ; la lychnide dioïque, appelée compagnon blanc …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Liste De Plantes — par ordre alphabétique (noms vernaculaires) Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Dernières modifications des articles de la liste …   Wikipédia en Français

  • Liste de plantes — par ordre alphabétique (noms vernaculaires) Sommaire : Haut A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Dernières modifications des articles de la liste A …   Wikipédia en Français

  • CARYOPHYLLACÉES — Cette famille de Dicotylédones qui appartient à l’ordre des Caryophyllales (Centrospermales) groupe environ deux mille espèces. Elle a une répartition mondiale; toutefois, elle est surtout bien représentée dans les régions tempérées de… …   Encyclopédie Universelle