Contretemps


Contretemps

Dans le solfège rythmique, on appelle contretemps — ou contre-temps — une note attaquée sur un temps faible, et suivie d'un temps fort occupé par un silence.

Par exemple, dans une mesure à 4/4, une noire placée sur le deuxième temps est un contretemps si celle-ci est suivie d'un silence — le deuxième temps d'un 4/4 est un temps faible ; le troisième, un temps fort.
  • Le contretemps peut également s'articuler, non plus sur un temps faible suivi d'un temps fort, mais sur une partie faible de temps suivie d'une partie forte.
Par exemple, dans une mesure à 4/4, une croche placée sur la deuxième partie d'un temps quelconque est également un contretemps si celle-ci est suivie d'un silence.
  • Le contretemps — tout comme la syncope — est perçu par l'auditeur comme un déplacement de l'accent attendu. Il peut être considéré comme un élément rythmique en conflit avec la mesure.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Contretemps de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • contretemps — [ kɔ̃trətɑ̃ ] n. m. • 1559 en équit.; de contre et temps;cf. it. a contrattempo 1 ♦ (1654) Événement, circonstance imprévue qui s oppose à ce que l on avait projeté. ⇒ accident, complication, difficulté, empêchement, ennui. Un fâcheux contretemps …   Encyclopédie Universelle

  • Contretemps — Con tre*temps , n. [F., fr. contre (L. conta) + temps time, fr. L. tempus.] An unexpected and untoward accident; something inopportune or embarrassing; a hitch. [1913 Webster] In this unhappy contretemps. De Quincey. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • contretemps — [kän′trə tän΄, kōn′trə tän΄; ] Fr [ kōn trə tän′] n. pl. contretemps [kän′trətän΄, kän′trətänz΄; ] Fr [., kōn trətän′] [Fr, altered (infl. by contre, opposite & temps, time) < OFr contrestant, prp. of contrester < VL * contrastare,… …   English World dictionary

  • contretemps — I index accident (misfortune), adversity II index casualty, catastrophe, debacle III …   Law dictionary

  • contretemps — 1680s, a blunder in fencing, from Fr. contre temps motion out of time, unfortunate accident, bad times; from L. contra + tempus. As a ballet term, from 1706; as an unfortunate accident, 1802; as a dispute, from 1961 …   Etymology dictionary

  • contretemps — ► NOUN (pl. same) ▪ a minor dispute or disagreement. ORIGIN originally meaning motion out of time and denoting a thrust in fencing made at an inopportune moment: from French …   English terms dictionary

  • CONTRETEMPS — n. m. Accident inopiné qui nuit au succès d’une affaire et qui rompt les mesures qu’on avait prises. Il est arrivé des contretemps, de fâcheux contretemps dans cette affaire. Quel contretemps! Il se dit aussi, en termes de Danse, d’un Certain pas …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • contretemps — UK [ˈkɒntrəˌtɒ̃] / US [ˈkɑntrəˌtɑ̃] noun [countable] Word forms contretemps : singular contretemps plural contretemps UK [ˈkɒntrətɒ̃] / US [ˈkɑntrəˌtɑ̃z] often humorous an argument that is not very serious a little contretemps over a parking… …   English dictionary

  • contretemps — [[t]kɒ̱ntrətɒm[/t]] N COUNT: usu sing (contretemps is both the singular and the plural form.) A contretemps is a small disagreement that is rather embarrassing. [LITERARY] There had been a slight contretemps between Mr. and Mrs. Keely over who… …   English dictionary

  • contretemps — /kon treuh tahonn /; Fr. /kawonntrddeu tahonn /, n., pl. contretemps / tahonnz /; Fr. / tahonn /. an inopportune occurrence; an embarrassing mischance: He caused a minor contretemps by knocking over his drink. [1675 85; < F, equiv. to contre… …   Universalium