Contrainte par corps


Contrainte par corps

Contrainte judiciaire

PaletteDroitPenal.png
Introduction générale
Droit pénal et ses sources
Responsabilité pénale
Infractions
Contravention - Délit - Crime
Liste des infractions
Procédure pénale
Principes directeurs
Présomption d'innocence - Preuve
Légalité - Contradictoire
Acteurs
Action civile - Action publique
Étapes
Plainte - Garde à vue
Enquête - Instruction
Mandats - Perquisition
Contrôle judiciaire - Détention provisoire
Justice pénale
Ministère public - Juge d'instruction
Juge de proximité - Trib. police
Trib. correctionnel - Assises
JLD - JAP
Sanction pénale
Droit de l’exécution des peines
Amende - TIG
Bracelet électronique
Emprisonnement - Réclusion
Peine de mort : Monde - France
Portail juridique de Wikipédia
Droit français / Droit pénal

En France, la contrainte judiciaire remplace, depuis la loi du 9 mars 2004 portant adaptation de la justice aux évolutions de la criminalité, l'ancienne contrainte par corps, (c'est-à-dire la prison pour dettes en matière pénale[1]), qui avait un champ d'application plus large.

En effet,

«  En cas d'inexécution volontaire d'une ou plusieurs condamnations à une peine d'amende prononcées en matière criminelle ou en matière correctionnelle pour un délit puni d'une peine d'emprisonnement, y compris en cas d'inexécution volontaire de condamnations à des amendes fiscales ou douanières, le Juge de l'application des peines peut ordonner, dans les conditions prévues par le présent titre, une contrainte judiciaire consistant en un emprisonnement dont la durée est fixée par ce magistrat dans la limite d'un maximum fixé par la loi en fonction du montant de l'amende ou de leur montant cumulé.  » 
Article 749 du Code de procédure pénale, dans sa rédaction issue de la Loi du 9 mars 2004

Sa durée maximale est de :

  • 20 jours : amende entre 2000 et 4000 euros ;
  • 1 mois : amende entre 4000 et 8000 euros ;
  • 2 mois : amende entre 8000 et 15 000 euros ;
  • 3 mois : amende supérieure à 15 000 euros.

Elle n’est pas applicable :

  • aux mineurs ;
  • aux personnes de plus de 65 ans lors de la condamnation ;
  • les insolvables si justificatif ;
  • simultanément contre le mari et la femme ;
  • aux auteurs d'une infraction politique par nature (arrêt du 28 septembre 1970).

Elle peut s’exercer cinq jours après le commandement de payer.

Si le commandement est signifié et date de moins d’un an, le Procureur de la République peut requérir le juge de l'application des peines (JAP) pour prononcer la contrainte judiciaire et délivrer des mandats.

Cette décision peut être frappée d’appel et le JAP peut accorder des délais de paiement ou ajourner sa décision pour une durée maximale de 6 mois.

L’exécution de l’emprisonnement est effectuée dans un quartier spécifique, sous le régime commun des condamnés, sans être astreint au travail.

La contrainte judiciaire étant destinée à faire pression sur le condamné afin qu'il paye les amendes auxquelles il a été condamné, et non à s'y substituer, les condamnations pécunières restent dues même après l’exécution de l’emprisonnement.

Notes et références

  1. Expression de Jocelyne Leblois-Happe, Professeur à l'Université Paul Verlaine de Metz, in Semaine juridique - édition générale, 2007II10210

Liens externes

  • Portail du droit français Portail du droit français
Ce document provient de « Contrainte judiciaire ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Contrainte par corps de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • CONTRAINTE PAR CORPS — Mesure d’exécution légale qui consiste à appréhender de plein droit un condamné afin qu’il s’acquitte de son dû. La contrainte par corps est une mesure de caractère primitif. Dans les civilisations les plus anciennes, il était d’usage courant de… …   Encyclopédie Universelle

  • Contrainte par corps — (franz., spr. kongträngt par kōr), s. Haft …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • contrainte par corps — /kontreynt par kor/ In French law, the civil process of arrest of the person, which is imposed upon vendors falsely representing their property to be unincumbered, or upon persons mortgaging property which they are aware does not belong to them,… …   Black's law dictionary

  • contrainte par corps — /kontreynt par kor/ In French law, the civil process of arrest of the person, which is imposed upon vendors falsely representing their property to be unincumbered, or upon persons mortgaging property which they are aware does not belong to them,… …   Black's law dictionary

  • Contrainte par corps —    Procédure pénale: incarcération d une personne majeure, pourvu qu elle soit solvable et agée de moins de 65 ans, condamnée pour une infraction de nature non politique et n emportant pas peine perpétuelle, qui ne s acquitte pas de ses… …   Lexique de Termes Juridiques

  • contrainte par corps — An arrest of the body; an imprisonment for debt …   Ballentine's law dictionary

  • contrainte — [ kɔ̃trɛ̃t ] n. f. • XIIe; de contraindre 1 ♦ Violence exercée contre qqn; entrave à la liberté d action. ⇒ coercition, force, intimidation, menace, pression, violence. User de contrainte contre qqn, à l égard de qqn, pour forcer qqn à faire qqch …   Encyclopédie Universelle

  • CORPS — LES SAVOIRS et les pratiques qui ont pour objet le corps – médecine, arts plastiques, sémiologie, anthropologie, psychanalyse – ont à se débattre, dans la culture occidentale, avec deux traditions philosophiques, la cartésienne et… …   Encyclopédie Universelle

  • contrainte — CONTRAINTE. subst. f. Violence qu on exerce contre quelqu un, pour lui faire faire quelque chose malgré lui. Employer la contrainte. User de contrainte. Faire quelque chose par contrainte. Agir sans contrainte. La grande, la dure contrainte où il …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Contrainte Judiciaire — Introduction générale Droit pénal et ses sources …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.