Constance De Bretagne


Constance De Bretagne

Constance de Bretagne

Constance de Bretagne (vers 1161 – septembre 1201), fut duchesse de Bretagne à partir de 1166, et comtesse de Richmond à partir de 1171.

Elle était la fille de Conan IV de Bretagne et de Marguerite, fille d'Henry de Northumberland, prince d'Écosse, comte de Northumberland et d'Huntingdon, et sœur des rois d'Écosse Malcolm IV et Guillaume le Lion.

En 1166, son père abdique en sa faveur et elle devient duchesse de Bretagne, alors que la réalité du pouvoir est dans les mains d'Henri II d'Angleterre.

Elle épouse successivement :

1) en 1181, Geoffroy Plantagenêt, fils du roi Henri II d'Angleterre mort en 1186.

2) en 1189, Ranulph de Blondeville, comte de Chester, vicomte d'Avranches et de Bayeux divorce en 1199.

3) en 1199, Guy de Thouars.

En tant qu'époux de Constance, Geoffroy Plantagenêt est proclamé duc de Bretagne sous le nom de Geoffroy II de Bretagne en 1181, mais il meurt prématurément suite à des blessures reçues au cours d'un tournoi organisé le 19 août 1186 à Paris par le roi de France, Philippe Auguste. De ce premier mariage, Constance a deux enfants[1] :

Après la mort de son premier mari, Constance exerce réellement le pouvoir en Bretagne, même après s'être remariée avec Ranulph de Blondeville, comte de Chester, que Henri II d'Angleterre lui avait imposé.
En 1196, elle fait reconnaître son fils Arthur, seulement âgé de huit ans, comme duc par une assemblée générale de l'aristocratie. En réaction de cet évènement qui contrecarrait ses desseins, Richard Cœur-de-Lion la fait enlever par son propre mari. La duchesse est gardée prisonnière à Pontorson ou à Teillay.
Une fois libérée, elle fait casser son mariage avec Ranulph et se remarie avec Guy de Thouars et lui donne deux filles :

  1. Alix de Thouars (Alice ou Aelis), future épouse de Pierre Mauclerc ;
  2. Catherine mariée avec André III de Vitré.

Elle meurt à Nantes entre le 1er et le 4 septembre 1201. Le 24 novembre 1225, elle est inhumée à l'abbaye Notre-Dame de Villeneuve dont elle avait demandé la fondation près de Nantes en 1201.

Liste des ducs de Bretagne
Prédécesseur Successeur
Conan IV
1148-1166
Constance
1166-1201
Geoffroy II
1181-1186
Arthur Ier
1196-1203

Sources

  • André Chédeville & Noël-Yves Tonnerre La Bretagne féodale XIe-XIIIe siècle. Ouest-France Université Rennes (1987) (ISBN 2727200122).
  • (en) The Charters of Duchess Constance of Brittany and her Family (1171-1221) / edited by Judith Everard and Michael Jones. - Woodbridge : the Boydell Press, 1999 (ISBN 0-85115-751-3)
  • Michael Jones, « La vie familiale de la duchesse Constance : le témoignage des chartes », dans Bretagne et pays celtiques, langues, histoire, civilisation : mélanges offerts à la mémoire de Léon Fleuriot (1923-1987), sous la dir. de G. Le Menn et J.-Y. Le Moing (Saint-Brieuc, Rennes, 1992), p. 349-360.
  • Y. Hillon, « La Bretagne et la rivalité Capétiens-Plantagenêt : un exemple - la duchesse Constance (1186-1202) », Annales de Bretagne, t. 92, 1985, p. 111-144.

Notes et références

  1. Dom Lobineau fait état d'une deuxième fille, Mathilde, dont on ne sait rien de plus (Histoire de Bretagne, Palais Royal, 1973, I, p. 171, CLIX).
  • Portail de la Bretagne Portail de la Bretagne
  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
Ce document provient de « Constance de Bretagne ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Constance De Bretagne de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Constance de Bretagne — (vers 1161 – septembre 1201 à Nantes), fille de Conan IV de Bretagne et de Marguerite d Huntingdon, fille d Henry de Northumberland, prince d Écosse, comte de Northumberland et d Huntingdon, fut duchesse de Bretagne à partir de 1166, et comtesse… …   Wikipédia en Français

  • Constance Chlore — Empereur romain Pièce à l effigie de Constance Chlore. Règne César en Occ.  …   Wikipédia en Français

  • CONSTANCE Ier CHLORE — (mort en 306) empereur romain (305 306) Intégré au système de la tétrarchie, ultime effort de Dioclétien pour rendre sa cohésion à un État romain païen en pleine faillite, Constance Chlore annonce aussi, par l’intermédiaire de son fils, le futur… …   Encyclopédie Universelle

  • Bretagne (Province Romaine) — Pour les articles homonymes, voir Bretagne. Histoire des Îles Britanniques …   Wikipédia en Français

  • Bretagne romaine — Bretagne (province romaine) Pour les articles homonymes, voir Bretagne. Histoire des Îles Britanniques …   Wikipédia en Français

  • Constance de Normandie — Duchesse de Bretagne Biographie Naissance Décès 13 août 1090 St Melans, Redon Père Guillaume le Conquérant Mère …   Wikipédia en Français

  • Bretagne armoricaine — Bretagne    Cet article a pour sujet la Bretagne en tant qu entité historique, géographique et culturelle. Cet article regroupe l ensemble des notions de la Bretagne, à savoir la région de l Ouest de la France (incluant la Loire… …   Wikipédia en Français

  • Bretagne historique — Bretagne    Cet article a pour sujet la Bretagne en tant qu entité historique, géographique et culturelle. Cet article regroupe l ensemble des notions de la Bretagne, à savoir la région de l Ouest de la France (incluant la Loire… …   Wikipédia en Français

  • Constance d’Arles — Constance d Arles, nouvelle reine des Francs, une forte personnalité du XIe siècle. Gravure de la fin du XIXe siècle …   Wikipédia en Français

  • Constance Briscoe — (18 mai 1957 ) est une avocate britannique. En 1996, elle est devenue juge, une des premières femmes noires à atteindre cette position en Grande Bretagne. Biographie D origine jamaïcaine, Constance est née dans une famille nombreuse ; ses… …   Wikipédia en Français