Conservation Et Restauration Des Films


Conservation Et Restauration Des Films

Conservation et restauration des films

Pour exister en tant qu’œuvre, un film doit vivre sur l’écran. Restaurer un film consiste à le remettre dans une forme aussi proche que possible de la forme d’origine.

Les technologies évoluent. Le format de l’image et la fréquence de défilement ont été modifiés avec la révolution du sonore.

Sommaire

Conserver

La Cinémathèque royale de Belgique donne priorité absolue aux travaux élémentaires liés à la conservation des collections acquises: magasinage, pré-inventaire sur la nature et l'état physique des films, métrage, classement physique, tirage des contretypes de préservation et de positifs de projection, construction, aménagement, climatisation et entretien des dépôts.

Problèmes liés à la conservation :

  • Le nitrate
    La majorité des films réalisés jusqu'en 1951 ont été fabriqués sur une pellicule à base de nitrate, extrêmement inflammable. A cause du risque qu'ils présentent, ces films sont entreposés séparément. La Cinémathèque royale de Belgique a terminé le transfert de ces films sur pellicule de sécurité.
  • La couleur
    Pour éviter la dépigmentation des films couleurs, ceux-ci doivent être conservés dans des chambres froides.
  • Le syndrome du vinaigre
    À partir des années '50, la pellicule nitrate est abandonnée au profit de la pellicule acétate, nettement moins inflammable. Quelques décennies plus tard, les conservateurs constatent avec horreur que l'acétate se décompose, en dégageant une odeur de vinaigre. La seule solution pour sauver un film est alors d'en tirer une copie.
  • Les supports d'avenir
    Plus de cent ans après l'invention du cinéma, il apparaît que la conservation et la sauvegarde des films passera par leur numérisation. Plusieurs problèmes se posent encore avant d'y recourir effectivement :
    • le coût reste exorbitant,
    • la longévité des supports de films numérisés n'est pas totalement connue,
    • les normes techniques restent à harmoniser,
    • la question des droits d'auteur doit être réglée.

Restaurer

Dans le cas où la Cinémathèque royale de Belgique possède plusieurs copies d'un même film, un travail de comparaison et de réfection (décollage, nettoyage, dérayage, réparations des perforations, etc.) doit être entrepris pour reconstituer une copie d'archive aussi fidèle que possible à l'œuvre originale.

Certains films - principalement parmi les muets - parviennent à la Cinémathèque royale de Belgique sous une forme lacunaire ou problématique (sans titre original, sans générique, dans un état précaire). Dans ce cas il faut identifier le film, restituer son origine, son métrage original, ses intertitres etc. La reconstitution d'un film peut nécessiter de rassembler des matériels éparpillés à travers le monde et d'effectuer des recherches dans des fonds de documentation filmographique.

La Cinémathèque royale de Belgique possède son propre laboratoire où sont effectués les travaux de restauration (du moins pour les films noir et blanc), y compris le tirage de copies. Priorité est donnée à la restauration du patrimoine cinématographique belge.

Le format

L’image muette, qui remplissait la totalité de la surface du film, a été amputée, fin des années 20, pour laisser la place à la bande son photographique. Pendant quelques années, c'est sous cette forme carrée que les films furent projetés, mais pour redonner un aspect rectangulaire, on a aussi rétréci la hauteur de l’image et augmenté l’inter-image. Les formats panoramiques, dans les années cinquante, ont également diminué la hauteur de l’image.

La fréquence

La lecture du son optique rendait indispensable la stabilité rigoureuse de la vitesse de défilement du film, et donc la normalisation de sa cadence de projection. La cadence n'a malheureusement jamais été fixe : au tournage, avant l’arrivée du moteur, les scènes pouvaient êtres tournée à des vitesses sensiblement différentes pour des raisons de mise en scène – pour les scènes d’action, par exemple –, dû à la fatigue du cadreur ou les contingences techniques. Le projectionniste lui-même modifiait la vitesse de défilement, parce qu’il trouvait cela mieux, ou pour rattraper du temps sur le programme. La vitesse de projection des films muets étaient souvent sensiblement plus élevée que la vitesse de prise de vue. Elle tend à augmenter au fil des années. Les studios riches tournaient plus vite, les pauvres moins. Il importe de respecter au plus juste la fréquence d’origine ou, en tout cas, de restituer le plus justement les mouvements.

Le fait de voir des films muets ayant été tourné à une cadence de 16 à 18 images par seconde (IPS) est une pure coïncidence. Cela a donné l’illusion que tous les films étaient tournés à 16 IPS. Il existe des cue sheet (feuilles d’indication), souvent très claires, suggérant des thèmes musicaux mais aussi la vitesse correcte de défilement d’un film. Ça ne suffit souvent pas à déterminer la vitesse originale. Une des fonctions du projectionniste étaient de réguler la vitesse de défilement. Mais chacun a un sens du rythme différent. En général, les films doivent défiler à une vitesse qui réduit l’effet de clignotement et qui favorise la fluidité des mouvements. Les films nitrates, hautement inflammables, devaient êtres projetés moins rapidement, pour éviter l’embrasement. Les films muets étaient couramment projetés à une vitesse bien plus rapide que celle utilisée lors du tournage. [L’auteur revient sur les évolutions du matériel. Les évolutions ont été faites en fonction de la vitesse de projection, habituellement entre 20 et 24 IPS.] Parfois, la vitesse de tournage était sciemment modifiée. Les scènes d’action étaient tournés à une vitesse plus élevée. En conclusion, il n’y a pas de standard pour la vitesse de défilement des caméras durant la période du cinéma muet et, pour des raisons commerciales, la vitesse de projection recommandée ne correspondait parfois même pas à celle de la caméra au moment du tournage.

La présentation moderne

Toute projection expose un film à la friction mécanique d'une machine et risque de l'endommager ou de le détruire. Idéalement, les films ne peuvent être projetés avant qu'une matrice négative en soit réalisée qui en permettrait la reproduction en cas d'accident. La Cinémathèque royale de Belgique a pu protéger une part importante de ses collections rendant ainsi possible la projection des films.

Le plus souvent, la Cinémathèque royale de Belgique est dépositaire des films sans posséder les droits de représentation qui y sont attachés. Il serait absurde de conserver une collection de films qui ne peut être montrée. Grâce à ses bons rapports avec l'industrie du cinéma, la Cinémathèque royale de Belgique a obtenu le droit de projeter les films dans des contextes non commerciaux : culturel,pédagogique, scientifique. C'est dans cette perspective que le Musée du Cinéma a été créé en 1962 au sein du palais des beaux-arts de Bruxelles.

La diffusion dans les médiathèques

La solution idéale consiste à projeter le film restauré à l’identique avec un matériel adapté au film muet, en respectant le cadre (utilisation de fenêtre adaptée), la fréquence (utilisation de matériel permettant la vitesse variable). Deux solutions pour la musique : avoir un orchestre en direct au moment de la projection (mieux, mais cher) ou la diffusion d’une musique enregistrée, sur le film ou par synchronisation.

La diffusion commerciale

Pour entrer dans le circuit commercial, le film doit être adapté au matériel actuel. L’image est donc recadrée, parfois mutilée. On double parfois les images au tirage pour passer d’une cadence faible à 24 images par seconde, ce qu’on appelle le « Stretch Printing » mais qui reste médiocre.

Bibliographie

  • Paul Read et Mark-Paul Meyer (éd.): Restoration of motion picture film. Oxford, 2000 (ISBN 0-7506-2793-X)
  • Portail du cinéma Portail du cinéma
Ce document provient de « Conservation et restauration des films ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Conservation Et Restauration Des Films de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Conservation et restauration des films — Pour exister en tant qu’œuvre, un film doit vivre sur l’écran. Restaurer un film consiste à le remettre dans une forme aussi proche que possible de la forme d’origine. Sommaire 1 Conserver 1.1 Problèmes liés à la conservation 1.1.1 Le nitrate …   Wikipédia en Français

  • Restauration des fresques de la chapelle Sixtine — 41°54′11″N 12°27′16″E / 41.90306, 12.45444 …   Wikipédia en Français

  • Restauration (art) — Pour les articles homonymes, voir Restauration. Détail d une fresque de Masaccio à Florence, avant et après sa restaurati …   Wikipédia en Français

  • Conservation — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Conservation », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) D une manière générale, la conservation… …   Wikipédia en Français

  • Rencontres internationales du cinema de patrimoine et de films restaures de Vincennes — Rencontres Internationales du Cinéma de Patrimoine Fondées en 2006, à l initiative de la ville de Vincennes et de l association éponyme, les Rencontres internationales du cinéma de patrimoine et de films restaurés de Vincennes ont pour objectifs… …   Wikipédia en Français

  • Rencontres internationales du cinéma de patrimoine et de films restaurés de Vincennes — Rencontres Internationales du Cinéma de Patrimoine Fondées en 2006, à l initiative de la ville de Vincennes et de l association éponyme, les Rencontres internationales du cinéma de patrimoine et de films restaurés de Vincennes ont pour objectifs… …   Wikipédia en Français

  • Rencontres internationales du cinéma de patrimoine et de films restaurés de vincennes — Rencontres Internationales du Cinéma de Patrimoine Fondées en 2006, à l initiative de la ville de Vincennes et de l association éponyme, les Rencontres internationales du cinéma de patrimoine et de films restaurés de Vincennes ont pour objectifs… …   Wikipédia en Français

  • Valeurs des Québécois — Québec  Cet article concerne la province canadienne. Pour l article sur la capitale, voir Québec (ville). Pour les autres significations, voir Québec (homonymie). Québec …   Wikipédia en Français

  • Fédération internationale des archives du film — La Fédération internationale des archives du film (FIAF), fondée à Paris en 1938, regroupe les institutions les plus importantes en matière d héritage cinématographique. Ces Affiliés sont les ardents défenseurs de cet art du 20e siècle. Ils… …   Wikipédia en Français

  • Le Seigneur des anneaux (films de Peter Jackson) — Pour les articles homonymes, voir Le Seigneur des anneaux (homonymie). Le Seigneur des anneaux Données clés Titre original The Lord of the Rings Réalisation Peter Jackson …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.