Conseiller national suisse


Conseiller national suisse

Conseil national (Suisse)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Conseil national.
Conseil national
Salle du Conseil national dans le Palais fédéral, à Berne

Type Chambre basse de l'Assemblée fédérale suisse
Siège Palais fédéral, Berne
Langue(s) Français, Allemand, Italien
Membre(s) 200 députés
Président Chiara Simoneschi-Cortesi (PDC)
Site web www.parlament.ch
Suisse

Armoiries de la Suisse
Cet article fait partie de la série sur la
politique de la Suisse,
sous-série sur la politique.

 v ·  · m 

Portail politique - Portail national
L'Assemblée fédérale (les deux conseils réunis) en session

Le Conseil national est la chambre basse de l'Assemblée fédérale suisse. Il représente le peuple suisse.

Sommaire

Composition

Le Conseil national compte 200 députés (conseillers nationaux). Chaque canton constitue une circonscription électorale qui élit au moins un Conseiller National au prorata de sa population, même si sa population est inférieure à la moyenne nationale d'habitants pour un siège (qui est actuellement de 36 000). Les conseillers nationaux sont élus au scrutin proportionnel.

Sièges par canton

Canton Sièges dès 2003 avant 2003 différence
Zurich 34 34
Berne 26 27 −1
Vaud 18 17 +1
Argovie 15 14 +1
Saint-Gall 12 12
Genève 11 11
Lucerne 10 10
Tessin 8 8
Soleure 7 7
Bâle-Campagne 7 7
Valais 7 7
Fribourg 7 6 +1
Thurgovie 6 6
Bâle-Ville 5 6 −1
Grisons 5 5
Neuchâtel 5 5
Schwytz 4 3 +1
Zoug 3 3
Schaffhouse 2 2
Jura 2 2
Uri 1 1
Obwald 1 1
Nidwald 1 1
Glaris 1 1
Appenzell Rhodes-Extérieures 1 2 −1
Appenzell Rhodes-Intérieures 1 1

Sièges par groupe politique

Les élections fédérales de 2007 ont vu une augmentation importante des sièges Verts +8 (20 sièges pour 12 conseillers sortants) et de l'Union démocratique du centre +7 (62 sièges pour 55 conseillers sortants). Ces progressions à droite et au centre-gauche se sont fait au détriment du Parti socialiste suisse -9 et du Parti radical-démocratique -5 ainsi que de l'extrême droite -1 (DS), qui disparaît du parlement et de la droite chrétienne-conservatrice (UDF-EDU[précision nécessaire]) et de l'extrême gauche -2 (POP). Le centre se renforce avec +3 pour le Parti démocrate chrétien et +2 pour les Verts Libéraux. En mars 2009, un groupe parlementaire est fondé par 5 ex-UDC (2 de Berne, 2 des Grisons et 1 de Glaris), qui forment plus tard le Parti bourgeois démocratique.

[d] – [m]
Résultats des élections au Conseil national du 21 octobre 2007
  Partis Sigles Tendances politiques Sièges %
  Union démocratique du centre UDC conservateur/droite 62 31,0%
  Parti socialiste PSS social-démocrate 43 21,5%
  Parti libéral-radical PLR libéral 35 17,5%
  Parti démocrate-chrétien PDC centriste 31 15,5%
  Verts PES écologiste 20 10,0%
  Autres - - 9 4,5%
Répartition du Conseil national suisse en 2003

[réf. nécessaire]

Groupes interparlementaires

Le Conseil national comprend un certain nombre de groupes interparlementaires comprenant aussi bien des membres du Conseil national que du Conseil des États. Ils sont fondés pour regrouper en leur sein tous les députés, indépendamment de leurs partis politiques, intéressés à débattre d'une question particulière ou d'un sujet. Il existe des dizaines de groupes interparlementaires dont les plus importants sont consacrés à l'économie, à l'environnement, à l'éducation, à l'agriculture, etc. D'autres s'intéressent à nouer des contacts étroits avec les parlements nationaux d'autres pays.

Liens internes

Lien externe

  • Portail de la Suisse Portail de la Suisse
Ce document provient de « Conseil national (Suisse) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Conseiller national suisse de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Conseiller national — Conseil national (Suisse) Pour les articles homonymes, voir Conseil national. Conseil national …   Wikipédia en Français

  • Haras national (Suisse) — 46°53′14.24″N 7°1′4.3″E / 46.8872889, 7.017861 …   Wikipédia en Français

  • Conseil National (Suisse) — Pour les articles homonymes, voir Conseil national. Conseil national …   Wikipédia en Français

  • Conseil national (suisse) — Pour les articles homonymes, voir Conseil national. Conseil national …   Wikipédia en Français

  • Conseil national suisse — Conseil national (Suisse) Pour les articles homonymes, voir Conseil national. Conseil national …   Wikipédia en Français

  • Conseil national (Suisse) — Pour les articles homonymes, voir Conseil national. Conseil national Nationalrat Consiglio Nazionale Cussegl Naziunal 48e législature …   Wikipédia en Français

  • Carl Koechlin (conseiller national) — Pour les articles homonymes, voir Carl Koechlin. Carl Koechlin, né le 5 novembre 1856 à Bâle et mort le 2 février 1914 dans la même ville, est une personnalité politique suisse, membre du parti libéral démocratique. Biographie …   Wikipédia en Français

  • Don national suisse pour nos soldats et leurs familles — Pour les articles homonymes, voir Don suisse. Le Don national suisse pour nos soldats et leurs familles (DNS) (allemand Schweizerische Nationalspende für unsere Soldaten und ihre Familien) est une fondation privée, suisse, créée en 1919 et ayant… …   Wikipédia en Français

  • Liste des membres du Conseil national suisse (2003-2007) — Cette liste énumère les 200 membres du Conseil national suisse pour les années 2003 2007, soit durant la 47e législature de l Assemblée fédérale suisse. Pour les abréviations, voir leur signification sous Partis politiques suisses. Pour les 46… …   Wikipédia en Français

  • Conseiller fédéral — Conseil fédéral (Suisse) Pour les articles homonymes, voir Conseil fédéral. Composition du Conseil fédéral en 2009 de gauche à droite: Ueli Maurer …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.