Conseil Des Relations Étrangères


Conseil Des Relations Étrangères

Conseil des relations étrangères

Council on foreign relations

Domaine d'activité : relations internationales
Création : 1921
Personnes-clés : Richard N. Haass, Président
Gary Samore, directeur
Orientation politique : atlantiste
Siège : New York
Chapitres : plus de 100 aux Etats-Unis
Nb membres : 4200
Publications : Foreign Affairs
Site Web : cfr.org

Think tank

Le conseil des relations étrangères (Council on Foreign Relations ou CFR) est un think tank américain, ayant pour but d'analyser la situation politique mondiale et de conseiller le gouvernement des États-Unis en matière de politique étrangère. Fondé en 1921, il est composé d'environ 4 000 membres (4 254 en 2004) issus du milieu des affaires, de l'économie et de la politique.

Sommaire

CFR et gouvernement Obama

Un grand nombre des membres du gouvernement Obama sont membres du CFR : Tom Vilsack à l'agriculture, Ken Salazar à l'intérieur, Robert Gates à la défense, Timothy Geithner au trésor, etc.

Modus operandi

En fonction des analyses menées, le CFR publie le magazine Foreign Affairs et propose des résolutions (de type politique, militaire ou autre) au gouvernement américain. Il exerce une influence certaine sur le rôle que jouent les États-Unis sur la scène internationale.

Il siège à New York, et possède des bureaux à Washington DC.

Aussi, étant donné son influence, son opacité et sa discrétion dans les médias, et bien qu'il soit aujourd'hui quelque peu éclipsé par le think tank néoconservateur PNAC, certains voient en lui le véritable organe décisionnel de la politique étrangère des États-Unis, et de fait, au vu de la puissance américaine dans le monde, l'un des plus importants lobbies au monde. Beaucoup de membres du CFR sont également des Bilderbergers, tandis que d'autres sont membres de la Commission Trilatérale, autant de groupes régissant l'économie et la géopolitique mondiales.

Influences politiques

Certaines personnes, telles le cinéaste Aaron Russo[1], qui fut ami de Nicholas Rockefeller, prétendent que les intérêts défendus par le CFR sont ceux des principales multinationales, arguant par exemple que la famille Rockefeller y a joué un grand rôle. De ce fait, certains considèrent que le pouvoir de cet organe est, d'une part, trop important, et de l'autre, qu'il n'obéit qu'à une minorité de personnages très riches.

Le CFR contrôle aujourd'hui l'administration américaine au terme d'une inflitration progressive de toute la branche exécutive du gouvernement américain : Tom Vilsack à l'agriculture, Ken Salazar à l'intérieur, Robert Gates à la défense, Timothy Geithner au trésor, etc. Certains avancent aussi que les membres du CFR contrôlent la CIA. Jusqu'à présent, tous les directeurs de la CIA auraient été membres du CFR, de même que la plupart des présidents depuis Franklin Roosevelt ainsi que les militaires les plus hauts gradés.[réf. nécessaire]

Théories conspirationnistes

Un courant culturel américain de type conspirationniste a élaboré une véritale “mythologie” autour du CFR, en avançant que ce dernier est contrôlé par un groupe de personnes issues des sociétés secrètes d'étudiants des universités de Yale et Harvard : le Skull and Bones et le Scroll and Key. Ces personnes, après leur prétendue intégration dans un groupe d'élite appelé « JASON Society », seraient élues par leurs pairs pour constituer le comité exécutif du CFR.

Selon les théoriciens de la conspiration, le CFR contrôlerait également la grande presse, car la plupart des grands journalistes américains en seraient membres. La question du contrôle de la presse par les intérêts privés hors du cadre de la théorie du complot a été étudiée de manière plus générale par Noam Chomsky et Edward Herman dans un modèle de propagande.

Livres

  • Imperial Brain Trust : The Council on Foreign Relations and United States Foreign Policy de Laurence H. Shoup et William Minter, éditeur: Authors Choice Press (July 20, 2004), 348 pages, ISBN 0595324266
  • Who's who of the elite: members of the Bilderbergs Council on Foreign Relations, Trilateral Commission, and Skull & Bones Society de Robert Gaylon Ross. - 2nd revision. - San Marcos, Tex : RIE, 2000, ISBN 0964988801
  • Tous pouvoirs confondus : État, capital et médias à l'ère de la mondialisation de Geoffrey Geuens, éditions EPO (15 mars 2003), 470 pages, ISBN 2872621938
  • The Shadows of Power: The Council on Foreign Relations and the American Decline de James Perloff, éditeur: Western Islands (November 1, 1988), 264 pages, ISBN 0882791346

Notes et références

  1. Interview d'Aaron Russo en 2007 : La face cachée du 11 septembre.


Liens externes

Ce document provient de « Conseil des relations %C3%A9trang%C3%A8res ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Conseil Des Relations Étrangères de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Conseil des relations etrangeres — Conseil des relations étrangères Council on foreign relations Domaine d activité : relations internationales Création : 1921 …   Wikipédia en Français

  • Conseil des relations étrangères — Council on foreign relations Domaine d activité : relations internationales Création : 1921 …   Wikipédia en Français

  • Conseil européen des relations étrangères — European Council on Foreign Relations Domaine d activité Relations internationales Création 2007 Personnes clés Mark Leonard, directeur Siège Londres, Royaume Uni Chapitres Berlin, Madrid, Paris, Rome …   Wikipédia en Français

  • Conseil des ministres (Union européenne) — Conseil de l Union européenne  Ne doit pas être confondu avec Conseil européen ou Conseil de l Europe. Conseil de l Union européenne …   Wikipédia en Français

  • Conseil des ministres de l'Union européenne — Conseil de l Union européenne  Ne doit pas être confondu avec Conseil européen ou Conseil de l Europe. Conseil de l Union européenne …   Wikipédia en Français

  • Conseil des Ministres (France) — L’entrée du palais de l’Élysée, résidence officielle du président de la République française, à Paris, où le président et le Gouvernement se réunissent chaque mercredi matin pour le Conseil des ministres Le Conseil des ministres est un organe… …   Wikipédia en Français

  • Conseil des ministres français — Conseil des ministres (France) L’entrée du palais de l’Élysée, résidence officielle du président de la République française, à Paris, où le président et le Gouvernement se réunissent chaque mercredi matin pour le Conseil des ministres Le Conseil… …   Wikipédia en Français

  • Conseil des parties — Cour de cassation (France)  Pour les autres articles nationaux, voir Cour de cassation. Cour de cassation Abrévi …   Wikipédia en Français

  • Conseil des ministres franco-allemands — Le Conseil des ministres franco allemands (en allemand Deutsch Französischer Ministerrat) est un organe qui réunit, deux fois par an, les membres du gouvernement français et du gouvernement allemand, dans le cadre de la coopération franco… …   Wikipédia en Français

  • Conseil des États de la mer Baltique — Logotype du Conseil des États de la mer Baltique Le Conseil des États de la mer Baltique naît entre 1989 et 1992 à l initiative des ministres allemands et danois des affaires étrangères, Hans Dietrich Genscher et Uffe Ellemann Jensen. Le critère… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.