Conseil De La Radiodiffusion Et Des Télécommunications Canadiennes


Conseil De La Radiodiffusion Et Des Télécommunications Canadiennes

Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC, en anglais, Canadian Radio-television and Telecommunications Commission) règlemente les activités de radiodiffusion et de télécommunications au Canada dont, du côté de la radiodiffusion, les règlements ayant trait au contenu canadien et à la musique vocale de langue française.

Sommaire

Historique

Le premier corps réglementaire canadien est le Bureau des Gouverneurs de Radio-Canada. Cet organisme est créé par la première Loi canadienne sur la radio adoptée par le Parlement canadien le 26 mai 1932, mais ce n'est qu'en 1936 qu'il débute ses activités. Il a à la fois la responsabilité de l'exploitation de la radio et, à partir de 1952, de la télévision publique, ainsi que de la réglementation du système canadien de radiodiffusion, y compris la radio privée. Cet organisme a existé jusqu'en 1958. De 1958 à 1968, un organisme du nom de Bureau des Gouverneurs a assuré la réglementation du système canadien de la radiodiffusion. Cet organisme n'octroyait pas de licences, il faisait des recommandations au gouvernement qui lui autorisait les nouvelles entreprises de radiodiffusion.

Le 1er avril 1968, il est officiellement remplacé par le Conseil de la radio-télévision canadienne, un tribunal administratif autonome. Le Conseil de radiodiffusion et des télécommunications, le CRTC est, quant à lui, créé le 1er avril 1976, son mandat est élargi puisque qu'en plus de régir le secteur de la radiodiffusion, il se voit attribuer des fonctions analogues pour le secteur des télécommunications.

C'est en 1991, que le Gouvernement a, la dernière fois, modifié la loi sur la radiodiffusion.

Présidents

Anecdote

Le prix Juno tire son nom de l'un de ses présidents, Pierre Juneau.

Lien externe

  • Portail du droit Portail du droit
Ce document provient de « Conseil de la radiodiffusion et des t%C3%A9l%C3%A9communications canadiennes ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Conseil De La Radiodiffusion Et Des Télécommunications Canadiennes de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Conseil de la radiodiffusion et des telecommunications canadiennes — Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC, en anglais, Canadian Radio television and Telecommunications Commission) règlemente les activités de… …   Wikipédia en Français

  • Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes — Le Conseil a son siège aux Terrasses de la Chaudière à Gatineau Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC, en anglais, Canadian Radio television and Telecommunications Commission) règlemente les activités de… …   Wikipédia en Français

  • Conseil des gouverneurs d'émission — Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC, en anglais, Canadian Radio television and Telecommunications Commission) règlemente les activités de… …   Wikipédia en Français

  • Conseil canadien des normes de la radiotélévision — Le Conseil canadien des normes de radiotélévision (CCNR) est une organisation non gouvernementale canadienne créée en 1990 par l Association canadienne des radiodiffuseurs (en). Le conseil réunit environ 730 stations de radio et de… …   Wikipédia en Français

  • TÉLÉVISION ET RADIODIFFUSION - Les organismes de radiodiffusion et de télévision dans les pays occidentaux — Depuis la création entre les deux guerres des grands organismes de radio télévision du monde occidental, il était d’usage de les classer dans trois grands systèmes: monopole de service public, radio télévision commerciale, coexistence… …   Encyclopédie Universelle

  • Office de Radiodiffusion Télévision Hongkongaise — Office de radiodiffusion et de télévision de Hong Kong L Office de radiodiffusion et de télévision de Hong Kong (Hong Kong Broadcasting Authority, HKBA en anglais) est l organisme responsable de la réglementation des médias de masse à Hong Kong.… …   Wikipédia en Français

  • Office de radiodiffusion et de television de Hong Kong — Office de radiodiffusion et de télévision de Hong Kong L Office de radiodiffusion et de télévision de Hong Kong (Hong Kong Broadcasting Authority, HKBA en anglais) est l organisme responsable de la réglementation des médias de masse à Hong Kong.… …   Wikipédia en Français

  • Office de radiodiffusion et de télévision de hong kong — L Office de radiodiffusion et de télévision de Hong Kong (Hong Kong Broadcasting Authority, HKBA en anglais) est l organisme responsable de la réglementation des médias de masse à Hong Kong. Quelques organismes similaires dans d autres pays  …   Wikipédia en Français

  • Office de radiodiffusion et de télévision de Hong Kong — L Office de radiodiffusion et de télévision de Hong Kong (Hong Kong Broadcasting Authority, HKBA en anglais) est l organisme responsable de la réglementation des médias de masse à Hong Kong. Quelques organismes similaires dans d autres pays  …   Wikipédia en Français

  • Alliance des radios communautaires du Canada — L Alliance des radios communautaires du Canada (ARC du Canada) a été créée en 1991. Il s agit d un organisme national qui assure la gestion du dossier de la radiodiffusion communautaire en milieu minoritaire francophone et acadien au Canada. Tant …   Wikipédia en Français