Conseil De Coopération Du Golfe


Conseil De Coopération Du Golfe

Conseil de coopération du Golfe

Conseil de coopération des États arabes du Golfe
مجلس التعاون لدول الخليج العربية
GCC Logo.svg
GCC map.png
États membres
Flag of Saudi Arabia.svg
Arabie saoudite
Flag of Bahrain.svg
Bahreïn
Flag of the United Arab Emirates.svg
Émirats arabes unis
Flag of Kuwait.svg
Koweït
Flag of Oman.svg
Oman
Flag of Qatar.svg
Qatar
Langue officielle Arabe
Statistiques
Population
 - Total (2004)
 - Densité
34e rang
35,869,438
15.7 personnes/km²
PIB (PPA, 2005)
 - Total
 - Par habitant
18e rang
536,223 million de dollars
14,949 dollars
Autres informations
Devise*

dinar bahreïni (BHD)
dinar koweïtien (KWD)
rial omanais (OMR)
rial qatari (QAR)
rial saoudien (SAR)
dirham émirati (AED)

Fuseau horaire UTC +3 à +4
Site officiel http://www.gcc-sg.org/
* Les devises devraient être unifié d'ici 2010.

Le Conseil de coopération des États arabes du Golfe (arabe : مجلس التعاون لدول الخليج) ou Conseil de coopération du Golfe (CCG) (arabe : مجلس التعاون الخليجي) est une organisation régionale regroupant six États arabes du golfe Persique : l'Arabie saoudite, Oman, le Koweït, Bahreïn, les Émirats arabes unis et le Qatar.

Sommaire

Historique

Le Conseil a été créé sous l'impulsion de l'Arabie saoudite et sous la pression des États-Unis le 25 mai 1981, dans un but essentiellement économique et social. Les questions politiques y sont rarement évoquées. Il est composé de l'Arabie saoudite, d'Oman, du Koweït, de Bahreïn, des Émirats arabes unis et du Qatar.

Le Conseil a pour but d'instaurer dans le Golfe un marché commun. Dès le 1er décembre 1981, les pays membres ouvrent leurs frontières économiques aux biens produits dans la région.

Le Conseil a également pour but d'assurer la stabilité économique et politique de la région, et une unification du système économique et financier des États membres. Créée lors de la guerre Iran-Irak, l'un de ses buts de cette organisation est de contrer l'expansionnisme iranien et le baathisme irakien. À la fin de la guerre, Saddam Hussein crée une organisation concurrente, le Conseil de coopération arabe (CCA) qui regroupe alors la Jordanie, l'Irak, le Yémen du nord et l'Égypte. Le CCA est ouvertement hostile au royaume saoudien. Le 10 août 1990, les États du conseil soutiennent la guerre contre l'Irak. La chute de Saddam Hussein entraine la fin du CCA, et le Yémen est actuellement en cours de négociation pour rejoindre le Conseil de coopération du Golfe dont il devrait devenir membre en 2016.

Début mars 2007, inquiet par la progression de la grippe aviaire due au virus H5N1 HP au Koweït, le comité de la Santé du CCG a décidé[1] de travailler cette question à l'échelle de la sous-région.

Le Marché commun du Golfe s’est ouvert officiellement le 1er janvier 2008, première étape avant la difficile mise en place d'une monnaie unique prévue en 2010.

Suite à une discussion entre les membres concernant le siège de la future Banque Centrale (proposition pour Ryad (Arabie Saoudite), les Émirats Arabes Unis ont décidé de se retirer du projet d'Union Monétaire craignant une totale domination de l'Arabie Saoudite sur la future monnaie Abou Dhabi espérait aussi détenir le siège de la Banque Centrale au vu du fait qu'il s'agit d'une des nouvelles grandes "Capitale Economique du Monde".

Secrétaires généraux du CCG

Notes et références

  1. (source : Journal Khaleej Times du Dimanche 4 mars 2007)

Liens externes

Ce document provient de « Conseil de coop%C3%A9ration du Golfe ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Conseil De Coopération Du Golfe de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Conseil de coopération du Golfe — Conseil de coopération des États arabes du Golfe مجلس التعاون لدول الخليج العربية …   Wikipédia en Français

  • Conseil de cooperation du Golfe — Conseil de coopération du Golfe Conseil de coopération des États arabes du Golfe مجلس التعاون لدول الخليج العربية États membre …   Wikipédia en Français

  • Conseil de coopération du golfe — Conseil de coopération des États arabes du Golfe مجلس التعاون لدول الخليج العربية États membre …   Wikipédia en Français

  • Conseil de Coopération des États arabes du Golfe — Conseil de coopération du Golfe Conseil de coopération des États arabes du Golfe مجلس التعاون لدول الخليج العربية États membre …   Wikipédia en Français

  • Conseil nordique — des ministres Carte des pays du Conseil nordique Création …   Wikipédia en Français

  • Golfe Persique — Carte du golfe Persique. Géographie humaine Pays côtier(s) …   Wikipédia en Français

  • Golfe Arabique — Golfe Persique Golfe Persique Superficie 233 000 km² Profondeur 90 m (max) 50 m (moy) Type Golfe Localisation Océan Indien …   Wikipédia en Français

  • Golfe Arabo-Persique — Golfe Persique Golfe Persique Superficie 233 000 km² Profondeur 90 m (max) 50 m (moy) Type Golfe Localisation Océan Indien …   Wikipédia en Français

  • Golfe Arabo-persique — Golfe Persique Golfe Persique Superficie 233 000 km² Profondeur 90 m (max) 50 m (moy) Type Golfe Localisation Océan Indien …   Wikipédia en Français

  • Golfe arabique — Golfe Persique Golfe Persique Superficie 233 000 km² Profondeur 90 m (max) 50 m (moy) Type Golfe Localisation Océan Indien …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.