Conference Olivaint


Conference Olivaint

Conférence Olivaint

Conférence Olivaint
Logo Olivaint.jpg
Logo de Conférence Olivaint
Contexte général
Zone d'influence Université et Grandes Ecoles
Fiche d’identité
Forme juridique Centre indépendant d'éducation à la politique et la vie publique
Fondation 1874
Président(e) Stéphane Blemus
Site internet [1]

La Conférence Olivaint est la plus ancienne association étudiante de France, fondée à l'automne 1874. Se voulant un centre de réflexion politique indépendant de tout parti, sa « branche Jeunes » fournit à ses membres une éducation à la vie publique, avant que les plus prometteurs d'entre eux n'accèdent à la « branche Anciens », qui comprend ministres, chefs d'entreprises, journalistes et autres personnalités reconnues.

Comme son nom l'indique, l'activité principale de la Conférence Olivaint tient dans la réalisation de conférences hebdomadaires avec des hommes politiques et, depuis 2003, des personnalités de la vie civile.

Le modèle de la Conférence Olivaint a été repris en Belgique où il existe une "Conférence Olivaint de Belgique" (COB) depuis 1954. La COB a conservé un projet proche de celui de la Conférence Olivaint (de France) mais a développé des activités à caractère plus scientifique, dont une session d'étude annuelle à l'étranger qui donne lieu à la publication d'un rapport. Reflet du contexte institutionnnel belge, la COB est également devenue un forum de rencontre unique entre étudiants belges francophones et néerlandophones. Les anciens de la COB comptent parmi eux des acteurs de premier plan du monde socio-économico-politique belge, dont l'ancien premier ministre Jean-Luc Dehaene. Pour plus d'informations: www.olivaint.be.

Sommaire

Histoire

Nommée en l'honneur du père Pierre Olivaint, normalien et major de l'agrégation d'Histoire, prêtre ouvrier et « martyr » de la Commune[1], la Conférence fut le prolongement de la Société des jeunes gens fondée par Olivaint. Elle cherchait à réconcilier le monde catholique avec l'idéologie républicaine lorsque naquit la IIIème République.

Après la Première Guerre mondiale la Conférence Olivaint s'ouvre et devient un lieu de rencontre pour des hommes de tout bord politique, tels que Georges Bidault, Pierre Mendès France, René Pleven ou encore Robert Schuman. Pendant la Deuxième guerre, tous les membres de la Conférence s'engagent dans le conflit, pour moitié dans la Résistance, moitié dans la Collaboration.

Après-guerre, la Conférence Olivaint est de sensibilité plutôt démocrate-chrétienne et surtout pro-européenne. En 1968, elle devient laïque, sous la présidence de Laurent Fabius (branche Jeunes) et de Hervé de Charette (branche Anciens). Dans les années 1980, de nombreux jeunes collaborateurs de François Mitterrand seront recrutés au sein de la Conférence Olivaint par des Anciens comme Jacques Attali ou Hubert Védrine. Depuis quelques années, la Conférence Olivaint sort progressivement de sa traditionnelle confidentialité, acceptant de plus en plus de communiquer autour de ses activités.

Membres

Le règlement intérieur de la Conférence lui interdit d'avoir plus de 150 membres jeunes. Le recrutement se fait par cooptation, et les candidats doivent présenter un dossier et subir un entretien. Nul ne peut être membre de la branche Jeunes pour plus de trois années consécutives, après quoi les membres doivent postuler pour rentrer dans la branche Anciens.

La branche Jeunes comprend une forte majorité d'étudiants et une minorité d'actifs. Parmi les étudiants, environ un tiers sont étudiants de Sciences Po, le reste se partageant principalement entre les autres grandes écoles et les facultés de droit.

Activités

L'activité principale de la Conférence Olivaint est l'organisation de conférences hebdomadaires avec des personnalités marquantes du monde politique et de la société civile. Bien que ces conférences soient ouvertes au public, la tradition veut que la confidentialité soit maintenue sur les propos tenus lors de ces conférences.

Son autre tradition séculaire est la formation à l'art oratoire. Cette formation inclut des joutes oratoires, qui précèdent chaque conférence, des séances de formation à l'art oratoire, soit entre membres soit avec des avocats reconnus, ainsi qu'un concours d'art oratoire. Tout membre doit "jouter" au moins une fois, et la joute oratoire fait partie d'une des grandes traditions de la Conférence Olivaint, une expérience que tous les membres partagent. En 2007, la Conférence Olivaint a co-organisé le concours d'éloquence de Sciences Po, en partenariat avec le Bureau des élèves.

Depuis 2009, la Conférence Olivaint organise, en collaboration avec la Conférence du stage du Barreau de Paris, la "Joute des Conférences", concours annuel d'art oratoire opposant les deux organisations.

La Conférence Olivaint organise également chaque année un colloque, ouvert au public :

- en 2006 à l'Institut du monde arabe sur l'intégration

- en 2007 à l'Assemblée nationale sur le thème de l'enseignement supérieur

- en 2008 à l'Institut d'études politiques de Paris sur l'immigration

- en 2009 à l'Assemblée nationale sur le sujet "Décision et pouvoir dans la société française" .

Parmi ses autres activités, des voyages à l'étranger (la Turquie en 2007, les Etats-Unis en 2010), où les membres de la Conférence rencontrent des personnalités politiques du pays visité. Ces voyages sont souvent source d'enrichissement personnel pour les membres. Ainsi, sous la présidence de Jean-Louis Bourlanges, la Conférence Olivaint fut la première association française à se rendre dans l'Algérie nouvellement indépendante.

La Conférence Olivaint organise également des sorties culturelles, des déplacements en région, des débats, des commissions de réflexion et d'action sur des sujets d'intérêt général...

Anciens

Bien que les Anciens aient eux aussi un bureau élu, contrairement à la branche Jeunes ils n'ont pas d'activités régulières, mais constituent plus un réseau informel.

Parmi les Anciens de la Conférence Olivaint, on compte notamment Jacques Attali, Eric Woerth, Michel Bon, Christine Ockrent, Érik Orsenna, Isabelle Huppert, François d'Aubert, Michel Barnier, Jean-Michel Belorgey, Jean-Louis Bourlanges, Michel Charasse, Hervé de Charette, Arnaud Montebourg, Jean-Pierre Chevènement, Jean-François Deniau, Laurent Fabius, François Heisbourg, Alain Poher, Jean-Noël Jeanneney, Frédéric Mitterrand, Dominique Perben, Michel Vauzelle, Raphaël Hadas-Lebel, Étienne Pflimlin, Antoine Jeancourt-Galignani, François Zimeray, Jérôme Jaffré, Didier Maus, Alexandre Galdin, René Pleven, Robert Schuman, Pierre Mendès France, Georges Bidault...

Derniers bureaux de la "Branche Jeune"

2003/2004 : bureau "Antoine de Saint-Exupéry" présidé par Clément Jeanjean.

2004/2005 : bureau "Marguerite Yourcenar" présidé par Georges Gaède.

2005/2006 : bureau "Stefan Zweig" présidé par Laurent Baudino.

2006/2007 : bureau "Germaine Tillion" présidé par Grégoire Charpe Civatte.

2007/2008 : bureau "René Char" présidé par Antoine Souchaud.

2008/2009 : bureau "Jean-François Deniau" présidé par Mickael Karassimeonov.

2009/2010 : bureau "Alain Poher" présidé par Stéphane Blemus.

Bibliographie

Notes

  1. de PONLEVOY, A.: Actes de la captivité et de la mort des RR.PP. Olivaint, Ducoudray...., Paris, 1871

Voir aussi

  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail de la France Portail de la France
  • Portail de l’Union européenne Portail de l’Union européenne
  • Portail de l’éducation Portail de l’éducation
Ce document provient de « Conf%C3%A9rence Olivaint ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Conference Olivaint de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Conférence Olivaint — Contexte général Zone d’influence Grandes Ecoles Université Fiche d’identité Forme juridique Centre indépendant d éducation à la politique et la vie publique Fondation …   Wikipédia en Français

  • Conférence Olivaint — Founded 1874 Home Page www.jeunesolivaint.org Sister society La Conférence Olivaint de Belgique The Conférence Olivaint is the oldest, and one o …   Wikipedia

  • Pierre Olivaint — (22 février 1816, Paris 26 mai 1871, exécuté lors de la Commune de Paris) était un prêtre jésuite français, éducateur, travailleur social, guide spirituel et fondateur d’une Société de jeunes gens qui se transforma après son exécution en… …   Wikipédia en Français

  • Pierre Olivaint — was a French Jesuit, born in Paris, 22 February 1816. Contents 1 Life 2 See also 3 References 4 External links Life His parents …   Wikipedia

  • Paul Michaux — Naissance 16 novembre 1854 Metz Décès 21 novembre 1923 Paris Nat …   Wikipédia en Français

  • Politeϊa Community — Die Politeïa Community ist ein Netzwerk studentischer Partnerorganisationen weltweit, die gemeinsame Ziele und Strukturen teilen. Repräsentant der Community ist die Mitgliedsorganisation, die Ausrichter der nächsten Internationalen Sommerakademie …   Deutsch Wikipedia

  • Jean-Jacques Rosé — a partagé sa vie entre l entreprise, l administration, l enseignement et la recherche. Né en 1936 à Digne les Bains, ses études universitaires l ont conduit d Aix à Strasbourg, puis à Fribourg en Brisgau et enfin à Paris. Chercheur associé au… …   Wikipédia en Français

  • Jean-jacques rosé — a partagé sa vie entre l entreprise, l administration, l enseignement et la recherche. Né en 1936 à Digne les Bains, ses études universitaires l ont conduit d Aix à Strasbourg, puis à Fribourg en Brisgau et enfin à Paris. Chercheur associé au… …   Wikipédia en Français

  • Jacques Chapsal — Pour les articles homonymes, voir Chapsal. Jacques Chapsal, né en 1909 et mort en 1990, était un politologue et historien français, longtemps directeur de l Institut d études politiques de Paris. Sommaire 1 Formation …   Wikipédia en Français

  • Liste De Think Tanks — actuels. Sommaire 1 Europe 1.1 Allemagne 1.2 Belgique 1.3 Espagne 1.4 Fran …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.