Confederation des syndicats libres


Confederation des syndicats libres

Confédération des syndicats libres

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir CSL.

La Confédération des syndicats libres (CSL) était un regroupement de syndicats autonomes, libres et indépendants. La C.S.L. avait repris la tradition du syndicalisme indépendant vivant en France depuis la fin du XIXème siècle et qui a vu cohabiter des syndicats-maison et des organisations soucieuses de mener une action libre d'influences politiques (Certaines sections C.G.S.I.regroupaient ainsi au début des années 50 des gaullistes du R.P.F. et des anarchistes, tous soucieux d'échapper à la domination du P.C.F..)

Sommaire

Histoire

On les retrouvait notamment dans le secteur de l'industrie automobile, à la Poste (en 1971, le ministre Robert Galley leur accorde 25 détachements permanents), à la Ville de Paris.

La CSL se nommait autrefois Confédération française du travail (CFT), et auparavant encore CGSI.

La CSL s'est officiellement dissoute en octobre 2002, mais ses sections ont pour la plupart continué leur vie sous d'autres noms (SIA chez Citroën, SIATT à la ville de Paris...), ou en rejoignant des confédérations (comme FO chez Peugeot,UNSA chez Servair, ACNA et FIAT ).

Un commando de la Confédération des syndicats libres (à l'époque CFT)[1] [2] est impliqué dans le meurtre en 1977, de Pierre Maître, syndicaliste, à la Société française des verreries champenoises, dirigée par Maurice Papon[3].


  1. voir aussi l'analyse cégétiste des syndicats CSL [1]
  2. Le dirigeant de la CGT Marcel Caille a écrit deux livres les Truands du patronat puis l’Assassin était chez Citröen (Éditions sociales), a décrypté le fonctionnement de ce syndicat
  3. [2]

Élections prud'homales

  • 1987 : 2,30 % chez les salariés (hors cadres) 1,81% dans l'encadrement
  • 1992 : 4,40% et 3,58 %
  • 1997 : 4,22% et 3,43%
  • 2002 : ne se présentait pas ; on retrouve une partie de ses voix en divers mais la direction de la CSL appelait à voter pour FO.

Bibliographie

  • Ni rouges ni jaunes : de la CGSI à la CSL, Didier Favre, l'expérience du syndicalisme indépendant, Éd. Midi moins le Quart, 1998

Lien interne

Auguste Blanc | Syndicat indépendant de l'automobile

Liens externes

  • Portail du syndicalisme Portail du syndicalisme
Ce document provient de « Conf%C3%A9d%C3%A9ration des syndicats libres ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Confederation des syndicats libres de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Confédération Des Syndicats Libres — Pour les articles homonymes, voir CSL. La Confédération des syndicats libres (CSL) était un regroupement de syndicats autonomes, libres et indépendants. La C.S.L. avait repris la tradition du syndicalisme indépendant vivant en France depuis la… …   Wikipédia en Français

  • Confédération des Syndicats Libres — Pour les articles homonymes, voir CSL. La Confédération des syndicats libres (CSL) était un regroupement de syndicats autonomes, libres et indépendants. La C.S.L. avait repris la tradition du syndicalisme indépendant vivant en France depuis la… …   Wikipédia en Français

  • Confédération des syndicats libres — Pour les articles homonymes, voir CSL. La Confédération des syndicats libres (CSL) était une confédération syndicale créée dans les années 1950. Elle s est dissoute en 2002. Elle était présente dans le secteur de l industrie automobile, à la… …   Wikipédia en Français

  • Confédération des Syndicats Libres Autonomes du Congo — COSYLAC Full name Confédération des Syndicats Libres Autonomes du Congo Country Republic of the Congo Affiliation ITUC Office location Brazzaville, Republic of the Congo The Confédération des Syndicats Libres Autonomes du Congo (COSYLAC) is a… …   Wikipedia

  • Confederation internationale des syndicats libres — Confédération internationale des syndicats libres La Confédération internationale des syndicats libres était une union syndicale internationale fondée le 7 décembre 1949 par des syndicats en rupture avec la Fédération syndicale mondiale dominée… …   Wikipédia en Français

  • Confédération Internationale Des Syndicats Libres — La Confédération internationale des syndicats libres était une union syndicale internationale fondée le 7 décembre 1949 par des syndicats en rupture avec la Fédération syndicale mondiale dominée par les communistes. Elle revendiquait 225 membres… …   Wikipédia en Français

  • Confederation des syndicats chretiens — Confédération des syndicats chrétiens Pour les articles homonymes, voir CSC. Logo de Confédération des syndicats chrétiens Contexte général Fiche d’identité …   Wikipédia en Français

  • Confédération Des Syndicats Chrétiens — Pour les articles homonymes, voir CSC. Logo de Confédération des syndicats chrétiens Contexte général Fiche d’identité …   Wikipédia en Français

  • Confédération des Syndicats Chrétiens — Pour les articles homonymes, voir CSC. Logo de Confédération des syndicats chrétiens Contexte général Fiche d’identité …   Wikipédia en Français

  • Confederation democratique des syndicats libres (Hongrie) — Confédération démocratique des syndicats libres La Független Szakszervezetek Demokratikus Ligája (Liga Szakszervezetek Ligue syndicale, Confédération démocratique des syndicats libres) est une centrale syndicale hongroise fondée en 1988. Elle est …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.