Concours Centrale-Supelec


Concours Centrale-Supelec

Concours Centrale-Supélec

Le concours Centrale–Supélec est, avec ceux de l’École polytechnique, de la banque Mines-Ponts,et des Écoles Normales Supérieures (ENS), l’un des concours les plus sélectifs pour l'entrée dans les écoles d'ingénieurs françaises (habituellement surnommées « grandes écoles »).

Sommaire

Écoles

Neuf écoles recrutent par le biais de ce concours :

Inscription

Contrairement aux concours commun Mines-Ponts ou aux Concours communs polytechniques, l'inscription se fait ici par école (environ 87 € par école). On ne peut être admissible qu'aux écoles que l'on présente. Chaque école fixe sa propre barre d'admissibilité. Les oraux sont communs à toutes les écoles, sauf à l'ENSEA et à l'ENSIIE : ces deux écoles organisent leurs propres oraux. L'ENSEA utilise les notes de l'oral commun pour les candidats également admissibles à au moins une des autres écoles, qui passent alors uniquement l'oral commun Centrale-Supelec.

Historique

En 1959, l'École Supérieure d'Électricité et l'École Supérieure d'Optique mettent en place un concours de recrutement commun. En 1963, l'École Centrale des Arts et Manufactures et l'Ecole Centrale lyonnaise mettent également en place un concours commun.

En 1967, les quatre écoles signent une convention pour organiser le « Service du concours à épreuves écrites communes» à partir de 1968. Le concours est présidé par un inspecteur général de l'Éducation Nationale (Maurice Durrande à sa création).

L’Institut industriel du Nord (IDN, aujourd'hui École centrale de Lille), rejoint le concours commun en 1972.

L'ENSIIE rejoint le concours commun en 1974, l'ENSEA en 1988, l'École centrale de Nantes en 1992.

En 2004, l'EGIM (aujourd'hui École centrale de Marseille) rejoint le concours commun.

Liens externes

Ce document provient de « Concours Centrale-Sup%C3%A9lec ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Concours Centrale-Supelec de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Concours Centrale-Supélec — Le concours Centrale–Supélec est, avec ceux de Polytechnique ENS ESPCI, de Mines Ponts et du concours communs polytechniques l’un des concours pour l entrée dans les écoles d ingénieurs françaises (habituellement surnommées « grandes… …   Wikipédia en Français

  • Concours commun Centrale-Supélec — Concours Centrale Supélec Le concours Centrale–Supélec est, avec ceux de l’École polytechnique, de la banque Mines Ponts,et des Écoles Normales Supérieures (ENS), l’un des concours les plus sélectifs pour l entrée dans les écoles d ingénieurs… …   Wikipédia en Français

  • Centrale Graduate School — Groupe des Écoles Centrales Established 1990 Type Public, Graduate engineering Admin. staff 2900 Students …   Wikipedia

  • Concours Communs Polytechniques — Les Concours communs polytechniques (dits CCP) ne doivent pas être confondus avec l’École polytechnique ou les écoles du réseau Polytech. Les Concours communs polytechniques sont des concours d’entrée dans certaines écoles d ingénieurs françaises …   Wikipédia en Français

  • Concours Commun Mines-Ponts — Le Concours Mines Ponts est, avec ceux de l’École polytechnique, de la banque Concours Centrale Supélec et des Écoles Normales Supérieures (ENS), l’un des concours les plus sélectifs pour l entrée dans les écoles d ingénieurs françaises… …   Wikipédia en Français

  • Concours E3a — En France, le Concours e3a[1] est un concours commun d accès à certaines écoles d ingénieurs. Il est ouvert aux élèves des classes préparatoires scientifiques. Ce concours a été créé par l École nationale supérieure d arts et métiers (Arts et… …   Wikipédia en Français

  • Concours ENSAM-ESTP-EUCLIDE-ARCHIMEDE — Concours e3a En France, le Concours e3a[1] est un concours commun d accès à certaines écoles d ingénieurs. Il est ouvert aux élèves des classes préparatoires scientifiques. Ce concours a été créé par l École nationale supérieure d arts et métiers …   Wikipédia en Français

  • Concours commun Euclide — Concours e3a En France, le Concours e3a[1] est un concours commun d accès à certaines écoles d ingénieurs. Il est ouvert aux élèves des classes préparatoires scientifiques. Ce concours a été créé par l École nationale supérieure d arts et métiers …   Wikipédia en Français

  • Concours commun Mines Ponts — Le Concours Mines Ponts est, avec ceux de l’École polytechnique, de la banque Concours Centrale Supélec et des Écoles Normales Supérieures (ENS), l’un des concours les plus sélectifs pour l entrée dans les écoles d ingénieurs françaises… …   Wikipédia en Français

  • Concours commun mines-ponts — Le Concours Mines Ponts est, avec ceux de l’École polytechnique, de la banque Concours Centrale Supélec et des Écoles Normales Supérieures (ENS), l’un des concours les plus sélectifs pour l entrée dans les écoles d ingénieurs françaises… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.