Concile De Troyes


Concile De Troyes

Concile de Troyes

Le Concile de Troyes est un concile de l'Église catholique, qui s'est ouvert à Troyes le 13 janvier 1129[1], afin de reconnaître officiellement l'Ordre du Temple.

A l'automne 1127, Hugues de Payns voulut faire connaître son ordre, qui traversait une crise de croissance, et qu'il souhaitait étendre vers l'Occident.

Il partit pour Rome avec cinq compagnons (dont Geoffroy de St-Omer) afin de solliciter du pape Honorius II une reconnaissance officielle. Celui-ci accepta et convoqua un concile à Troyes. Le concile se tint dans la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Troyes, en présence de nombreuses personnalités religieuses dont le prologue de la règle primitive du Temple donne les noms[2].

L'Ordre fut créé, et doté de la règle du « moine soldat » : simplicité, pauvreté, chasteté et prières. Cette règle prenait pour base la règle de saint Benoît, avec quelques emprunts à la règle de saint Augustin, que suivaient les chanoines de l'ordre du Saint-Sépulcre aux côtés desquels vécurent les premiers Templiers. L'Ordre eut plusieurs noms : la milice des Pauvres Chevaliers de Christ, les Chevaliers de la Sainte Cité, les Chevaliers du Temple de Salomon de Jérusalem, la Sainte Milice hiérosolymitaine du Temple de Salomon. Avec le temps, le nom le plus commun fut celui de Templiers.

Liste des participants au concile

Cette liste n'est certes pas exhaustive, mais elle est tout de même assez complète[3] [4].

  • Bénédictins :
  • Chanoines réguliers :
    • L'abbé de Reims, Ursion
    • L'abbé de Saint-Étienne de Dijon, Herbert (ou Humbert)

Seigneurs :

  • Templiers
    • Hugues de Payns, maître
    • Godefridus (=Gondomarus ?)
    • (Bernard) Rollandus (Marquisat de Provence, Vaucluse actuel)
    • Gaufridus Biso/Bisol = Geoffroy de Bossoit (Comté de Hainaut, Frameries, Belgique actuelle)
    • Paganus de monte Desiderii = Payen de Montdidier (dans la Somme, en Picardie)
    • Archembaudum de Sancto Amano = Archambaud de Saint-Amand (ou Saint-Amant)

Notes

  1. Extrait du livre d'Alain Demurger, Les Templiers, une chevalerie chrétienne au Moyen Âge, 2005, Seuil, page 28 : "A partir d'une minutieuse analyse des documents existants, Rudolf Hiestand a proposé une autre date pour le concile de Troyes et, en conséquence, une autre date pour la fondation de l'ordre. Les chartes du nord-est de la France sont alors datées dans le style (florentin) de l'Annonciation, qui fait débuter l'année non pas le 1er janvier, comme dans notre actuel calendrier, mais le 25 mars. L'année 1129 commence donc le 25 mars de notre année 1129, mais jusqu'au 24 mars les hommes d'alors vivaient toujours en 1128. Le concile de Troyes, réuni le 13 janvier 1128 selon les textes de l'époque, s'est donc tenu le 13 janvier 1129 de notre actuel calendrier.[....] La démonstration a convaincu et la correction de date proposée pour le concile de Troyes est désormais acceptée par les historiens."
  2. Demurger, Les Templiers. Une chevalerie chrétienne au Moyen Âge, Seuil, 2005, page 64
  3. Histoire de l'Ordre militaire des Templiers par Pierre du Puy, Conseiller et garde de la bibliothèque du Roy de France, 1751, pages 88-89
  4. Simonetta Cerrini (préface de Alain Demurger), La révolution des Templiers, Une histoire perdue du XIIe siècle, Perrin, avril 2007, 317 p. (ISBN 9782262019235) , p. 110 à 114
  • Portail de l’Ordre du Temple Portail de l’Ordre du Temple
Ce document provient de « Concile de Troyes ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Concile De Troyes de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Concile de troyes — Le Concile de Troyes est un concile de l Église catholique, qui s est ouvert à Troyes le 13 janvier 1129[1], afin de reconnaître officiellement l Ordre du Temple. A l automne 1127, Hugues de Payns voulut faire connaître son ordre, qui traversait… …   Wikipédia en Français

  • Concile de Troyes — Le Concile de Troyes est un concile de l Église catholique, ouvert à Troyes le 13 janvier 1129[1], afin de reconnaître officiellement l Ordre du Temple. A l automne 1127, Hugues de Payns voulut faire connaître son ordre, qui traversait une crise… …   Wikipédia en Français

  • Concile De Troyes (878) — Le pape Jean VIII, chassé à la fois par les Sarrasins et les clercs romains, vient demander de l aide en Francie occidentale. Accueilli début mai 878 par le comte Boson dans la ville d Arles où tous les deux séjournent quelques mois, il ouvre le… …   Wikipédia en Français

  • Concile de troyes (878) — Le pape Jean VIII, chassé à la fois par les Sarrasins et les clercs romains, vient demander de l aide en Francie occidentale. Accueilli début mai 878 par le comte Boson dans la ville d Arles où tous les deux séjournent quelques mois, il ouvre le… …   Wikipédia en Français

  • Concile de Troyes (878) — Ce concile se tient en août 878 pour examiner le cas de Bernard de Gothie qui a usurpé des biens de l Église et qui est en conflit avec Frotaire et en révolte contre le roi Louis le Bègue[1]. Le contexte Le pape Jean VIII, chassé à la fois par… …   Wikipédia en Français

  • Troyes en Champagne — Troyes 48°17′51″N 4°04′27″E / 48.2975, 4.07417 …   Wikipédia en Français

  • Concile oecuménique — Concile Un concile (du latin concilium, assemblée), ou synode (du grec sun odos = chemin commun), est une assemblée d évêques de l Église catholique (romaine ou non) ou orthodoxe. Il manifeste une dimension essentielle de toute Église… …   Wikipédia en Français

  • Concile De Naplouse — Le concile de Naplouse est un concile de l Église catholique, qui s est ouvert à Naplouse le 23 janvier 1120[1]. C est lors de ce concile que fut entérinée la création de la milice des Pauvres Chevaliers du Christ et du Temple de Salomon (en… …   Wikipédia en Français

  • Concile de naplouse — Le concile de Naplouse est un concile de l Église catholique, qui s est ouvert à Naplouse le 23 janvier 1120[1]. C est lors de ce concile que fut entérinée la création de la milice des Pauvres Chevaliers du Christ et du Temple de Salomon (en… …   Wikipédia en Français

  • Troyes —  Pour les articles homophones, voir 3 (nombre), Troie (homonymie) et Troy. 48° 17′ 51″ N 4° …   Wikipédia en Français