Concile De Tours (813)


Concile De Tours (813)

Concile de Tours (813)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Concile de Tours.

Le concile de Tours est l'un des cinq conciles régionaux réunis par Charlemagne au mois de mai 813, avec ceux de Mayence sur les écoles, de Chalon supprimant les pénitentiels, de Reims et d’Arles. Il est important à un double titre, à la fois sur le plan religieux et sur le plan linguistique.

Le concile de Tours marque une étape importante, un moment fondamental dans la christianisation de l'Occident. Dans le canon 17, les évêques rassemblés par Charlemagne établissent que, dans les territoires correspondant à la France et l'Allemagne actuelles, les homélies ne seront plus prononcées en latin mais en « rusticam Romanam linguam aut Theodiscam, quo facilius cuncti possint intellegere quae dicuntur », c’est-à-dire dans la « langue rustique romaine » (« langue romane de la campagne  », forme de protofrançais nommée roman (pour la France) ou dans la « langue tudesque » (germanique) pour l'Allemagne, afin que tous puissent plus facilement comprendre ce qui est dit.

C'est l'une des plus anciennes preuves qu'à cette époque le latin n'était plus parlé ni compris par le peuple en France. A partir du IXe siècle, la langue française commence à s’émanciper par rapport au latin.

Le concile de Tours proclame ainsi la reconnaissance des deux grandes composantes géo-culturelles qui constituaient l’empire de Charlemagne : le monde qui avait été romain — le monde roman, de tradition latine — jusqu’au Rhin et le monde germanique au-delà du Rhin. Il y avait au concile de Tours des évêques de l’une et l’autre composantes. Du côté roman, la prédication allait être depuis lors faite en langue « romane » mais « rustique », c’est-à-dire dans les parlers qui descendaient du latin ; de l’autre côté, dans les parlers germaniques. Ces deux grands ensembles géopolitiques — l’ensemble roman, autrefois gaulois, aujourd’hui français, et l’ensemble germanique — sont par la suite devenus les acteurs principaux de l’histoire de l’Europe.

Il faut cependant attendre 842 et les Serments de Strasbourg pour que le premier texte complet écrit dans une langue issue du latin et clairement distincte de cette langue soit attesté. Cette langue est le roman, et c'est, de fait, la plus ancienne langue romane attestée. Le premier texte littéraire, quant à lui, est la Séquence de sainte Eulalie (circa 880-881).

Le concile de Tours proclama par ailleurs que les douze jours de Noël jusqu'à l'Épiphanie étaient une période festive et sacrée.

  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
Ce document provient de « Concile de Tours (813) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Concile De Tours (813) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Concile de tours (813) — Pour les articles homonymes, voir Concile de Tours. Le concile de Tours est l un des cinq conciles régionaux réunis par Charlemagne au mois de mai 813, avec ceux de Mayence sur les écoles, de Chalon supprimant les pénitentiels, de Reims et… …   Wikipédia en Français

  • Concile de Tours (813) — Pour les articles homonymes, voir Concile de Tours. Le concile de Tours est l un des cinq conciles régionaux réunis par Charlemagne au mois de mai 813, avec ceux de Mayence sur les écoles, de Chalon supprimant les pénitentiels, de Reims et… …   Wikipédia en Français

  • Concile de Mayence (813) — Le concile de Mayence s est ouvert le 9 juin 813 dans le cloître de l abbaye Saint Alban devant Mayence[1]. Le concile est l un des cinq conciles régionaux réunis par Charlemagne en 813. Il s y trouva en tout trente évêques, vingt cinq abbés, et… …   Wikipédia en Français

  • Concile De Tours — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Au cours du Haut Moyen Âge et du Moyen Âge, plusieurs conciles se sont tenus dans la ville de Tours : Le concile de Tours de 461, auquel participa… …   Wikipédia en Français

  • Concile de tours — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Au cours du Haut Moyen Âge et du Moyen Âge, plusieurs conciles se sont tenus dans la ville de Tours : Le concile de Tours de 461, auquel participa… …   Wikipédia en Français

  • Concile de Tours — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Au cours du Haut Moyen Âge et du Moyen Âge, plusieurs conciles se sont tenus dans la ville française de Tours : Le concile de Tours de 461, auquel… …   Wikipédia en Français

  • Concile oecuménique — Concile Un concile (du latin concilium, assemblée), ou synode (du grec sun odos = chemin commun), est une assemblée d évêques de l Église catholique (romaine ou non) ou orthodoxe. Il manifeste une dimension essentielle de toute Église… …   Wikipédia en Français

  • 813 — Cette page concerne l année 813 du calendrier julien. Pour la revue des amis de la littérature policière, voir 813 (revue) Années : 810 811 812  813  814 815 816 Décennies : 780 …   Wikipédia en Français

  • Concile — Un concile (du latin concilium, assemblée), ou synode (du grec sun odos = chemin commun), est une assemblée d évêques de l Église catholique (romaine ou non) ou orthodoxe. Il manifeste une dimension essentielle de toute Église chrétienne :… …   Wikipédia en Français

  • Concile De Chalon — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Différents conciles de l’Église catholique se sont tenus à Chalon sur Saône : En 603, le concile de Chalon est réuni pour statuer sur la question du… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.