Abqaiq


Abqaiq

25° 56′ 00″ N 49° 40′ 00″ E / 25.9333, 49.6667

Saudi dhahran rt abqaiq jubail.png

Abqaiq est l'un des principaux gisements pétroliers de l'Arabie saoudite. Il se situe dans le prolongement direct de Ghawar, au nord de ce dernier et offre un pétrole d'une qualité encore supérieure, classé « extra-léger ».

Son histoire est assez typique des grands gisements du Moyen-Orient : découvert en 1940, le gisement produit de plus en plus jusqu'en 1973, date où sa production culmine à presque 1,1 Mbbls/j. Elle est alors restreinte volontairement, puis continue par la suite à diminuer, cette fois du fait de l'épuisement du gisement. Elle vaut environ 600 kbbls/j en 2006.

Abqaib semble le plus sèvèrement épuisé des géants saoudiens : de l'aveu même de l'Aramco, 73% des réserves sont épuisées : comme le gisement a déjà produit environ 8,5 Gbbls, cela signifie qu'il reste 3 Gbbls en réserve, mais cette quantité est complètement incohérente avec les données « réserves prouvées » (supposément restantes) données à 19 Gbbls par IHS et à 16 Gbbls par WM (deux sources « de référence »). De tels écarts ne sont pas rares quand on s'intéresse au secteur pétrolier du Moyen-Orient.

Une immense usine de traitement du pétrole se situe à proximité du gisement. Environ les trois quarts du pétrole saoudien y transite, ce qui en fait une cible intéressante pour les terroristes : un attentat à l'aide d'un véhicule piégé y a été déjoué en mars 2006. Cette usine est la plus grande du type dans le monde.

La ville pétrolière, à 60 km au sud ouest de Dhahran-Dammam-Khobar, abrite environ 30.000 personnes, en différents compounds, dont Udhailliyah. La zone dispose de plusieurs piscines, de courts de tennis, de greens ou de browns, d'un golf de 18 trous...

Liens internes

Liens externes

Références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Abqaiq de Wikipédia en français (auteurs)